Aeon’s End Guerre Eternelle – Le tant attendu stand-alone en version française

Guerre Éternelle est une extension stand-alone d’Aeons’s End, pouvant être jouée indépendamment ou mélangée avec le jeu de base. Apparue il y a déjà quelques années de cela (mars 2017) en VO à l’occasion du lancement du projet de financement participatif, elle a débarqué dans nos boutiques le mois dernier. Alors qu’apporte-t-elle de nouveau, mérite-t-elle le détour ? J’écris cet article aujourd’hui pour tenter de vous fournir quelques réponses à ces questions !

Pour commencer, vous trouverez un petit rappel sur les fondamentaux concernant Aeon’s End, avec ce Just Played par Atom qui vous présente les mécaniques du jeu, puis ce Test par Fouilloux. À noter que depuis la parution de ces articles traitant de la VO, le design graphique du jeu a été entièrement revisité pour les versions françaises d’Aeon’s End et de ses extensions, sorties depuis en magasin.

 

war_eternal_01

 

Huit nouveaux héros à l’horizon 

Ils viennent compléter la collection et s’inscrivent dans la même lignée que leurs prédécesseurs. À l’exception de deux d’entre eux (voir les illustrations ci-dessous), je dois dire qu’ils n’ont pas de pouvoir surprenants ni particulièrement originaux. Néanmoins, à l’image d’Aeon’s End, les héros ont tous un gameplay légèrement différent et m’ont paru aussi intéressants à jouer que complémentaires aux précédents.

Cela dit, ces nouveaux héros m’ont semblé en moyenne légèrement moins forts que les personnages du jeu de base, à l’exception d’un ou deux. Cela reste tout de même à prouver sur du plus long terme. On peut également en débattre dans les commentaires si vous le souhaitez 🙂 

 

Quilius collecte des jetons Trophée chaque fois qu’il achève un serviteur grâce à Extinction. Idéal pour le jeu en solo, il demeure moins efficace à 3 ou 4 joueurs, où il sera difficile de placer ce sort.

   

    Petit coup d’oeil sur deux perso : ci-dessus Quilius qui collecte des jetons Trophée chaque fois qu’il achève un serviteur grâce à Extinction. Idéal pour le jeu en solo, il demeure moins efficace à 3 ou 4 joueurs, où il sera difficile de placer ce sort. Ci-dessous : Dezmodia, avec ses brèches scellées dévastatrices, s’avère mon personnage favori de cette extension.

Dezmodia, avec ses brèches scellées dévastatrices, est mon personnage favori de cette extension.

 

Les quatre Némésis : nouveau design et jetons Némésis

Le design graphique des fiches Némésis a été rafraîchi. On aura donc les Némésis d’Aeon’s End et de ses extensions (Les Profondeurs, Les Sans Noms) qui auront conservé le design d’origine, d’un marron pas très gai, puis celui de Guerre Éternelle, aligné sur celui des cartes joueur. Si vous êtes habitués au ton tristounet des précédentes, vous allez être décoiffés par la qualité des illustrations. Je vous laisse en juger par vous-même.

 war_eternal_nemesis

 

Au-delà de l’aspect purement cosmétique, le concept de jetons Némésis va ajouter un peu de variété au gameplay, sans toutefois le révolutionner ni rendre obsolète les mécaniques de base. Il s’agit d’un moyen de comptabiliser un avantage qui sera exploité par l’ennemi et s’applique différemment à 3 des 4 Némésis fournies dans la boîte.

Par exemple, les jetons Némésis du Démon des Voiles agiront comme une armure, qui sera déduite de vos points de dégâts et qu’il faudra effriter, chacune de vos attaques lui faisant défausser un jeton. Ou encore, la Sorcière du Temps fera remélanger une carte Ordre du Tour dans le paquet si vous lui laissez accumuler 5 jetons Némésis. Elle jouera une fois de plus, et inutile de vous cacher que cela fait très mal lorsqu’on atteint de 3e palier !

Le Démon des Voiles et sa carapace indestructible. La galère !

Le Démon des Voiles et sa carapace indestructible. La galère !

 

Ces petits ajouts mécaniques renforcent le sentiment que les Némésis ont été travaillées, dosées, et qu’elles proposent chacune un moyen de pression différent.
J’ai particulièrement apprécié cette variété dans le gameplay et les enjeux différents apportés par chaque Némésis, ce qui pour moi est devenu en quelque sorte une marque de fabrique d’Aeon’s End.

