Mage Noir – l’alliance du JCC et de KS

Lors du Festival International des Jeux de Cannes, la semaine dernière, j’ai eu la chance de rencontrer les auteurs de Mage Noir, un jeu de cartes à collectionner disponible… dès maintenant sur Kickstarter. Indubitablement, à la rédac, c’est moi qui ai le plus pratiqué les JCC. Alors, à la fin d’une journée, j’ai invité Constantin Dedeyan et Vincent Vimont à me pitcher leur jeu, Mage Noir. Et même de jouer, sur le coin de la table d’interview.

Le jeu ne veut pas réinventer la roue dans les grands principes : on a affaire à un duel de mages utilisant de la mana pour jeter des sorts, le but étant de réduire l’adversaire à un petit tas de cendres… ou plutôt, à 0 point de vie. Mais, on se doute, l’affaire va sûrement être un peu plus corsée que cela. Exit les sbires et autres créatures, on va s’envoyer des bonnes grosses boules de feu à la tronche.

mage-noir-ludovox-jeu-de-societe-druid-horn

Manavore

Pour jeter un sort, on dépensera donc de la mana qu’on acquerra en début de tour et que l’on stockera devant soi. L’originalité, en cela, est que la mana est un pool commun. Au début de chaque tour vous en ajoutez au pot, et récupérez la moitié, pouvant ainsi un peu ralentir votre adversaire. Fait notable, la mana dépensée pour un sort revient au centre de la table ! La partie, de très plan-plan les deux premiers tours, s’accélère donc drastiquement.

 

Autre mécanisme central à Mage Noir : le spell-crafting. Vous allez jeter des sorts comme ingrédients à consumer pour des sorts plus puissants, induisant une gestion du tempo certaine. N’ayant fait qu’une partie, je serais bien en mal de vous donner un avis éclairé sur la chose, mais il n’en reste pas moins que cela induit un facteur d’anticipation et une fenêtre de game design potentiellement intéressante.

 

Enfin, vous pouvez devenir Mage Noir par divers effets de cartes, ce qui vous permet de déclencher des effets bien plus dévastateurs. Mais au prix d’une perte de tempo qui peut coûter cher.

mage-noir-ludovox-jeu-de-societe-arcane

Économagie

Le projet est donc sur Kickstarter, et le plan des auteurs est de ne pas avoir de carte morte (les terrains à Magic) dans les decks, garantissant des parties toujours intéressantes. Pour ce qui est du modèle économique, on a affaire au très classique modèle de starter/boosters, aux quatre raretés Commune/Peu commune/Rare/Légendaire, avec visiblement assez peu de restrictions de deckbuilding. Quatre éléments de base sont jouables, avec, pour plus tard, l’élément Minéral puis l’élément Arcane. Les auteurs m’ont également confié des plans de portage numérique si tout se passait bien !

 

Le Kickstarter s’achèvera le 26 mars. Vous avez donc le temps de décider si oui ou non vous vous embarquez dans cette aventure un peu folle (et plutôt prometteuse, disons-le).

   

Laisser un commentaire