Madsteam est devenu Outlive

Vous souvenez vous de Madsteam (voir l’interview de l’auteur en 2014) ? Mais si, un jeu de gestion de ressources post-apocalyptique imaginé par le lyonnais Gregory Oliver (récemment primé à Parthenay pour son nouveau jeu Ball Breaker – vous aviez alors son interview -). Après un long moment entre les mains des Ludonautes (Colt express), le projet a finalement été repris par La Boite de Jeu (10′ to kill) et bonne nouvelle ! Les choses progressent à vue d’oeil. On sait que l’illustrateur s’appelle Miguel Coimbra (7 Wonders, BattleLore, The adventurers, Cyclades, Small World, Hyperborea, Sky Traders… Bref un pinceau-killer), le concept a bien évolué, et à priori, le Kickstarter sera lancé d’ici mars/avril prochain. Ha et j’oubliais le jeu s’appelle désormais … Outlive

Les quelques humains survivants vivent en clan dans des abris souterrains tandis que la nature a repris ses droits dehors et que la radioactivité est de plus en plus importante.

C’est avant tout un jeu de gestion avec une mécanique de plateau qui se veut vraiment innovante. L’auteur du jeu est un gros fan de Tzolkin, forcément… 

Chaque joueur va incarner un de ces clans et disposer d’un abri évolutif. Chaque joueur pioche au début un leader au hasard, leader qui lui donnera sa position de départ et ses ressources de départ. 

Pour le plaisir, voici deux leaders en avant-première :

outlive--1

Le jeu se joue en 6 tours qui représentent 6 jours (on va pas bosser le dimanche quand même !) chacun divisés en 2 phases. À la fin des 6 jours, on comptera les points. 

1/ Phase jour : on va envoyer ses héros récolter des ressources et des denrées sur le plateau.

2/ Phase nuit : on va gérer son abri, l’améliorer et nourrir ses survivants tout en tentant d’empêcher la radioactivité de pénétrer à l’intérieur.

Lors de la phase jour, sur le plateau, chaque joueur dispose de 4 Héros (meepples) de force différentes : un 5, un 4 et deux 3. Ces valeurs correspondent à leur capacité de récolte. Chacun à leur tour, les joueurs vont bouger un de leur Héros de 1 ou 2 lieux de distance et récolter ce qui se trouve sur le lieu d’arrivée (dans la forêt du bois, à l’usine des puces, dans la mine du métal, etc).

Un Héros de force 3 arrivant sur un lieu récolte 3 éléments de la ressource en question (un Héros de force 5 récolte 5, etc). Toutefois un héros ne peut pas aller sur un lieu où un autre Héros à nous est déjà présent. Il faut donc bien gérer l’ordre de ses déplacements en fonction de ses priorités pour le tour.

L’eau de là

Benoît Bannier de la Boite de Jeu nous explique : « Les héros de plus forte force qui arrivent sur une case où il y a un héros de force inférieur vont mettre la pression (racketter) et donc prendre/voler des ressources à la victime. De plus, les ressources et denrées (et notamment l’eau), sont en quantité limité à chaque tour. Il faut donc bien gérer son timming de déplacement en fonction de la menace des autres, de ses capacités de déplacement et de ses priorités de récoltes car si on arrive « trop tard » sur un lieu, il se peut qu’il n’y ait plus rien pour nous.

Ensuite c’est la phase nuit où on va devoir fournir des denrées (eau et/ou nourriture) pour ses survivants travaillant dans ses salles, gérer la radioactivité en nettoyant le sas, construire de nouvelles salles qui donnent des pouvoirs, recruter de nouveaux survivants pour son clan, et construire des objets qui aideront nos héros sur le plateau à récolter plus efficacement.

À cela s’ajoutent des évènements négatifs (nuage radioactif, pénuries, infestation de rongeurs…) qui compliquent le jeu et qui apparaissent aléatoirement à chaque tour. Ces évènements peuvent être résolus mais s’ils ne le sont pas, ils vont se cumuler tout au long de la partie. »

Vous voilà prévenus, il risque d’y avoir de la tension autour des denrées et il faudra savoir faire des sacrifices !

