Harbour et son port marchand

Dans les multiples campagnes de financement actuelles que l’on trouve, par exemple, sur Kickstarter, il y en a une qui a attiré mon œil affûté. C’est un petit jeu édité par TMG, pour 2 à 4 joueurs avec des durées de parties prévues entre 20 et 30 minutes, du nom de « Harbour » !

De plus, j’ai eu l’occasion de tester le « print and play » du jeu, donc je vais même pouvoir vous donner un avis sur celui-ci 
 

L’univers du jeu

Vous êtes des entrepreneurs ambitieux dans le port d’une citée, plongés dans un univers « Héroic-Fantasy ». Miam miam… Vous allez devoir récupérer et échanger des ressources, les envoyer par bateau, manipuler le marché et acheter le plus possible de bâtiments d’Harbour.

Le joueur qui aura les bâtiments de plus grandes valeurs en fin de partie remportera la victoire.

Description des éléments du jeu

Le jeu est assez simple au niveau de la règle. Attention, ça ne veut pas dire que vous n’allez pas devoir réfléchir et avoir un minimum de stratégie pour remporter la victoire !

Chaque joueur incarne un entrepreneur qui possède un bâtiment de base, un pouvoir spécial (qui permet de déroger aux règles) et un entrepôt pour stocker entre une et 6 ressources (du bois, de la pierre, du poisson et de la viande).

Un certain nombre de bâtiments (en fonction du nombre de joueurs) sont disponibles à l’achat et à l’utilisation par les joueurs.

Tous ces bâtiments (celui de base des personnages et ceux en vente), possèdent une action spécifique et une catégorie représentée par une ancre, un chapeau, une pièce ou un entrepôt. Ces symboles vont vous donner un acquis de base pour vos différentes actions et son cumulables :

  • L’ancre est un bonus, qui permet de gagner certaines choses en fonction du pouvoir de la carte utilisée (par exemple, prenez un poisson par ancre que vous possédez)
  • Un chapeau vous permet de ne pas payer l’utilisation d’un bâtiment appartenant à un de vos adversaires
  • Une pièce vous donne 1$ pour chaque achat de bâtiment (donc le bâtiment vous coûte un de moins)
  • Un entrepôt vous permet de garder une ressource excédentaire lors du chargement d’un bateau.

Les cartes « Bâtiment » en vente indique également un prix en dollars correspondant au prix d’achat du bâtiment et le nombre de points de victoire qu’il rapporte à son propriétaire (les étoiles).

Le dernier élément du jeu est le plateau des docks pour la vente des marchandises. Quatre bateaux sont disponibles et chacun demande un certains nombres de ressources identiques minimum. Par exemple, si vous avez au moins 4 bois dans votre stock, vous pouvez donner tout votre bois au bateau pour 4$, si c’est bien le bateau qui demande du bois (ben oui, faut pas rêver, chaque bateau demande une ressource spécifique :p). Et oui, à chaque fois vous devez donner l’intégralité de votre stock. Donc, si, par exemple, vous avez 6 pierres (nombre maximum que vous pouvez stocker pour chaque ressource) et que vous décidez de charger le dernier bateau qui en demande maximum 5, vous devrez donner vos 6 pierres. La seule manière de pouvoir garder vos ressources excédentaires est d’avoir des entrepôts (qui permettent de garder une ressource excédentaire par entrepôt).

Une fois qu’un bateau est chargé, il part et à la fin du joueur les bateaux sont réorganisés (système de glissement)

Et comment tout cela s’agence pour faire le jeu ?

Chaque joueur possède un entrepreneur (représenté par un meeple, un pion,… ou je ne sais pas encore quoi exactement). A votre tour, vous devez effectuer une et une seule action. Pour ce faire, vous devez déplacer votre meeple sur un bâtiment soit qui vous appartient (pas de coût d’activation), soit du marché (pas de coût d’activation), soit d’un de vos adversaires (vous devrez donner une de vos ressource à son propriétaire pour activer le bâtiment). Ensuite, vous effectuez l’action indiquée sur la carte. Vous êtes obligé de bouger (on n’active pas deux fois la même carte) et même si vous ne réalisez pas l’action vous devez payer votre adversaire si le bâtiment lui appartient. Par contre, c’est vous qui choisissez la ressource à lui donner !

