Excavation Earth, les archéologues extraterrestres débarquent sur Terre

L‘humanité a disparu et a laissé pour seules traces quelques artefacts d’une civilisation désormais disparue. Mais ces artefacts intéressent beaucoup les explorateurs extraterrestres archéologues qui souhaitent collecter ses vestiges passés… et pourquoi pas les vendre. Car les extra-terrestres sont aussi vénaux que nous et le but est de s’en mettre plein les fouilles.

 exvavation_artifacts

 

Voilà le point de départ de Excavation Earth une création de David Turczi, un auteur que nous apprécions tout particulièrement à la Rédac, il est derrière Anachrony, mais aussi Days of Ire, kitchen Rush etc, un vrai auteur touche à tout. Mais il se trouve que concernant Excavation Earth, c’est surtout Wai Yee son (ex) compagne qui est à l’origine du jeu. Voici un eurogame dont le proto parlait de courses des licornes, qui l’eût cru ? Un thème loufoque qui, une fois entre les mains de Gordon Calleja, de l’éditeur Mighty Boards, connu une transformation complète comme on peut le constater. 

Exacvation Earth

 

La direction artistique est assurée par Philipp Kruse et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle détonne quelque peu. Personnellement j’apprécie.

Vous l’avez compris, nous sommes ces extraterrestres archéologues qui vont piller la surface de la terre pour faire plaisir à des clients. Nous allons déplacer nos explorateurs, fouiller la planète et récupérer les artefacts, déployer des commerçants pour influer sur les prix du marché et/ou vendre au marché noir et pour faire tout cela nous avons 3 tours de jeu.

Chaque joueur commence avec 9 cartes en main. Chaque tour, nous jouons 2 cartes de notre main. Toutes les actions se réalisent avec ces cartes qui sont multifonctionnelles, elles comprennent en effet plusieurs informations : les symboles des marchés si l’on souhaite interagir sur un marché, une couleur pour pouvoir fouiller sur la région correspondante (si l’on a un explorateur présent) et enfin des symboles fuel pour déplacer nos explorateurs. Bien entendu, on utilise qu’un seul élément de la carte et puis on la défausse.

 

exacvation-earth02

 

Marché de l’artefact

Chaque marché comprend des clients (meeples) de différentes couleurs correspondant au type d’artefact. 
Pour vendre votre ressource, vous devez avoir un cube à votre couleur dans le marché et des acheteurs de la couleur de l’artefact que vous souhaitez vendre. Plus il y en a de la même couleur et plus vous gagnez d’argent, selon le principe classique de l’offre et de la demande. Si en plus vous vendez un des 3 types d’artefacts les plus demandés, c’est la fête, vous aurez un bonus en crédits, mais aussi de nouvelles cartes.
Le dernier client présent dans la colonne repart sur le plateau et change la demande.

exvavation_06s

 

Vous pouvez aussi envoyer vos artefacts (symbolisés par un cube à votre couleur) au vaisseau mère, ceci afin d’intriguer et principalement marquer des points de victoire si l’on est majoritaire en fin de partie. Vous pourrez aussi marquer des points si vous avez réalisés des collections d’objets, plus vous avez des collections d’un même type et plus vous gagnez de points (classique).

 

excavation-earth-box-art

 

Excavation Earth chez Mighty Boards est donc en ce moment sur Kickstarter et ce jusqu’au 29 avril. 
Il vous en coûtera entre 47 et 79€ selon la version que vous aurez choisie (plus les frais de port selon votre région). Un jeu qui mélange de la gestion de main et de la transaction de ressources avec une direction artistique originale, alléchant non ? Et puis, bon, disons-le, le nom de David Turczi suffit à nous aguicher. 🙂 

Édit : Pour information, le jeu sera multilingue dont le français.

    Crédits : Les images proviennent de la vidéo du site Heavy Cardboard Games. Merci à Laurent Lecomte, joueur passionné avec qui je discute parfois qui m’a permis de comprendre le principe du marché !

   

Laisser un commentaire