[KS] Nova Aetas, la renaissance

Dans le genre Kickstarter bourré de figurines et bien cher, je demande Nova Aetas ! Cependant, ici, pas de Cool Mini or Not qui vaille : les italiens de Ludus Magnus en sont à la troisième itération de leur financement participatif, et c’est pas dégueulasse. Après deux échecs relatifs, le reboot de ce jeu tactique coopératif inspiré des tactical J-RPG (jeux de rôles tactiques japonais, comme Final Fantasy Tactics) est enfin financé, et à hauteur de plus de 240 % à l’heure où je vous parle. Honorable, n’est-ce pas.

Nova-aetas-contenu

La boîte va servir à faire sa muscu, je le sens.

 

Il s’agira de compléter une campagne de 15 scénarios modulaires (qu’on pense donc rejouables !), durant de 30 à 60 minutes chacun. De quoi vous faire de bonnes soirées de jeu si la difficulté est au rendez-vous. Si la durée de vie vous inquiète, dites-vous que Zombie 15 disposait du même nombre de scénarios pour une durée moindre, mais que pour l’épuiser, il fallait jouer un certain nombre de parties. Ensuite, la modularité et toutes les mini extensions pourraient renouveler le jeu… mais ce n’est pas tout. Pour quelques sous de plus, c’est une énorme extension, Vesuvio’s forge, qui vous arrive dans les mains.

Nova-aetas-cultist

Un méchant a l’air méchant. Rien de nouveau. Mais c’est joli.

 

L’univers semble assez particulier : un mélange de Renaissance italienne et de fantasy mythologique bien assumée, avec de très bonnes idées à droite à gauche. Les personnages pourront bien entendu progresser d’un scénario à l’autre et changer de classe. Petit à petit, la compagnie de mercenaires progressera et deviendra de plus en plus redoutable. Quant au système de jeu, on nous parle d’une horloge pour faire progresser les personnages. Je penche pour un système de temps entre celui de Conan et celui de Clochemerle. Par contre, les méchants, eux, sont tous déplacés par une IA (enfin, par les joueurs qui se chargent de mettre les comportements en oeuvre). Bref, on imagine bien un Shadows of Brimstone en plus léger et avec un folklore plus familier.

Nova-aetas-centaur

Un joli centaure cornu !

 

Bref, si ça vous tente, si vous aimez la belle fig’ (je ne connais pas la finition, mais ça ne semble pas dégueu du tout sur le papier !), il vous reste 5 jours pour soutenir le projet, qui sera livré en décembre 2016. Ah ben oui, c’est qu’il reste du travail à faire après la campagne. C’est ici que ça se passe.

 

Nova Aetas

 Un jeu de Andrea Colletti, Daniele Colletti, Luca Bernardini
Edité par Ludus Magnus
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016
De 1 à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d’une partie : 45 minutes
Durée d’une partie entre 40 et 60 minutes

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Galuf
    Galuf 02/02/2016
    Répondre

    Vraiment le genre de jeu que je recherche en fr 🙁

     

Laisser un commentaire