L’Île au trésor, le jeu

Vous avez passé votre enfance élardé sur un hamac à dévorer des aventures de pirates parmi lesquelles le roman de Robert Louis Stevenson ? Alors préparez-vous à aimer ce qui va suivre. Treasure Island est un jeu qui rassemble deux créateurs dont les patronymes devraient vous dresser les oreilles.

 

little

Pour débuter, Marc Paquien.
Comment ? Ce nom ne vous dit rien ? Il est pourtant de taille à collaborer avec les plus grands. Co-auteur de Yamataï avec Bruno Cathala, le voici qui débarque en solo.
Le second nom, vous l’avez probablement déjà juste en regardant le visuel. Son trait se discerne parmi 1 000. De Broom Service à Lewis & Clark en passant par Raptor, Medici, New York 1901, Augustus ou Rising 5, il s’agit bien sûr de maître Vincent Dutrait, qu’on ne présente plus.
Un duo plutôt intéressant, non ? Voilà qu’ils travaillent ensemble sous pavillon Matagot pour sortir un jeu de bluff inspiré de l’île au trésor… Un univers qui se prête particulièrement bien à la peinture vive de Dutrait. 

729px-TI-parrot

Long John Silver dessiné par N. C. Wyeth dans une édition du livre datant de 1911

 

Dans le jeu, l’un des joueurs joue le rôle du célèbre pirate Long John Silver. Malheureusement pour lui, le voilà ligoté et passé à la question par son équipe mutine souhaitant connaître l’emplacement de son trésor ! Bigre !   
Long John Silver donne donc des directions au groupe, mais essaie bien évidemment de les enduire d’erreurs de la tête au pied, et ce assez longtemps pour s’échapper et récupérer le butin par ses propres moyens dans un final flamboyant. 

treasure island

Le tout semble promettre une belle dose d’exploration et de duperie, tenant en moins d’une heure. À suivre l’an prochain ! 

 

 

 

1 Commentaire

  1. Marc 13/03/2018
    Répondre

    Merci pour cet article que j’avais raté!

Laisser un commentaire