Après Par Odin voici venir Les Pierres de Coba

Les pierres de Coba c’est le prochain jeu solo de Mister Antonin Boccara, qui sortira le mois prochain. D’ailleurs, si vous avez bonne mémoire, vous vous souvenez que nous vous en parlions déjà dans cet article une soirée jeux avec Antonin Boccara. Ce nouvel opus fonctionne exactement comme Par Odin du même auteur, les deux jeux sont indépendants mais peuvent tout de même être combinés pour créer plein de nouvelles possibilités arithmétiques.

De fait, Par Odin a connu un beau succès critique et public : en deux ans le titre s’est écoulé à pas moins de 15 000 exemplaires. D’où l’envie pour l’équipe OldChap Editions de remettre le couvert. Le principe reste donc identique : proposer un casse-tête évolutif à base d’équations de dés à résoudre pour un joueur seul (ou accompagné ! rien n’empêche de s’y mettre à plusieurs), le tout emmené par une campagne riche en textes bien sentis.  

les-pierres-de-coba

Chaque face a une valeur et un pouvoir. Pour remporter un défi, il faut être capable, selon une configuration précise de dés imposée, de séparer ceux-ci en deux groupes de valeur identique.
Avec ce nouvel opus, 50 nouveaux défis répartis en 4 niveaux progressifs accompagnés d’une narration, avec des dés offrant bien sûr de nouvelles faces :

pierres de coba jeu

 

L’univers, quant à lui, a voyagé des Vikings aux Mayas. Le nom du jeu vient d’ailleurs du site Coba, une des cités mayas les plus importantes du Mexique. Faut dire que l’auteur est fin connaisseur de ce pays où il a passé une partie de son enfance. À l’instar du premier opus qui déroulait une histoire au fur et à mesure des défis, Les pierres de Coba se donne aussi pour objectif de vous faire découvrir un peu plus cette civilisation à travers différentes illustrations, récits et légendes. 

unnamed (2)

En bonus, à la fin de chacun des quatre grands niveaux, vous pourrez noter la solution du dernier défi, qui une fois toutes les quatre rassemblées, débloqueront une petite surprise mystère sur le site de l’éditeur… 

Vous voulez y jouer pour voir ? Une démo en ligne vous attend. Pour la vraie boite, il faudra attendre le 24 juillet et prévoir une petite quinzaine d’euros. 

   

4 Commentaires

  1. Julien il y a 12 jours
    Répondre

    Il y a un truc que je n’ai jamais saisi avec Par Odin, et j’ai l’impression que ce nouvel opus est pareil: y a-t-il une raison particuliere pour que ce jeu utilise des des ? Ne pourrait-on pas avoir exactement le meme jeu en utilisant des jetons ? J’ai l’impression que les des ce sont jamais jetes.

    • Skyvince il y a 8 jours
      Répondre

      Lors du confinement, auteur, éditeur et illustrateur ont mis le jeu démo à disposition gratuitement en Print ‘N Play. Tu imagines bien que je n’ai pas créé de dés 😀

      Il fonctionne tout à fait avec des jetons, donc. Les dés sont par contre plus sympa à utiliser, à manipuler. J’imagine en plus qu’il a fallu « bien répartir » les symboles sur les dés, pour les combinaisons et que tous les défis soient jouables. Je pense que c’est donc uniquement un choix de design du jeu, de plaisir de manipulation. Je ne sais pas ce qu’il en est des coûts de production (si faire X dés coûte moins cher que faire X x 6 jetons).

    • Antonin il y a 8 jours
      Répondre

      Bonjour,
      En fait lorsqu’on a terminé le jeu (Par Odin ou Les pierres de Coba), à la fin du livret il est proposé un mode dans lequel on lance les dés afin de générer ses propres défis. Ce qui est très intéressant pour un casse-tête, car ainsi il n’a pas de fin à proprement parler. Nous avons même créé un logiciel qui permet de vérifier les solutions lorsqu’un joueur lance ainsi les dés : http://oldchap.games/par-odin-solutions/index.html

       

      Voilà donc le mystère des dés expliqué (et en plus c’est plus ergonomique qu’une trentaines de jetons) 😉

      Antonin d’OldChap

  2. Julien il y a 8 jours
    Répondre

    Cool, merci des informations ! Et le logiciel c’est tres cool, je retiens.

Laisser un commentaire