up-anyike-2ok

Antike II : Mac Gerdts réinvente la roue pour Essen

Le voilà, il revient, le ca-pi-taine corsaire Mac Gerdts ! Oui, l’inventeur de la roue revient, avec sous le bras une nouvelle boite du jeu Antike, tout simplement nommée Antike II (chez PD Verlag, stand 1-C108).

Antike c’est la référence qui mélange gestion, conquête, diplomatie et civilisation (haa ça faisait longtemps !) vous le connaissez et bien le revoici avec un petit rafraîchissement mécanique et graphique.

Peut-être que l’idée de cette nouvelle version est née suite à l’excellent Duellum puisqu’on retrouve quelques petites améliorations de la mouture spéciale deux joueurs dans cette version 2-6, comme par exemple le fait que désormais, lorsque l’on fonde une cité, on peut choisir plus librement la ressource qu’elle produira.

Il y a de fortes chances pour qu’Oya poursuive la traduction de la série en VF, mais pour le moment rien d’officiel et le jeu sort à Essen en anglais et allemand seulement.

Antike II le retour : plus fort que jamais

Vous êtes à la tête d’une civilisation, vous créez des villes, construisez des temples, et réalisez des progrès scientifiques, bref, le train-train. Pour mettre un peu de piment dans tout ça, vous allez avoir envie d’envoyer vos galères et vos légions à droite à gauche histoire de fonder de nouvelles colonies, car plus on est de fous, plus on rit.

Orgie de petits meeples-légionnaires et de petits meeple-galères et tous leurs amis

Deux scénarios sont disponibles en fonction de la face du plateau de jeu utilisée.

Les joueurs peuvent choisir parmi les Grecs, les Romains, les tribus germaniques, les Phéniciens, les Carthaginois, les Perses, les Arabes, les Egyptiens et les Babyloniens.

Le jeu des différences

Quelles sont les différences avec votre bon vieux Antike ? Déjà, comme je vous le disais, les joueurs possèdent maintenant des jetons ville, ce qui leur ouvre un certain degré de choix quant aux ressources produites d’une ville nouvellement créée. De plus, les unités militaires sont désormais plus chères, et les règles de conquête de villes sont considérablement simplifiées. Les progrès scientifiques ont également été modifiés.

Des temples neutres ont aussi fait leur apparition, et ils peuvent être détruits. Cela signifie que vous pouvez maintenant partir batailler des adversaires non-joueurs et cela vous rapportera aussi des PV. En outre, comme vous l’avez déjà vu, Antike II propose deux nouveaux plateaux avec une nouvelle conception graphique, et enfin, une nouvelle carte nommée « Bellona » (l’ancienne déesse romaine de la guerre) a été mise en place dans le but d’éradiquer l’effet win-to-win.

Mac Gerdts souligne que l’objectif principal de tous ces changements était de rendre les règles de conquête des villes plus faciles, tout en ouvrant plus de voies stratégiques, notamment avec la possibilité de gagner le jeu en ôtant la nécessité d’attaquer d’autres joueurs.

Vous avez la 1ere version d’Antike et vous vous sentez tout triste maintenant ?

Arrêtez de mâchouiller votre crayon et séchez vos larmes ! Vous pourrez vous venger sur le kit d’upgrade ! Ho que c’est bien fichu ça ! Il contiendra le plateau recto verso, les marqueurs nécessaires, et les règles qui expliquent tout (et plus) pour (moins de) 20 € (et même 15€ à Essen).

Alors, heureux ?

>> Notre page Salon pour dire au monde que vous aimez bien Antike II et que vous le voulez un peu/très fort

6 Commentaires

  1. Photo du profil de rimoan
    rimoan 14/10/2014
    Répondre

    Et sinon, peut-on avoir une définition de « l’effet win to win »?

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 14/10/2014
      Répondre

      bien sûr 🙂
      l’effet win to win : c’est le fait que lorsqu’un joueur commence à gagner, le fossé avec les autres joueurs se creuse de telle sorte qu’il devient difficile/impossible de le rattraper.  Il n’y a plus de retour dans la course possible pour les autres qui généralement continuent de jouer en couinant.

      • Photo du profil de rimoan
        rimoan 14/10/2014
        Répondre

        Merci! Cela signifie que dans l’ancienne version le joueur qui commençait à remporter des victoires militaires devenait de plus en plus fort sans que les autres joueurs ne puisse le rattraper? Ils ne pouvaient pas se liguer contre lui?

        • Photo du profil de Shanouillette
          Shanouillette 14/10/2014
          Répondre

          si, ils pouvaient se liguer, mais en soit c’est pas toujours super niveau gameplay que se soit la seule façon de revenir en jeu, disons que ça limite les options.

  2. Photo du profil de Lordsavoy
    Lordsavoy 15/10/2014
    Répondre

    L’est vraiment un « must have » ce jeu ?

    J’ai concordia que j’ai encore très peu sorti du coup i’m wondering…

  3. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 15/10/2014
    Répondre

    Moi je mise sur Concordia que j’adore ! Mais curieux d’essayer celui ci, je suis fan du monsieur ^^ j’ai pas essayé l’original.

    Bon niveau graphisime, pas toujours la panacée

Laisser un commentaire