Dark Souls après le jeu de plateau, la version cartes

Un nouvel opus « Dark Souls » est en prévision du côté de Steamforged, une suite de la version plateau adaptée elle-même du jeu vidéo éponyme. Une fois de plus, quatre joueurs tenteront de s’accorder pour anéantir leurs ennemis.

 

cartes-jeu-de-cartes-dark-souls

Le jeu de plateau avait cartonné sur KS mais une fois livré, force est de constater qu’il s’avérait bon sans être spectaculaire. Quelques bonnes idées, des figurines réussies, et une ambiance respectueuse du matériau de base mais un gameplay assez répétitif, des règles qui méritent pas mal d’adaptations et des parties qui peuvent rapidement tourner au cauchemar en cas de mauvais tirage… Bref, peut-être que la version cartes, plus compacte, saura tirer des leçons de la 1ere version. Elle semble assez proche, par exemple, les cartes action des joueurs servent aussi de points de vie, un peu comme dans Gears of War. Prendre des dégâts signifie donc épuiser votre deck, limiter vos options. Il faudra se reposer à côté d’un feu pour pouvoir reconstituer votre set. Ce dernier comprendra des cartes d’équipement avec des capacités basées sur l’endurance, ainsi que des cartes plus puissantes gagnées en progressant le long d’un des chemins d’aventure du jeu. Chaque classe de personnage possède une capacité unique et définit un deck de départ, qui peut être personnalisé par des cartes échangées avec d’autres joueurs. 

dark-souls-jeu-de-cartes-jeu-de-societe-ludovox

Les différentes chaînes de scénarios augmentent constamment en difficulté, et proposent divers chemins et ramifications avec des rencontres toujours variables. Cela dit, chacun de ces chemins se conclut toujours par l’arrivée d’un boss. Un peu comme dans le jeu de plateau, les combats de boss détiennent leur petit lot de surprises. La carte boss peut en effet être retournée à mi-combat pour engager de nouvelles capacités plus destructrices.

dark-souls-jeu-de-cartes-ludovox-

 

Contrairement à son aîné, le jeu de cartes ne passera pas par la case KS. La boîte, comprenant tout de même plus de 400 cartes, est proposée au prix de 34.95€ sur le site de l’éditeur (avec des boîtes en pré-co en quantité limitée jusqu’au 25/08). La sortie officielle est fixée au mois de février 2018. 

 

► La fiche de jeu 

 

   

4 Commentaires

  1. Miki 15/08/2017
    Répondre

     
    Ce n’est que mon humble avis, mais je n’arrive pas avoir l’intérêt de l’adaptation des jeux vidéos en jeux de plateau car très souvent c’est la même mécanique de jeu donc je me dit autant jouer tout simplement au jeu vidéo.
     
    Je prends un exemple, Gears of war : Le jeu de plateau (Qui est excellent d’ailleurs, je critique pas le jeu en lui même) dont on peut dire que c’est l’adaptation « fidèle » du gameplay du jeu vidéo du même nom et bien personnellement j’aurai préféré une version eurogame par exemple ( genre pose d’ouvrier-soldat ???) , c’est sûrement une bêtise ce que je dit et certains se disent qu’est ce qui raconte lui 🙂 mais pour moi une adaptation, peu importe le media, doit certes retranscrire l’univers qu’il adapte mais aussi ajouté une plus-value, une originalité propre a son media.

    La je vais me contredire, par exemple je connais pas Dark Souls mais le jeu de cartes m’intéressent avec le système que tout se fait avec les cartes, même les pts de vie, donc je me dit que ça peux me servir de porte d’entrée à l’univers et ensuite au jeu vidéo aussi.
     

  2. Fafa Papa 16/08/2017
    Répondre

    Ce sont les graphismes des cartes définitifs ou bien placeholder ? Parce que ça pique un peu quand même.

    • Wraith75 16/08/2017
      Répondre

      Suis d’accord, les grandes icônes bien moches sur les cartes, ça ne donne pas envie malheureusement.

  3. Umberling 16/08/2017
    Répondre

    J’ai beau avoir adoré les jeux vidéo, ça me tente moyen au final.

Laisser un commentaire