Tout cela est bien alléchant, nul doute que nous garderons un oeil attentif sur l’avancée du projet…

Outlive

Un jeu de Gregory Oliver
Illustré par Miguel Coimbra
Edité par La Boite De Jeu
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 2016
De 2 à 4 joueurs
Durée moyenne d’une partie : 90 minutes

 

12 Commentaires

  1. Photo du profil de atom
    atom 08/12/2015
    Répondre

    Trés intéressé par ce jeu, moins par la mention sur Tzolkin.  J’espère qu’il sera fun avant d’être prise de tête.

    • Photo du profil de Mr. Zombi
      Mr. Zombi 08/12/2015
      Répondre

      Pour avoir pu tester le proto sur une demi partie (3 jours au lieu des 6) il y a quelques semaines de ça (sans illustrations définitives, ni rien du genre), le jeu n’est vraiment pas trop prise de tête (moi je l’ai trouvé « fun » en tout cas).

      Il faut s’adapter aux actions de ses adversaires et essayer de mener son camp du mieux possible en fonction des ressources dispo et autre. Le thème est vraiment bien rendu et très présent, on sent la difficulté qu’il y a à survivre dans ce monde post-apo (ressources en faible quantité, possibilité de racketter les plus faibles…etc.) du coup les faux-pas peuvent faire mal (trop de radiations qui coûtent des points à la fin, impossibilité d’effectuer telle ou telle amélioration, survivants qui meurent par par manque de ressources…etc.) mais les tours (et les jours) s’enchaînent tout de même rapidement.

      Pour ma part je l’attends avec grande impatience et ce sera encore avec plaisir que je soutiendrai la boîte de jeu pendant la campagne de financement ^^

    • Photo du profil de Fred la loutre
      Fred la loutre 08/12/2015
      Répondre

      Ça reste un jeu de gestion. Donc si tu prends du plaisir a gérer tes ressources et l’interaction avec les autres joueurs, c’est du tout bon.
      Je suit le développement du jeu de Gregory depuis 3 ans maintenant, puisque j’ai le tampon officiel d’alfa testeur avec plusieurs dizaines de parties à mon actifs, et je suis ravi de voir le projet aboutir.

  2. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 08/12/2015
    Répondre

    Déjà 4 ou 5 parties à mon compteur, j’ai pu voir toutes les évolutions du proto au cours des mois. Après ma première partie il y a 3 ans, j’avais dit « Le jour où ce jeu sort, je l’achète direct ». Evolution des mœurs, avancée technologique, se mettre en conformité avec son temps : ça s’est transformé en « Le jour ou ce jeu se lance en KS, je pledge direct » 🙂

    • Photo du profil de atom
      atom 08/12/2015
      Répondre

      Oui je pense aussi foncer dessus, depuis que j’ai vu que la boite a jeux avait repris le projet, et vu leur gestion du ks de 10 to kill, je suis grandement tenté. Vu que le ks est pour avril mai, on aura le temps d’en savoir encore plus.

  3. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 08/12/2015
    Répondre

    Depuis le temps que Meeple_Cam m’en parle, je suis intrigué. Et en tout cas le tandem Miguel Coimbra à l’illustration + La Boîte De jeux à l’édition ça fait envie.

    • Photo du profil de Meeple_Cam
      Meeple_Cam 09/12/2015
      Répondre

      C’est un jeu « d’agriculture » (private joke sur ma passion rosenberguaniaque cubismique) , fouilloux, ça ne va pas te plaire 😀

      • Photo du profil de fouilloux
        fouilloux 15/12/2015
        Répondre

        Un jeu d’agriculture post apo? On met de l’engrais radioactifs dans nos plantations?

  4. jmt-974 09/12/2015
    Répondre

    Celui là je le suit de loin depuis quelques temps… pressé de voir ce que ça va donner en vrai, j’en serais en tout cas probablement 🙂

  5. Photo du profil de Grovast
    Grovast 09/12/2015
    Répondre

    En tous cas avec Miguel aux illustrations c’est la bonne pioche. C’est juste superbe, et ça devrait bien aider, s’agissant d’un KS…

  6. Photo du profil de ahuacatl
    ahuacatl 09/12/2015
    Répondre

    Merci Shanouillette pour la news, et aux autres pour les commentaires encourageants.

  7. Photo du profil de ahuacatl
    ahuacatl 10/12/2015
    Répondre

    hello, Tzolkin est le jeu qui m’a fait m’intéresser à ce secteur et sa richesse, mais Outlive n’a aucun point commun avec celui-ci.

    Après on est pas dans de l’ameritrash, ça reste un jeu de gestion mais ce n’est pas une usine à pv 😉

Laisser un commentaire