upfloatingmarketre

Floating Market : 5 fruits et légumes par jour chez Eagle-Gryphon Games

Le Kickstarter de ce jeu sera lancé le 5 février prochain et nous avons déjà les règles traduites : c’est-y pas merveilleux ? Grand merci au MadTranslator pour son travail de ninja !

Floating Market est le prochain Eagle-Gryphon Games – et oui, au cas où vous étiez passé à côté, Eagle Games et Gryphon Games ont récemment fusionné pour former Eagle-Gryphon Games. Quand on vous dit que ça bouge dans le monde ludique, c’est pas que des bêtises.

Donc, dans Floating Market, un jeu familial avec de la pose d’ouvriers et des dés à plein de faces (D4, D8, D12, et le bon vieux D6 que tout le monde connait), les joueurs sont les petits enfants de la vieille Ama et rivalisent pour être le premier à lui ramener 5 morceaux de fruits différents (parce que sa salade de fruits déchire tout). Pour cela, ils vont devoir arpenter le célèbre marché flottant de Damnoen Saduak (Bangkok).

Chaque joueur contrôle donc des clients (symbolisés par des meeples) qu’ils vont assigner aux bateaux de fruits pour récupérer des denrées et aux bâtiments pour recevoir des bonus spéciaux. Chaque joueur aura aussi à ajouter un dé à la réserve pour tenter d’influencer le jet de dés qui déterminera le bateau qui distribuera les fruits.

pic2337866_md

Ici, le joueur qui a mangé le plus récemment une salade de fruits reçoit le jeton du premier joueur. Parce que manger 5 fruits et légumes par jour et boire de l’eau à volonté, c’est une attitude de gros winner. Enfin, gros, non, grand, plutôt. Braîîîf.  pic2337867_lg

Comment ça tourne ? (et bien, comme souvent, dans le sens horaire)

En 3 phases :

1- En commençant par le premier joueur, et dans le sens horaire ensuite (hein t’as vu), chaque joueur doit placer un client sur un bâtiment, un quai ou un bateau inoccupé et doit ajouter un de ses dés à la réserve de dés. Les dés permettront de savoir qui obtiendra des fruits pendant la phase de collecte. Lorsqu’un client est assigné à un bâtiment, ce dernier est activé soit immédiatement, soit pendant la récupération des fruits (c’est la 2e phase).

2- Le premier joueur récupère tous les dés dans la réserve de dés, et il les lance en une seule fois ! Attention, soufflez bien dessus pour que ça roule comme il faut ! On additionne les valeurs de tous ces dés et cela permet de déterminer quel bateau est activé.

Remarquez qu’il y a aussi des dés qui comptent comme « négatifs »,  ils sont soustraits du total ! On définit donc quel bateau s’active et le meeple qui est bien placé sur le bateau ainsi activé reçoit la carte de fruit qui correspond à ce bateau. Ceci dit, un client placé sur un bateau adjacent (dans n’importe quelle direction) reçoit quant à lui, 2 pièces. Enfin, un client qui est sur le quai (Est ou Ouest), c’est-à-dire sur le même bord de la rivière que le bateau activé, reçoit 1 pièce. Bien entendu, en fonction des endroits où vous avez envoyé vos meeples, vous pourrez cumuler plusieurs de ces conditions. No limit. Enfin presque. Un joueur ne peut jamais avoir deux fois le même fruit, et jamais plus de 6 pièces aussi. Mais sinon, imhotep.

3- Et voilà, on nettoie tout et on recommence dans la joie et la bonne humeur urbano-pastorale. La partie s’arrête aussitôt qu’un joueur a touché son 5e fruit. Vous l’aurez compris, on fait la course en faisant les courses. Oulala, quelle pêche vous tenez vous alors ! Pfiou, tous ces jeux de mots, ça me fatigue la tête.

Les bateaux pour les fruits, les bâtiments pour les effets spéciaux

Et oui, c’est fastoche. Allez, quelques actions de bâtiments pour vous donner un aperçu rapide : la ‘hutte’ permet d’ajouter un dé à la réserve, les ‘marchands’ permettent de faire en sorte que des bateaux éloignés soient considérés comme adjacents, le ‘poissonnier’ permet de poser un meeple sur un endroit déjà occupé, le ‘marché’ vous permet d’acheter des fruits en dépensant vos sous, etc…

En deux mots, voici donc un jeu plutôt familial qui permettra de s’initier à la pose d’ouvriers et qui ravira les gamers parce qu’il y a des dés polyédriques comme on les aime ! A suivre donc, début février, sur KS…

>> La fiche de jeu (avec les règles traduites dans la section ressource)

Un jeu de Ben Pinchback, Matt Riddle
Illustré par John Ariosa
Edité par Eagle-Gryphon Games
Date de sortie : 10/2015
De 2 à 5 joueurs
A partir de 13 ans
Durée moyenne d’une partie : 40 minutes

   

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 16/02/2015
    Répondre

Laisser un commentaire