Comment obtenir des sous ? Simplement en effectuant l’action « construire un bâtiment » (disponible au minimum sur le bâtiment de base de chaque personnage). Donc, vous vous placez sur un bâtiment qui vous permet d’en construire un. Ensuite, vous devez vendre vos marchandises pour obtenir la somme nécessaire. Vous pouvez charger un ou plusieurs bateaux, en fonction de vos besoins et de vos possibilités (en respectant les règles du dock). Puis, vous pouvez acheter un bâtiment disponible à la vente et dont le coût correspond à la somme récoltée (ou inférieur). Et oui, vous ne gardez, ni ne recevez réellement d’argent ! Vous vendez pour dépenser immédiatement, sans récupérer votre monnaie !
Et voilà. A chaque achat de bâtiment, on en remet un nouveau. Une fois qu’un joueur a construit son quatrième bâtiment, Chaque joueur possède encore un tour de jeu, puis on décompte les points indiqués sur les 
bâtiments que l’on possède et celui qui a le plus de points remporte la partie.

 

Et au final ? Ça donne quoi ?

Et bien j’ai été agréablement surprise par le jeu ! Il est simple tout en étant très malin. Il faut optimiser au mieux ses actions, en fonction de ce qu’il y a de disponible. De plus, l’interaction est bien présente dans le jeu, vu que votre adversaire peut chambouler vos plans en construisant un bâtiment avant vous et en changeant donc l’ordre du marché. Vous vous retrouvez avec 5 pierres que vous vouliez vendre pour 5$ et qui n’en valent plus que 2… Même certaines actions, si les bâtiments sont présents, peuvent modifier la demande. Vous devrez donc vous adapter et essayer de devancer les idées des autres 

Le jeu est rapide et c’est un peu une course (après tout, ça s’arrête dès qu’un joueur à construit 4 bâtiments). Donc il faudra aussi vous méfiez de vos choix. Construire rapidement des bâtiments à faible coût, mais qui rapporte peu de points ou optimiser au mieux pour prendre un bâtiment plus cher. Et tout cela sans perdre trop de ressources !

Le seul défaut éventuellement du jeu, c’est qu’il y a un peu d’anglais sur le matériel (faudra voir dans la version définitive, dans quelles proportions ça peut être gênant). Il peut donc rebuter ceux qui ne connaissent pas cette langue, même si le teste est très simple à comprendre (vocabulaire très basique).

En tout cas, pour ma part, ce fut une très belle découverte ! Et si vous avez donc l’occasion de jouer au « print and play », n’hésitez pas!

Mais encore ?

Le kickstarter est à ses dernières heures (à l’heure où j’écris cet article), donc vous n’aurez probablement pas le temps de « pledger » si le jeu vous intéresse.

Cependant, vous pouvez obtenir plus d’information sur la page de la campagne >ICI

Vous pouvez trouver, notamment, la règle et le « print and play ». Le jeu est prévu pour mars 2015, donc il faudra encore attendre pour voir arriver les boites dans certaines boutiques. Pour l’instant, aucun partenaire européen n’a été annoncé, il y a juste un partenaire japonais. Donc, soit le jeu sera en import des Etats-Unis, soit quelqu’un se décidera de le traduire et de le diffuser en français… qui sait…

> La fiche de jeu 

   

6 Commentaires

  1. jalpes 16/07/2014
    Répondre

    Merci pour l'info. Ca a l'air d'être un très bon jeu rapide. Le pledge est fait 

  2. ahuacatl 16/07/2014
    Répondre

    Je confirme, bon petit jeu, règle simples mais avec de la profondeur niveau gameplay.

    La mécanique du marché changeant est intéréssante.

    De plus le jeu n'est pas très cher : 26$ port compris, soit environ 19€.

  3. LAuCoBa 16/07/2014
    Répondre

    J'ai pledgé sur ce jeu dès le 1er jour…

    Je ne doute pas que la communauté saura proposer une version française des règles… d'autant que les Strech Goal s'accumulent et doublent quasiment le nombre de cartes par rapport au projet du départ…

    Et TMG annonce une possible livraison en décembre/janvier pour les backers… alors courez vite ça s'arrête vers 6h jeudi matin.

  4. Shanouillette 16/07/2014
    Répondre

    Merci krissou pour cette très belle preview, un jeu fort intéressant en effet si ça vous intéresse, dépêchez vous!!

  5. GeekLette 17/07/2014
    Répondre

    J'ai pledgé hier soir 🙂 convaincue

    merci enfin non pas merci !!!! 😀

  6. Krissou 17/07/2014
    Répondre

    Y a pas de quoi 🙂 c'est avec plaisir de faire découvrir une belle trouvaille :p

Laisser un commentaire