Compte-rendu Ludovox sur le Bruxelles Games Festival

C’était une première au Bruxelles Games Festival pour moi et Sha-man (l’an dernier nos contributeurs belges avaient réalisé le reportage) et ce fut une découverte géniale. Il s’agissait de la 3e édition et nous avons remarqué que beaucoup d’autres visiteurs étaient là pour la première fois également, signe que l’affluence monte en flèche. Il ne fait aucun doute sur l’intérêt d’un telle réjouissance ludique au coeur de la capitale de l’Europe : malgré la pluie battante du samedi, les gamers et les petits curieux étaient au rendez-vous. En effet, les bénévoles ont vendu deux à trois fois plus de snacking sur cette seule journée pluvieuse du samedi que lors de tout le week-end de l’an dernier. Précisons aussi que les tournois, la protozone, les stands des exposants (éditeurs, distributeurs, auteurs, ludothèques, boutiques, rôlistes, passionnés…) sous leurs tentes rayées, les conférences, l’expo, finalement tout était à l’abri (bon, sauf le parc et le Mölkky). Revenons un peu sur cette belle aventure humaine et ludique. 

Je suis funkey

Il était une fois un monsieur, fatigué de son travail dans une très grosse entreprise et de ses voyages dans de multiples hôtels froids et chers, qui décida de tout plaquer pour monter un concept-hôtel. Ici, votre chambre et vos consos, le libre accès aux frigos, aux jeux, aux bandes dessinés, tout est compris, pour qu’on se sente un peu chez soi. C’est le Funkey hôtel, et autant vous dire qu’il fut complet sur tout le week-end, rempli d’auteurs, d’éditeurs, de gamers, et de journalistes ludiques ;). Un joli lieu d’échange qui fut une fort belle découverte pour nous et une adresse que je te conseille, toi public joueur, sans hésitation.

fun-1

 

Bruxelles brusselait 

C’est donc fort de ce point de chute coloré que nous partons affronter le ciel maussade du premier jour. Direction rue de l’Enseignement : une artère de la ville entièrement bloquée à la circulation et prise d’assaut par des tentes d’exposants, alignées des deux côtés.

Les bénévoles ont commencé à tout ériger la veille – nous étions d’ailleurs passer voir le début des installations (photos ci-dessous). Désormais, tout est quasiment prêt et le quartier s’éveille tranquillement. On croise des Sébastien Dujardin, des Thibaut Quintens, des Nicholas Boddart (bref, le VIP ludique belge !) qui vont et viennent le pas léger vaquer à leurs affaires. Pas de stress, pas de speed. On prend le temps de discuter, de sourire, de délirer. Le café nous est offert à La Table, le restaurant ludique qui trône au centre de la rue, juste à côté de l’Outpost, cyber café qui propose des soirées jeux de société hebdo. Ne manque plus que le soleil pour se croire tous en camp de vacances ! Mais le ciel, boudeur, semble en désaccord avec l’atmosphère chaleureuse de la rue. Les premières gouttes commencent bientôt à tomber. Qu’à cela ne tienne, on sort les caméras, on les protège avec du sac poubelle, on déplie le parapluie que Monsieur Goliath Benelux m’a affablement offert en passant, et on commence le job.

prepa-1

 

Stand by me

start-1

On croise tout d’abord un auteur néerlandais, Bert Menting (« Tiens, on l’a pas vu au Funkey hotel hier ? »), qui cherche à diffumobONI1ser son jeu en France : Puerto Diablo un jeu de cartes kickstarté l’an dernier et qui pourrait bien être traduit pour arriver en francophonie.

En face, des joueurs passionnés ont pris un stand pour présenter bénévolement Mobile Frame Zéro, un jeu-concept gratuit qui vous propose de reconvertir vos Légo en wargame. Fun !

Plus loin, un jeune éditeur néerlandais, Jumping Turtle, qui nous montre notamment un Coconuts duo, permettant de jouer à deux ou jusqu’à six avec la boite de base. Ha ho mais qui voilà ?! Mais c’est notre Wraith national qui arrive ! Il participait au tournoi de Pandemie Survival et le bougre a gagné avec son partenaire ! Yeah Ludovox Belgique represents !

samedi

Ceci n’est pas un copyright ©

On continue ainsi de remonter la rue, quelques interviews plus loin, on avale une crêpe sur le pouce, et direction l’école, où les conférences de l’après-midi ont lieu.

