Castellion débarque enfin !

Castellion, dont on a commencé à entendre parler début 2014, arrive enfin pour ce mois-ci. Tout arrive !

Il s’agit d’un petit jeu conçu par Shadi Torbey (récemment Sylvion, avant cela Onirim, Urbion…) l’auteur qui décidément a envie de faire le tour de la question des jeux solo (mais pas que, puisqu’on peut aussi y jouer à deux en coopératif, comme tous ses autres titres d’ailleurs). C’est ce qui s’appelle avoir une ligne directrice ou de la suite dans ses idées ! 



Castellion _md

Un jeu de tuiles qui se plie en 15 minutes

Il s’agit d’un jeu de tuiles donc, avec trois niveaux de difficulté disponibles.

Vous allez devoir poser les tuiles de votre château et former ainsi une défense supposée à « toute épreuve ». 

En fait, pour gagner le jeu (quel que soit le niveau de jeu choisi), vous devez surmonter trois épreuves. Pour surmonter une épreuve, vous devez construire votre château en suivant les instructions des cartes épreuves en question, en veillant à utiliser chaque tuile à sa juste valeur pour tenter de créer des formations de défense efficaces sur le long terme.

En effet, comme le temps passe vite, vous devez construire votre château aussi efficacement que possible, en choisissant soigneusement où placer chaque tuile de défense. À l’exception des cartes épreuve, les éléments utilisés dans chaque niveau de jeu sont identiques.

CastellionSéquence au château

À votre tour vous allez piocher une tuile « rêve », soit depuis la pile « normale » où tout peut advenir, soit depuis une pile « sécurisée » où il n’y aura pas de traîtrise possible.

Si vous tombez sur une tuile Défense vous pouvez soit la placer (orthogonalement par rapport aux autres et de façon à ne pas empiler des formes semblables), soit la défausser. Si vous tombez sur une tuile « Traître », vous devez la placer. Vous avez quelques contraintes annexes, par exemple votre château devra faire max 6 tuiles de haut, max 6 tuiles de large.

Vous bâtissez et dès que vous aurez 5 tuiles « traître » vous devrez affronter une épreuve.
La fondation de votre château devra alors être complète et tout devra correspondre à ce qui est demandé sur l’épreuve.
Si vous n’y arrivez pas, vous perdez le jeu, paf.
Si vous y arrivez, vous gagnez le droit de continuer, youpeee ! Heureusement, vous saviez depuis le début ce qu’on attendait de vous puisque les épreuves sont visibles. C’est bien d’être préparé, d’autant que lorsque vous aurez la 2e épreuve qui vous tombera dessus, ça sera encore plus chaud patate : Elle détruira d’office les 6 tuiles de fondation de votre château, faisant de la 2e rangée la nouvelle fondation.

Vous devrez aussi créer des formations de défense en positionnant vos tuiles astucieusement (tour, ligne de défense ou bastion, 3 formes, 3 patterns particuliers à créer) car la dernière épreuve vous demandera une des trois pour l’emporter…

On retrouve la patte de Elise Plessis aux illustrations (Sylvion, Urbion, Onirim première et seconde édition), et ça, les fans apprécieront. 

> La fiche (avec les règles en VO)

Un jeu de Shadi Torbey
Illustré par Elise Plessis
Edité par Filosofia, Z-Man Games
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 11-2015
De 1 à 2 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d’une partie : 15 minutes

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Dr. Jacoby
    Dr. Jacoby 03/11/2015
    Répondre

    c’est la honte, j’ai toujours pas réussi à battre le challenge d’initiation 🙁

  2. Photo du profil de Slaine
    Slaine 19/12/2015
    Répondre

    quel est le meilleur jeu de Shadi Torbey ? je possède Onirim, je m’en prendrai bien un autre.

Laisser un commentaire