Board Game Arena est racheté par Asmodee

Board Game Arena, la plate-forme de jeux de société en ligne créée par Grégory Isabelli et Emmanuel Colin existe depuis 2010. En 2020 Ian Parovel rejoint l’équipe. 

Le crédo de BGA: des adaptations de jeux en ligne avec pour mot d’ordre la gratuité du service et une communauté hyper-active.

Avant l’événement du covid et le confinement, le site était déjà très populaire, mais avec la crise sanitaire son utilisation a littéralement explosé. Board Game Arena propose 286 jeux au moment où je vous parle et va bientôt atteindre les 6 millions de membres. En 2020 son audience a été multipliée par 6.

 

 

C’est donc officiel, Asmodee annonce le rachat de Board Game Arena (BGA) la plateforme digitale de jeux multijoueurs.

Les deux entreprises se connaissent depuis longtemps et ce rapprochement profite aux deux structures : pour Asmodee, cela va permettre d’accélérer la mise en ligne de ses titres sur la plateforme. D’ailleurs de nouveaux titres comme Splendor ou encore Skull vont arriver dans les semaines à venir.

Quant à Board Game Arena, cela va permettre au site de bénéficier des moyens nécessaires pour poursuivre la croissance de BGA qui restera indépendante, son équipe dirigeante est maintenue ainsi que les politiques tarifaires et éditoriales. 

Board Game Arena continuera à proposer ses services aux différents membres du marché.

Avec la crise sanitaire et les différents confinements, la pratique du jeu de société a évolué : plus de salons ou de festivals, les éditeurs doivent donc trouver d’autres moyens de communication. Et quoi de mieux que de pouvoir faire essayer les jeux dans chaque foyer ? 

 

   

3 Commentaires

  1. TheGoodTheBadAndTheMeeple 11/02/2021
    Répondre

    Un beau move strategique !

    J’imagine que ca permettra de controler aussi la concurrence a ses titres digitaux.

  2. Garfield 11/02/2021
    Répondre

    Fichtre…

    Et sinon, la gratuité, le maintien du modèle actuel, tout ça, … ?

  3. Kyojin 12/02/2021
    Répondre

    comment qu’ça nous étonne pas ! Bravo à BGA pour sa montée en puissance quand même

Laisser un commentaire