Une première discussion est animée par Nicolas Boseret avec quelques invités célèbres : Monsieur Guillaume (anciennement éditeur Filosofia, écrit maintenant chez Tric Trac), Gaëtan Beaujannot (agent d’auteur et « studio » Forgenext), et Hervé Marly (auteur des Loup garous de Thiercelieux et Skull & roses) sur le sujet du parcours du créateur. Vous avez un proto, qu’en faire ? Quelle démarche avoir (hormis un pied devant l’autre) ? En quoi un éditeur est-il utile ? La seconde conférence posera la question non moins épineuse des droits d’auteur. Comment, pourquoi protéger son oeuvre ? Les discussions sont ouvertes, claires, spontanées, c’est indiscutablement un agréable moment d’échange, très constructif et trop court.   


conf-1

Proto ou tard

Non loin des coins de snacking, entre l’Oupost et la Table, la protozone s’étend, dans une ambiance bruyante. Ici, pas de tournois, pas de vote, non : les « protauteurs » comme ils disent ici, viennent juste chercher des retours, et les éditeurs trouver des futures pépites. Apparemment, certains ne sont pas repartis bredouilles d’ailleurs.

On regardera un peu, jouera un peu (dont une partie de Warehouse 51 avec les gars de Bankiiiz édition – Dino Twist -, des drôles à suivre !), et on reprendra le chemin de l’hôtel pour recharger toutes nos batteries (pas que celles que de la caméra, vous vous en doutez). Travailler sous la pluie, tout le monde est d’accord là-dessus, c’est quand même pas le top. Mais ici, certains vont jouer toute la nuit, à coup de Mage Knight et de Battlestar. Le Bruxelles games festival annonce 32h de jeu non-stop après tout, il faut faire honneur !  

souar1

 

Un dimanche bleu comme un Mölkky 

Bonne surprise au réveil (et je ne parle pas des courbatures), le soleil est revenu ! On va pouvoir continuer de remonter la rue sans parapluie et sac poubelle, ce qui nous met du coeur à l’ouvrage.  

dim1

On découvre un Mölkky entièrement peint à la sauce Star wars (le prix à gagner pour le tournoi), un Taverna magnifique chez Geek attitude, un 7th Continent tout chaud pour le KS, un stand Piratoons qui ne désemplit pas (ne ratez pas l’interview du génial Thibaut Quintens !), un Save the President Save the world préparant sa future campagne KS (qui, hasard du calendrier, aura lieu en même temps que la campagne électorale US !), on croise et recroise des trolls que des enfants pourchassent (mais qui sont adorables en vrai… Les trolls hein, pas les enfants ^^), des bénévoles tout sourire, et oui le soleil est de la partie, c’est bonheur !

dim2-1

Un peu en dehors de la rue de l’Enseignement se trouve le MotelOne, un hôtel chic où les trois gros chouchous d’Asmodée chauffent les tables toute la journée (sur rendez-vous) : TIME Stories, Mysterium et Mafia de Cuba. L’ambiance n’est clairement pas la même que dans la rue (plus proche de la réunion d’affaire que du festoche rock), mais les visiteurs sont indéniablement accueillis avec soin (décor, animateur…). Ce genre d’opérations devra sûrement se multiplier pour faire face à l’augmentation du public. 

motel-1

 

Bilan et défis

L’événement grossissant d’année en année, les organisateurs vont en effet devoir faire face à plusieurs challenges. Comment trouver plus de bénévoles pour maintenir le niveau de qualité d’accueil ? Où s’étaler ensuite (d’autres rues, d’autres lieux fermés, le parc ?) ? Pourront-ils trouver les moyens de donner une identité visuelle plus forte à l’événement (aménagement de la zone proto, décoration dans la rue…) ? Le succès indiscutable de cette 3e édition leur donnera certainement des tas d’idées et d’envies. 

dimanche-1

 

 

Une chose est sûre, c’est avec un très grand plaisir que nous avons découvert le Bruxelles joueur et pris le temps de discuter avec les acteurs locaux et internationaux rendus sur place, l’accueil et l’ambiance étant ce qui se fait de plus chaleureux, malgré la pluie. Et avouons-le aussi [spoiler : minute narcissique], quand nous entendons les retours des gens sur notre travail, on se sent pousser des ailes :)… Alors un grand merci pour ce super week-end riche en émotions !

