Hansa Teutonica Big Box : Toute la ligue Hanséatique dans une grosse boite

Hansa Teutonica est de retour dans une version Big Box disponible chez Matagot. Hansa Teutonica est un jeu de Andréas Steding qui date de 2009 (le jeu, pas l’auteur). Nous sommes dans du pur « cube en bois », et dans le jeu à l’allemande dans toute sa splendeur (avec même les couleurs ternes mises en avant).

De semaine en semaine, les nouveautés se bousculent au portillon et parfois certains éditeurs font le pari (moins risqué) de ressortir des grands classiques. Comme on dit souvent, c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes. On apprécie le retour d’œuvres comme Concordia ou Egizia ou même Istanbul.

 

 

Mais revenons à Hansa Teutonica, derrière ce nom se cache le nom de la ligue hanséatique, une association de cités marchandes au 17e siècle. Nous sommes donc des marchands et nous allons nous établir et prendre possession des routes commerciales, des cités, et relier les villes entre elles. C’est comme cela que l’on gagne des points de victoire. On en gagne aussi pour la plus grande liaison ininterrompue, un peu comme aux Aventuriers du Rail, mais la comparaison s’arrête là.

 

Une mécanique simple

 

À son tour, un joueur peut réaliser des actions mais tout dépend de son plateau écritoire. Au début vous pourrez seulement réaliser deux actions par tour parmi les suivantes :

  • Recruter, c’est-à-dire placer dans sa réserver 3 cubes en bois ou 5 ou 7 si vous avez amélioré ce niveau de développement.
  • Placer un commerçant, c’est-à-dire un cube sur une case libre de n’importe quelle route.
  • Remplacer un commerçant adverse par l’un des vôtres (j’y reviens très vite). 
  • Déplacer des commerçants (toujours selon la piste de développement).
  • Créer une route commerciale, si vous avez relié deux villes en plaçant tous vos cubes sur la route.

 

Le jeu est relativement fluide, au début deux actions par tour et puis plus si vous arrivez à débloquer la capacité sur votre plateau écritoire. Capacités que l’on débloque en reliant des villes avec l’icône de capacité. Eh oui on ne se place pas au petit bonheur on le fait en fonction de sa stratégie ma bonne dame !

 

Je reviens sur l’action qui consiste à remplacer un commerçant adverse : elle a l’air plutôt agressive, mais en réalité c’est potentiellement rendre service, car elle va permettre à notre adversaire de replacer son pion sur une route adjacente plus un jeton supplémentaire, autant dire que vous l’avez finalement avantagé ! 

Il s’agira donc ici de se placer pour conquérir les villes, mais aussi pour essayer de se faire déloger et augmenter son placement.

 

 

Le plateau est double face selon que vous jouez à 2 ou 3 joueurs ou bien à 4 et 5 joueurs. On s’en doute, c’est un jeu qui prend toute sa saveur si vous êtes 3 joueurs ou plus. Il existe une variante deux joueurs, mais elle est un peu fade aux dires des joueurs.

Cette version Big Box vient avec plusieurs plateaux : en plus du plateau de base, vous avez aussi la ligue hanséatique orientale et Britannia. Mais aussi des cartes missions secrètes, si vous avez des comptoirs dans ces villes, vous remportez un bonus de points de victoire. Les tuiles faveurs royales est une autre extension qui vous propose de nouveaux effets et qui sera à réserver aux joueurs aguerris.

Hansa Teutonica est donc un euro dynamique avec des règles simples, où le placement est important, primordial j’oserais dire. Il faut juste faire peu de cas de son esthétique austère, disons-le, il est loin d’être beau ou il est beau de loin ^^.  Mais c’est un jeu profond qui se révèle après plusieurs parties.

Hansa Teutonica Big Box est disponible dans vos boutiques, il est annoncé pour un prix public de 55€.

   

Laisser un commentaire