I HATE ZOMBIES … Pierre-feuille-morsure

Il y a quelques mois, BoardGameGeek (le Ludovox américain – NDLR : C’est pas nous qu’on le dit hein !) lançait en souscription, via le désormais incontournable site Kickstarter, leur premier jeu. Son contenu : 13 cartes et une mécanique des plus simples.

Test pour un futur département édition, façon élégante de demander un soutien financier pour le site ou simple envie ? Ce premier micro-game demandait 20 000 $ pour exister. Au terme de la campagne, 3 811 chasseurs de Zombies avaient pris les armes et le site avait collecté 55 800 $.

POste T

Prévu pour débarquer en été, le jeu est bien arrivé dans les boites aux lettres fin août.

Kevin Wilson a beau avoir ses entrées du côte de « Arkham », ce titre est un micro jeu, vous savez, ces trucs ludiques qui tiennent dans la main, sur une carte que l’on peut glisser dans son porte monnaie… Donc, non, ne vous attendez pas à une débauche d’effets spéciaux. Voyons tout de même ce qu’il en est !

HATE MATOS T

 

Micro Jeu = Micro règles et Micro mise en place.

Le monde est ici partagé en deux catégories : ceux qui aiment la chair humaine (Braiiiiins) et ceux qui n’ont pas très envie d’être mangé (Humaiiiiins).

Un joueur distribue les cartes. Le donneur va alors jouer à pierre/feuille/ciseaux avec son voisin de gauche. Le perdant, et un joueur sur 2 à partir du perdant, seront donc des Zombies. Le tout peut démarrer.

hate Z croquis T 

Des croquis qui tuent

 

« Pierre feuille ciseaux » vraiment ?

Dans ce jeu, les humains sont un peu neuneux, ils ne pensent qu’à se défendre, ce sont les Zombies qui mènent l’attaque. Et ce, sur l’humain juste à côté d’eux.

Une fois sa proie choisie, le combat a lieu : et c’est le bon vieux Pierre feuille ciseaux (FPC) qui va décidé de l’issue. Le perdant prendra une blessure et inclinera sa carte.

C’est tout ?

Pas vraiment, car si en tant qu’humain, vous écopez de 2 blessures, vous êtes INFECTÉ !! Et vous voilà à votre tour Zombie !

perso T lum

En forme

 

65X100mm Card Template(1)

Pas en forme. Vous ressemblez à ça.

 

Peut-être pourrez-vous être soigné à temps, avant que vos anciens compagnons vous prennent pour cible ?

Un Zombie a 3 Point de Vie, une fois son quota atteint, il est hors course. Adios. Quand il meurt (remeurt devrais-je dire ?), un des humains gagne un Point de Vie.

Vu comme ça, c’est tout bonus pour les Zombies, plus nombreux, plus résistants… Ce serait oublier que les sauveurs de l’humanité ont des ressources, et chaque humain dispose d’une capacité spéciale : La Pom Pom girl (grâce à son énergie débordante ?) permet à ses voisins de faire une blessure supplémentaire quand ils gagnent. Tout comme le chien : s’il gagne en jouant « pierre » le Zombie est tué. À la niche ! Le vendeur à chaque tour peut  choisir « droite ou gauche » et ne pourra pas être attaquer du côté choisi… 

 

55 000 $ – 20000 = ?

Ouhlalala, mais que va-t-on faire de tout cet argent ?

hatz z strech T 

Qui dit Kickstarter dit bonus…

Malgré la petitesse du projet, les améliorations furent légions : La taille des cartes est maintenant au format « Dixit », la face Zombie est personnalisée (chaque personnage à son double dégoulinant) et bien sûr des personnages nouveaux ont fait leur apparition (ceux que l’on trouve sous l’appellation « we hate zombie too », ou extension 1). Et, du coup, ils ont a du mal à rentrer dans la pochette du jeu de base. Car le jeu n’est pas en boîte (il l’est dans la version russe), il est dans une pochette en carton plastifié. Mais on ne va pas se plaindre.

nveau perso Tlum

 

Des sous en plus, ça signifie, personnaliser la version zombie de chaque personnage. C’est cool. Hélas, notre Zombie de base en fait les frais et disparaît du jeu pour laisser place a des Zombies (a)variés.

