Horreur à Arkham, le jeu de cartes – la folie des fêtes de fin d’année

À la GenCon 2016 (oui, je sais, on en parle encore, un mois après !) était montré Horreur à Arkham : le jeu de cartes. Et bien que cela fasse mal à mon petit cœur de joueur de cartes, il a fallu faire des choix, et le reste a primé. On savait qu’on aurait probablement le droit à une VF, et, bon, c’était le stand FFG. Il était impossible de se caler dans les files d’attentes pour jouer ou pour acheter à moins d’avoir une heure à tuer. Autant vous dire qu’on a préféré rapporter des choses… disons, plus exotiques.

Bref, il s’agira d’un JCE, à la Seigneur des Anneaux : une boîte de base pour tous les lier (huhu), et des extensions comportant tout ce qu’il faut. Pas de rareté, pas d’aléatoire dans les paquets. L’annonce officielle d’Edge (oui, d’Edge !) avance une date un peu flou : le 4e trimestre 2016. Au moins, vous savez que vous pourrez passer un hiver délicieusement insensé, si jamais l’aventure vous tente…

ARKHAM-HORROR-jeu-de-societe-setup

Mise en place. Ça fait plus léger qu’Horreur à Arkham : le jeu de plateau, non ?

 

Une chose maléfique s’agite à Arkham, et vous seul pouvez l’arrêter. Brouillant les distinctions traditionnelles entre les expériences du jeu de rôle et du jeu de cartes, Horreur à Arkham : Le Jeu de Cartes est un jeu coopératif d’enquêtes pour 1 à 2 joueurs (jusqu’à 4 avec deux Boîtes de Base).

Vos amis et vous incarnez des personnages plongés dans la ville tranquille d’Arkham, en Nouvelle-Angleterre. Vous disposez bien entendu de vos propres talents, mais aussi de vos défauts. Peut-être vous êtes-vous un peu trop absorbé dans les pages du Necronomicon, et leurs mots continuent donc à vous hanter. Peut-être vous sentez-vous contraint de dissimuler toute manifestation de maux surnaturels, entravant vos propres investigations afin de protéger l’innocence de la majeure partie de la population. Peut-être encore serez-vous terrifié par vos rencontres avec un culte de goules.

ARKHAM-HORROR-jeu-de-societe-wendy

Certaines cartes sont spécifiques à un personnage !

 

Voici quelques indications sur la façon de constituer son paquet :

Par exemple, lorsque vous menez vos enquêtes à Arkham sous les traits de l’Agent Fédéral Roland Banks (Boîte de Base, 1), votre deck doit inclure les cartes .38 Spécial de Roland (Boîte de Base, 6) et Effacer les Traces (Boîte de Base, 7), ainsi qu’une faiblesse de base comme Paranoïa (Boîte de Base, 97) ou Amnésie (Boîte de Base, 96). Ces cartes spécifiques au personnage font alors partie intégrante de la personne que devient réellement Roland au fil de vos aventures, et elles ne comptent pas dans votre limite de taille du deck.

Le reste de votre deck est composé de cartes appartenant aux différentes classes accessibles à votre personnage. En conservant Roland comme exemple, il peut utiliser des cartes qui dépendent des classes Gardien ou Chercheur, ainsi que des cartes Neutres. Horreur à Arkham LCG propose en tout 5 classes différentes, correspondant chacune principalement à chaque investigateur de la Boîte de Base, qui encouragent une approche remarquablement différente de vos investigations.

ARKHAM-HORROR-jeu-de-societe-roland

Roland et ses cartes à lui.

 

Ça promet un deckbuilding plutôt fin. Reste à voir ce qu’apporteront les extensions, et comment le jeu se déroulera. Vu les noms au tableau, je ne me fais pas trop de souci : les écueils du Seigneur des Anneaux sont passés par là, et Nate French (co-auteur du Trône de fer JCE, rien que ça !) n’est plus un novice en jeux de cartes.

 

Horreur à Arkham, le jeu de cartes

Un jeu de Nate French
Edité par Edge Entertainment, Fantasy Flight Games
Distribué par Asmodee
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 2016
De 1 à 2 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d’une partie entre 60 et 120 minutes

 

   

4 Commentaires

  1. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 22/08/2016
    Répondre

    Les écueils du Seigneur des Anneaux ? Quels ecueils?

    Plus sérieusement, je vais passer mon tour sur celui-ci. Parce que j’ai déjà le seigneur des anneaux JCE, et une petite remarque: sur le Sda JCE, ils annocnet ausi qu’on peut jouer qu’à deux avec le boite de base. C’est plutôt faux.

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling 31/08/2016
      Répondre

      T’as pas de cartes wallpaper et injouables ? De concepts de game design tout nazes qui sont laissés à la friche par manque d’intérêt ? 😀

      Bon, y’en a rarement dans les JCE mais ça arrive tout le temps. Après sur le Trône de fer dernière édition, il fallait trois core set à 40 balles pour être compétitif…

  2. Photo du profil de SleuthGames
    SleuthGames 31/08/2016
    Répondre

Laisser un commentaire