Medici, le retour du Knizia illustré par Dutrait

Medici, c’est l’un des plus vieux jeux d’enchères du bon docteur Knizia, conçu avant Ra (99) ou Dream Factory (2000) mais après son petit chef d’oeuvre, Art moderne (92). Medici est un jeu riche (à la fois simple et calculatoire) qui a connu déjà plusieurs ré-éditions, notamment en français (chez Lui-même). La dernière en date, de 2005 trouvait Dominique Ehrhard aux pinceaux. Cette fois, c’est Vincent Dutrait qui s’y colle, avec son style crayonné reconnaissable entre tous :

medici-1

Nous voilà donc tous marchands florentins drapés de velours et de fourrures, coiffés de couvre-chefs de feutre, chaussés de grègues formées de bandes colorées, bref, bien sapés quoi, et prêts à faire chauffer nos deniers. Acheter aux enchères les bonnes cargaisons (on n’a pas une place infinie dans les cales donc il va falloir bien choisir) et bien sûr revendre tout ça au fils des trois saisons de commerce qui vont défiler. Si vous arrivez à obtenir le monopole de certains produits, c’est mal d’un point de vue déontologique, mais ça vous ferra plein de points, bougre de vil sacripant. 

pic2790520_md

À votre tour, vous retournez 1 à 3 cartes.

S’il vous plait. 

Voici voilà donc un lot de marchandises, qui va être mis aux enchères lors d’un tour unique, tour qu’on clôturera par le joueur qui aura retourné lesdites cartes. Le gagnant de l’enchère pourra se les accaparer égoïstement, narguant les autres en les positionnant faces visibles devant lui. C’est bien beau de faire la nique, mais il faudra payer mon bon monsieur. Ces lots ne sont pas offerts par la maison, il faudra reculer sur la piste de score, et ça, ça fait toujours mal au coeur. 

Il est important de noter qu’on ne pourra jamais avoir plus de 7 cartes devant soi. C’est petit. Mais c’est la vie. Si un lot apparaît et que vous n’avez pas la place, vous êtes out d’office ! C’est un jeu qui se joue de 3 à 6 joueurs. Dès que tous les joueurs à la table excepté un possèdent 5 marchandises, on achève la manche et on procède au décompte. Mes petits nobliaux, sortez plumes et parchemins ! 

Chaque joueur totalise alors les points marqués en haut des cartes qu’il a achetées. Les meilleurs gagnent des deniers de bonus, et chaque joueur avance son pion dans chaque grenier de marchandises d’une case par carte qu’il possède de cette marchandise, c’est ça l’appât du monopole, et ça peut rapporter gros. 

pic2734684_md

Vincent Dutrait nous précise qu’il s’agit d’une nouvelle édition à parti entière : « Knizia s’est penché à nouveau sur les règles pour quelques ajustements et pour une version 2 joueurs : un second mini-plateau plateau viendra se coller au premier et on pourra ainsi stocker jusqu’à 7 marchandises dans nos cales. Le scoring est aussi revu. » C’est Grail Games qui s’occupe de cette nouvelle version, en anglais, prévue pour le deuxième quart de l’année prochaine, et rien ne dit encore si une localisation française est prévue. 

Pour tout savoir du déroulement d’une partie, il y a une fiche de jeu qui vous attend, sire. 

Un jeu de Reiner Knizia
Illustré par Vincent Dutrait
Edité par Grail Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016
De 3 à 6 joueurs , Optimisé à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d’une partie : 60 minutes

   

3 Commentaires

  1. Vincent Dutrait 10/12/2015
    Répondre

    Merci pour ce chouette article !
    Quelques petites précisions, il ne s’agit pas uniquement d’un changement d’illustrations mais bien d’une nouvelle édition. Knizia s’est penché à nouveau sur les règles pour quelques ajustements et pour une version 2 joueurs : un second mini-plateau plateau viendra se coller au premier et on pourra ainsi stocker jusqu’à 7 marchandises dans nos cales. Le scoring est aussi revu. Les règles en ligne bientôt 😉

  2. Photo du profil de Cycnos
    Cycnos 10/12/2015
    Répondre

    #filetdebave

    Je suis tellement fan du travail de Vincent Dutrait d’une manière générale.
    Ca sent l’insta-buy pour ma part 😉

Laisser un commentaire