Sachez enfin chers lecteurs, que vous retrouverez prochainement plusieurs vidéos interviews (auteurs, éditeurs, organisateurs, visiteurs), les conférences et un gros reportage sur l’ensemble de la manifestation. Un peu de patience, on est encore aussi à la Gen con sur Ludovox ! Et oui, l’été est décidément une période des plus ludiques…

   

16 Commentaires

  1. Photo du profil de atom
    atom 18/08/2015
    Répondre

    Bravo pour le reportage, ça fait vraiment envie.

    Bravo a Wraith pour avoir gagné le tournoi Pandémie, on l’avait faite a Cannes et c’est vraiment pas facile.

    Curieux de voir Taverna, et le coconuts duo.

    • Photo du profil de Wraith75
      Wraith75 19/08/2015
      Répondre

      Merci Atom ! En fait, on a gagné par élimination des autres équipes, c’est pas pour rien que ça s’appelle « Survival » =)

       

      Merci pour ce beau reportage les amis !

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 18/08/2015
    Répondre

    Bel article, ca fait envie 🙂

    Pas la moindre binouze avec ca ? 😛

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 18/08/2015
      Répondre

      oui bon j’ai pas mis toutes les photos que j’avais… 😉

      Frites et bières + chocolat … Je dois dire que j’ai presque envie de déménager. 🙂

  3. Photo du profil de Cerry521
    Cerry521 19/08/2015
    Répondre

    Très bon compte-rendu qui permet de se rendre compte de cet excellent Festival ! J’ai rarement vu une telle ambiance en salon !!!!!

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 19/08/2015
      Répondre

      Merci 🙂 oui ça fait du bien un bon bain de foule quand les gens sont cools comme ça on en redemande !!

  4. Photo du profil de zedzed
    zedzed 19/08/2015
    Répondre

    Merci beaucoup pour ce reportage, j’attends avec impatience les vidéos des conférences !

    A-t-on une idée de la taille de ce salon, est-ce de l’ordre de PEL en terme d’espace et affluence ?

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 19/08/2015
      Répondre

      On aura les chiffres bientôt je pense 🙂

    • Photo du profil de Ikegon
      Ikegon 19/08/2015
      Répondre

      Pour donner quelques chiffres, le Brussels Games Festival 2015, c’était 6500-7000 personnes sur le week-end (32h non-stop), environ 6500m² tout espaces confondus, 1500/1600 jeux sur la bourse aux jeux, 86 tentes, 75 bénévoles, 47 éditeurs/distributeurs, 38 proto, 24 tournois, 22 animations, 4 boutiques, 3 débats, 2 jours de folie et 1 ambiance unique !

  5. Photo du profil de Cerry521
    Cerry521 19/08/2015
    Répondre

    Mon instinct me dit que c’est un peu plus petit que le PEL, en même temps vu le temps de merde de samedi, l’affluence s’en est ressentie. Mais le dimanche c’était tip-top, avec pleins de gens !!!!

    • Photo du profil de Wraith75
      Wraith75 19/08/2015
      Répondre

      A vue de nez, sans connaître les superficies, je dirais que c’est un peu plus petit que PeL, mais à Paris tu ressors du festival sale et tout gris, ici tu en reviens trempé, mais donc propre ! C’est la différence essentielle à mes yeux  😉

  6. Photo du profil de PG
    PG 22/08/2015
    Répondre

    Content que cela à plu à toute l’équipe ! La bière (mais pas n’importe laquelle .. la cuvée des trolls … ben oui, ils en avaient un stock derrière une tente les bougres) à du couler avec la tonne de jetons que j’ai fillé à Shaman 😉 .

    Sinon pour ceux qui ont manqué cela, on a commencé à mettre quelques vidéos un peu délire sur Youtube – cela devrait vous donner une idée de l’ambiance décallée ! Je ne crois pas que l’on puisse comparer le BGF au PEL … la cadre est différent (on est gratuit, axé sur le social/familial dans nos choix d’éditeurs, animations, etc., on le fait dans une rue/parc – bref, ce n’est pas mieux ou moins bien, juste vraiment différent).

    J’attends avec impatience de voir tout ce que vous avez filmé !

     

     

    • Photo du profil de Sha-Man
      Sha-Man 24/08/2015
      Répondre

      T’as raison j’en au bu une a l’hotel de biere…

      J’ai tourné aux cocas et aux sandwiches saucisses sauce dallas tout le week-end 😉

      • Tanju Goban 03/09/2015
        Répondre

        La fameuse sauce Dallas 100% brusseleir! Shanouillette, merci pour ce joli reportage. On est impatient de voir les vidéos et de les diffuser. En tout cas, vous revenez quand vous voulez.

Laisser un commentaire