 

perso zombie T lum

Sauras tu retrouver qui était qui … avant ?

 

N’oublions pas quelques add on fort inutiles pour nous consoler de la perte d’un être cher….   

hate z braiiins T

Pour 5 $ vous pouvez acheter des fraises Tralala..euh non, des cerveaux en guise de point de vie

  

hate z active layer meepl

Et pour 3$ un meeple joueur actif (utiiiiiiiile !)

  

Le reste aura servi à payer les auteurs et a renflouer les caisses du BGG. Si les illustrations n’avaient pas été aussi brillantes, je ne suis pas sûr que la somme de la souscription aurait atteint ce chiffre. Le fait d’avoir agrandi les cartes leur rend vraiment hommage…Et c’est un plaisir de les voir étalées sur la table. Ça se voit à peine ici, mais le fond n’est pas blanc, il affiche un symbole lié au personnage (sapin pour le bûcheron / coeur pour le couple, etc). Le souci du détail, c’est important. Dois-je acheter des protections Dr ?

Reste le jeu…

Qui fonctionne à merveille malgré la simplicité du game play.

Bien sûr, c’est typiquement le jeu d’ambiance qui peut faire flop si vous jouez avec des gens pour qui se lever de sa chaise est déjà une performance scénique.

Enfin, un peu comme d’habitude, il faut choisir ses compagnons.

J’ai la chance d’en avoir de bons, rompus au n’importe quoi de ce genre de situation. C’est donc au premier qui agitera les bras en avant et en baragouinant  « ceeerrrveauuu », ou à celui qui enchaînera les répliques de Chuck Norris avant de lancer son « pierre feuille… ». Le thème du jeu étant juste parfait pour se lâcher et y aller de son petit role-play.

Niveau « avancée du jeu », le fait que les humains se transforment en Zombie est LA bonne idée, et parvient même à créer une certaine tension vers la fin, quand « les Zombies y sont trop noooombreux ! »

Ce jeu est fait pour un nombre maximal de joueurs, 6 est un minimum. À moins, vous jouez avec plusieurs cartes. Moui.. Et surtout, plus on est de fous….

Si vous êtes en nombre impair vous commencez avec la carte SERUM / HORDE, qui selon le nombre supérieur de Zombie ou humain, ressuscite un personnage. Malgré leur absence de cerveau, ils ont pensé à tout.

 serum Tlum

Que dire d’autre ? Une traduction française (Canada) des cartes et de la règle (très amusante), réalisée par Klode est disponible sur le site américain Bgg, mais on est gentil on vous donne les liens. 

Voici donc un petit jeu rythmé, rapide, amusant, pas cher et magnifique… C’est déjà beaucoup… Non ?

► Il est disponible sur le site BGG mais le sera également à Essen…pour 10 euros avec l’extension.

 > La fiche du jeu

Un jeu de Kevin Wilson
Illustré par Robb Mommaerts
Edité par BoardGameGeek
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 06/2015
De 2 à 12 joueurs
A partir de 6 ans
Durée moyenne d’une partie : 15 minutes

   

2 Commentaires

  1. Photo du profil de atom
    atom 19/09/2015
    Répondre

    ça  l’air bien fun, je vais demander a l’asso si on ne peut pas en prendre une boite a Essen, typiquement le genre de jeu idéal pour l’asso.

  2. Photo du profil de Florent M.
    Florent M. 19/09/2015
    Répondre

    Ah oui, ça à l’air bien fun! 🙂
    Simple comme un Crossing, mais efficace!

Laisser un commentaire