updogsofwarok

Dogs of war, le nouveau Paolo Mori

Le papa de Libertalia et d’Augustus est de retour avec une grosse boite bien pleine (et au matos assez magnifique, il faut le saluer ! Merci Kickstarter !). Voici donc Dogs of war, un jeu de plateau élégant à base de placements tactiques, de négociations, d’alliances et de trahison pour 3 à 5 joueurs signé Paolo Mori. Bande d’opportunistes, allez, on va se pitcher !

L’équilibre du pouvoir sur les terres prospères de Gravos est sans cesse en évolution. De très anciennes maisons nobles issues des diverses régions emploient de puissantes armées pour faire valoir leurs prétentions. Ces familles se disputent le contrôle du pays, de ses ressources et de ses sujets au fil de batailles sanglantes d’année en année. Mais aussi puissantes que soient ces maisons, elles n’arrivent pas à prendre l’ascendant sur les autres. Ce n’est qu’en recourant à quelques forces supplétives que l’une d’elles pourra espérer triompher !

thermo5

Donc, si je résume, vous avez des puissantes familles, des puissantes armées, des puissantes régions heu… Bref, ce qu’il faudra faire c’est être… puissant ? ! OUAIIIIS !

« Sir Blackmane est probablement l’illustration la plus marquante des excès sanguinaires dont Gravos peut être témoin. » Les chiens de guerre – background

On a un plateau pour le moins enluminé, divisé en pistes.

Chaque joueur se voit confier un paravent, 5 pièces de monnaie pour s’acheter un kitkat, 2 cartes Tactactactique, et 1 carte Soutien (et toutes ces cartes restent secrètes). On installe tout et on débute par la 1ere phase de la séquence de jeu martialement baptisée « préparation à la bataille ».

pic2001583_md

Préparons la bataille alors !

Lors de cette phase, déjà, on avance le marqueur Année d’une case. Puis on va mélanger les 6 pions Récompenses et en disposer un de façon visible sur l’espace prévu de chaque bataille. On touille ensuite les tuiles Ordre de Bataille et on en pose deux faces visibles sur leurs emplacements du plateau. Enfin, on mélange les cartes Maison puis on en dispose deux, visibles, sur l’espace prévu pour chaque bataille.

Trois batailles vont avoir lieu, chacune dispose de leur piste Bataille, d’un pion Récompense, de deux tuiles Ordre de bataille et de deux cartes Maison. Ces dernières symbolisent les deux maisons qui vont s’affronter.

pic2001592_md

Les belles recrues que voilà

Les joueurs reçoivent ensuite des cartes Capitaine et un revenu fixe (3 pièces). Puis en débutant par le 1er joueur, chacun pourra dépenser des sous pour recruter des Soldats supplémentaires. Les Fantassins valent 1 tandis que les Machines de guerre valent 4. Sinon vous avez les Arquebusiers qui coûtent 2 et les Chevaliers pour 3 pièces… Allez, pas cher le chevalier !

On passe ensuite à la phase d’affrontement ! Quand c’est à vous de jouer, vous pouvez jouer une carte Tactique, puis vous devrez jouer une unique carte Soldat de votre main sur la case soldat de la maison que vous souhaitez soutenir.

pic2001656_mdmarron5

Vous devrez ensuite placer un de vos Capitaines (les beaux bustes) sur l’une des cases libres de la tuile ordre de Bataille de la maison que vous soutenez. Vous déplacez ensuite le curseur sur la piste de Bataille d’un nombre de cases égal à la force du Soldat joué (les fantassins avancent de 1 case tandis que les machine de guerre avancent de 7 par exemple), en direction de la maison que vous soutenez.

Vous obtenez ensuite les récompenses indiquées (ça peut être des PV, piocher une carte Tactique, obtenir une Machine de guerre, de l’argent, des pions Influence, un nouveau Capitaine…).

On continue ainsi jusqu’à ce que les joueurs ne veulent ou ne peuvent plus poser de Capitaine, ils passent alors leur tour (ils peuvent décider de passer avant cela pour conserver des forces pour le tour suivant par exemple).

S’en suit le Dénouement.

On va examiner chaque bataille séparément, les Maisons qui auront le curseur de leur côté remporteront la bataille.

Plus vous aurez soutenu la maison victorieuse et plus celle-ci aura gagné (de façon « éclatante » c’est-à-dire avec le curseur sur la valeur max, ou non) plus vous marquerez de PV.

plateau1

Les Mallory à droite l’emporte (le curseur rouge est de son côté, sur la valeur « 5 ») les Bastiani à gauche sont des gros losers

4 années de trahison, c’est pas si long en fait

Au bout de 4 années, chaque joueur révèle ses PV et ajoute ceux qui proviennent des pions Influence qu’il a acquis pendant la partie. Ces jetons ont une valeur relative au positionnement de votre marqueur sur la piste de la victoire (ils peuvent du coup aussi avoir une valeur négative).

carte57

Le livret des règles est épais, mais ne vous laissez pas impressionné : il y a déjà 17 pages liées au background ! Autant vous dire que le contexte est hyper travaillé, chaque famille a son histoire, chaque « chiens de guerre » a son caractère… Mais le principe du jeu s’avère très facile d’accès. Bref, voilà un jeu bien léché et très méchant où il ne faut pas avoir peur de défaire les alliances constituées le tour précédent pour profiter des meilleurs placements.

  pic2001657_md

>> La fiche de jeu

Un jeu de Paolo Mori
Edité par Edge
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 11/2014
De 3 à 5 joueurs , Optimisé à 5 joueurs
A partir de 14 ans
Durée moyenne d’une partie : 75 minutes
Dispo pour environ 50€

   

5 Commentaires

  1. Photo du profil de eolean
    eolean 27/11/2014
    Répondre

    Le jeu semble magnifique, par contre je  n’arrive pas à définir si on est sur de la confrontation directe (pan dans ta face) ou indirecte (la famille que je soutiens, elle est plus forte que la tienne).

    Je vais m’y intéresser un peu tiens 🙂

  2. Photo du profil de croustibar
    croustibar 27/11/2014
    Répondre

    mince, j’avais pas suivi ce KS ! mieux vaut tard que jamais! Une rubrique régulière sur les KS et autres pourraient être une bonne idée ; )

     

  3. Photo du profil de Jetseb
    Jetseb 01/12/2014
    Répondre

    Une partie ce week-end et je n’ai pas trouvé ça très bon, plutôt moyen moins en fait . J’ai trouvé ça très répétitif, pas passionnant pour un sous.

    En ce qui concerne le matériel, je l’ai trouvé pas très beau; que ça soit la dominante maronnasse jaune, les illustrations sombres ou les figurines aussi imposantes qu’inutiles.

    Bref, rien de bien folichon.

  4. Photo du profil de BroLimbo
    BroLimbo 02/01/2015
    Répondre

    @jetseb vous étiez combien de joueurs? Nous allons l’essayer à 5 joueurs, ça semble intéressant malgré tout.

  5. Photo du profil de Sha-Man
    Sha-Man 02/01/2015
    Répondre

    On a un de nos testeurs sur le coup à qui on a envoyé la boîte y a pas longtemps, on aura un retour plus élaboré dessus, nous on avait trop de stock en cours pour le tester nous-mêmes 🙂

Laisser un commentaire