Les Ruines Perdues de Narak : ça sent l’aventure

Lost Ruins of Arnak est le dernier opus de CGE, l’éditeur tchèque où sévit Vlaada Chvatil que l’on appelle plus communément Dieu (en toute simplicité). Mais ce titre est signé par Michal Stach et Michaela Štachová, dont c’est la première création. Un jeu qui propose plusieurs mécaniques entremêlées, principalement du deck-building et de la pose d’ouvriers.

narak05

 

Tu ne sens pas quelque chose ? Mais oui cette odeur… C’est l’aventure…

L’histoire se déroule dans une petite ville française, Arnak la poste, ah non pardon… La trame se situe sur une île secrète tout juste découverte. Nous partons en expédition pour trouver des artefacts, combattre des gardiens et explorer des temples. 

narak03

 

À l’assaut des ruines

Chaque joueur commence avec son deck de départ de 6 cartes et quelques ressources, ainsi que ces deux Meeples Explorateurs. Nous sommes dans un deck-building, nous piochons donc 5 cartes et jouons… une action. Puis, c’est au joueur suivant, et la manche se termine quand tout le monde a passé. Oui, nous ne jouons pas toute notre main d’un coup, mais juste une seule action.
Concrètement les cartes sont multiusages et nous permettent soit de prendre des ressources, soit de les utiliser pour leurs effets, soit d’explorer les ruines sur le plateau.

narak06

 

Au tout début, seul le bas du plateau nous est disponible, mais on va pouvoir progresser dans la jungle, rassurez-vous. Pour cela, il nous faudra nous préparer avec quelques ressources. De plus, les découvertes de temples ne se font pas sans douleur, après avoir placé le nouveau temple, et s’être accaparé du jeton idole, synonyme de points de victoire, on va devoir combattre à l’aide de nos cartes la tuile Gardien qui protège les lieux. Avant la fin de la manche sous peine de prendre une carte Peur qui va venir moisir dans votre deck !

Cela dit, il existe plusieurs moyens pour épurer son deck. Ce sera donc un nouveau lieu que tout le monde pourra désormais explorer, et bien entendu, les lieux plus éloignés sont plus intéressants !

narak02

Pour deck-builder, les deux ressources de base, les jetons explorations ou l’argent vous permettent d’enrichir votre deck avec des cartes artefacts ou bien des cartes objets. 

Narak01

 

Ainsi, il vous faudra construire un moteur de ressources pour gravir la piste des temples présente sur le côté du plateau. Une action nous permettant de déplacer nos deux marqueurs en dépensant les ressources demandées et de gagner quelques menus bonus, comme des jetons argent, ou des assistants qui sont simplement des tuiles que l’on pourra activer une fois par manche pour gagner des ressources, épurer son jeu, etc. Comme  souvent une prime au premier arrivé. Tout en haut, les temples avec leurs richesses, et surtout des points de victoire en fait. Jetons idoles, cartes, gardiens combattus, tout cela vous procure de précieux points pour prétendre à la victoire.

Les Ruines Perdues de Narak est un jeu qui mixe du deck-building, avec de la pose d’ouvriers, pour l’emporter il faudra gravir la piste des temples, combattre les gardiens, gagner des idoles, sans oublier d’épurer son deck des cartes Peur. Un deck-building où l’on joue très peu de cartes, de l’optimisation, et une course contre les autres joueurs.

Il n’est pour l’instant disponible qu’en VO et il vous en coûtera pas loin de 60€, mais il sera disponible en VF en fin d’année, ou début de l’année prochaine (difficile de faire plus précis avec le contexte actuel) du côté de IELLO. 

   

6 Commentaires

  1. 6gale il y a 24 jours
    Répondre

    Un jeu au top qui a tout pour plaire. Il est beau, thématique et bien foutu. Le seul petit bémol à mon sens, est l’interaction passive entre les joueurs. Le retour des DB/pose d’ouvriers, avec le futur Dune : Imperium. Je vais peut-être me laisser tenter par cette aventure ludique.

  2. AlexMz il y a 23 jours
    Répondre

    Je me suis renseignée sur ce jeu qui m’intéresse beaucoup. Iello m’a indiqué que le jeu devrait sortir en VF au printemps 2021 et non à la fin de l’année.

  3. TheGoodTheBadAndTheMeeple il y a 22 jours
    Répondre

    Il n’y a quasiment pas de texte dans le jeu, juste les cartes objets qui sont simplement ecrites, je l’ai joue en digital pendant le Spiel.

    C’est un jeu medium, magnifiquement illustre qui autorise de jolies petites combo a sortir des la premiere partie.

    Le deck building? il est assez minimaliste a mes yeux, car a chaque manche on remelange son deck et on pige 5 cartes de tout son deck, probablement que dans les derniers rounds on peut le sortir en entier, mais dans les 2 premiers, on subit de ce qu’on pioche et il vaut mieux prendre les personnages pour avoir des ressources gratuites qu’esperer bien construire. Car on construit franchement peu, juste quelques nouveaux objets et des moyens d’oter des maledictions.

     

    Mon avis qui vaut ce qu’il vaut, un jeu fun les 5-10 premieres parties et apres on risque de s’y ennuyer. L’interaction est indirecte et fonctionne sans motiver trop a suivre le jeu des autres.

  4. Scezck il y a 19 jours
    Répondre

    Heureusement que le buzz et la hype sont présents sur ce jeu, car j’ai beau cherché j’avoue ne pas avoir vu ce qui mérite les 60 €.

    C’est la raison pour laquelle je ferai probablement l’impasse sur ce jeu : même si le jeu m’intéressait initialement par son thème et son ethétique, le prix me fait dire non (surtout que mécaniquement il n’y a rien de novateur).

  5. Groule il y a 17 jours
    Répondre

    Je confirme le côté « hype excessive » qui risque de mener encore une fois certaines âmes égarées sur le chemin de la déception. Certes, ce jeu est beau, fluide, avec des mécaniques de deck building et de pose d’ouvriers classiques qui ont maintes fois fait leurs preuves.

    Mais au delà de ça, il n’y a rien de révolutionnaire et les parties viennent rapidement à se ressembler. Même si différents chemins sont possibles, tout converge grosso modo vers la piste de recherche du temple. Avec une 3e partie achevée, j’ai la sensation d’avoir fait à peu près le tour. Il me faudra quelques mois avant de vouloir y revenir.

    A tester donc avant d’écouter les rumeurs et de se jeter aveuglément dessus 😉

  6. Diez il y a 14 jours
    Répondre

    Sceptique…Pas certain qu’il fasse de l’ombre a Res Arcana

Laisser un commentaire