Asmodee et la conquête des autres secteurs culturels

Voilà quelques temps déjà qu’on attendait de voir venir des annonces concrètes du côté d’Asmodee Entertainment (rappelez-vous), entité qui s’était lancée il y a environ un an, promettant des oeuvres culturelles tirées des plus grosses licences à succès du géant Asmo (Dobble, Catan, X-Wing, Les Aventuriers du Rail, Jungle Speed…). 

Asmo et la conquête des autres secteurs culturels

Aconyte. C’est le nom* de la division d’Asmodee Entertainment qui travaille à étendre les principales propriétés intellectuelles d’Asmodee dans les domaines de la télévision et du cinéma, de l’édition de livres et de bandes dessinées. Et il se trouve qu’Aconyte est apparemment sur le point de signer quelque chose d’intéressant, en lien avec une autre licence externe. « Aconyte cherche (…) activement à obtenir des licences pour des romans de fiction liés à des tiers, dont la première en est à l’étape du contrat. Aconyte commencera un calendrier de publication mensuel à partir du début de l’été 2020, produisant des livres de poche et des livres électroniques pour les États-Unis, le Royaume-Uni et le commerce extérieur. » Quel suspens !

aconyte-logo-ludovox

L’objectif de tout cela ? Evidemment toucher de nouveaux futurs joueurs potentiels à travers le monde, dixit le communiqué : « Asmodee Entertainment atteindra de nombreux nouveaux publics et ravira encore plus les fans existants grâce à la création d’une histoire fascinante et d’un contenu de personnages dans les univers de jeux d’Asmodee. En établissant les meilleurs partenariats de leur catégorie dans toute la gamme des opportunités, Asmodee Entertainment vise à créer des marques et des propriétés intellectuelles véritablement mondiales. »

UP-asmodee-vendu-a-pai--Ludovox-Jeu-de-societe
À la tête d’Aconyte fut nommé Marc Gascoigne, éditeur auteur et co-auteur de plus de cinquante livres liés à des univers de jeux, avec par exemple divers livres de jeux Fighting Fantasy, des romans Shadowrun ou Earthdawn, le jeu de rôle original Games Workshop « Judge Dredd » ou encore du matériel pour Paranoia et Call of Cthulhu.  

 

*Aconyte (aconit) est aussi le nom d’une herbe montagnarde mortelle pour l’homme. Est-ce une façon de dire que leurs films et romans seront mortels ? 

 

1 Commentaire

  1. Umberling 09/05/2019
    Répondre

    Je trouve ça super intéressant. Asmodee reposait sur des partenaires sur lesquels il avait peu de contrôle (Bragelonne pour le roman TIME Stories, ou Loups-Garous, par exemple). Là, cela permet d’internaliser cette création, et de penser le transmédia et les produits dérivés en profondeur. Je ne dis pas que c’était mal fait avant, loin de là, mais cela permettra à Asmodee de maîtriser plus de maillons de la chaîne.

Laisser un commentaire