 

Des nouvelles cartes joueurs

Nous avons aussi quelques 200 cartes Gemme, Relique et Sort fournies dans la boîte : Elles sont parfaitement complémentaires avec celles du jeu de base et s’alignent sur le style et l’intensité. 

  

war_eternal_02

 

Attention, c’est violent !

L’aspect qui m’a le plus marqué avec Guerre Éternelle, c’est sa difficulté sans conteste bien supérieure à celle du jeu de base. Les Némésis sont indiquées niveau 3 (Titan de l’Ombre), 5 (Couronne Creuse), 7 (Démon des Voiles) et 7 (Sorcière du Temps), ce qui semble en effet supérieur au jeu de base, sans plus. Or, l’effet ressenti m’a semblé plus fort que cela ! Je ne saurai dire encore si la difficulté vient tant des Némésis que des nouveaux héros, peut-être un peu moins puissants que leurs grands frères d’Aeon’s End, même si je penche plutôt pour la première option.

Autant j’ai dû passer au mode difficile pour Aeon’s End (au passage une très bonne idée pour allonger la durée de vie du jeu) pour étancher ma soif, autant ici je n’ai jamais encore envisagé une fois cette idée ! Les victoires, lorsqu’elles sont acquises, sont obtenues à l’arrachée et bien savourées. Cet opus s’adressera donc aux joueurs téméraires, car il rajoute du beau défi. Mais c’est ça que l’on aime !

 

Les Acolytes, protecteurs de la Couronne Creuse, ne vous permettront pas d'atteindre cette dernière tant qu'il en restera un debout

Les Acolytes, protecteurs de la Couronne Creuse, ne vous permettront pas d’atteindre cette dernière tant qu’il en restera un debout

 

Les cartes de Mise en Place du Marché

Trois mystérieuses cartes sont fournies dans la boite, sans être mentionnées dans le livret de règles. J’ai tout d’abord pensé à un genre de contenu clandestin qui aurait peut-être atterri là en toute discrétion, ou bien par erreur. Après quelques recherches j’ai compris qu’il s’agissait de 6 propositions de modèles de marchés différents qui vont permettre de modérer le tirage aléatoire en contrôlant la valeur des cartes piochées et en proposant un choix délibéré pour certaines.

 

Created with GIMP

 

Face à cette option, je suis premièrement resté de marbre. J’ai vite compris par la suite qu’en cumulant le contenu des extensions, le facteur aléatoire de la constitution du marché était déterminant et qu’il pouvait bien souvent agir en ma défaveur. Par exemple, la rareté des sorts ou reliques dont l’effet permet d’épurer son deck en détruisant d’autres cartes peut poser problème. Une partie sera plus compliquée et moins intéressante sans avoir cet effet à disposition dans le marché.

Au fur et à mesure de mes essais, elles me sont apparues comme une belle option, et au final l’aspect optionnel a fini par s’estomper. Face à la difficulté accrue des Némésis, il n’y a presque plus de victoire possible pour moi sans optimiser au maximum le marché, afin de pour construire des stratégies en relation avec nos héros ou notre ennemi. Le choix des cartes du marché et sa construction sont ainsi devenus partie intégrante gameplay, tout aussi nécessaire et intéressante que le reste du jeu. Un bel ajout. 

 

war_eternal_03

 

En bref

Le stand-alone Guerre Éternelle nous apporte avec brio ce que l’on attendait de lui. Le gameplay est légèrement enrichi par les cartes de mise en place du marché et les jetons Némésis, sans toutefois apporter de changement majeur. Le plaisir de jouer reste toujours le même, mais la difficulté est supérieure à celle du jeu de base. Les joueurs « en mode détente » pourraient bien se décourager, tandis que les amateurs de défi vont probablement se régaler. En tout cas, moi je compte bien y retourner encore car je n’en ai pas fini avec ces gros démons !

 

 

   

12 Commentaires

  1. CrashOver1D il y a 28 jours
    Répondre

    Très très déçu des erreurs de traduction sur celui là (qui ont empirées depuis la publication de l’errata), pas de position officielle sur l’impression de cartes corrigées, je vais sérieusement remettre en question mon suivi de la gamme …

    • Groule il y a 28 jours
      Répondre

      Il y a en effet des erreurs de traductions notamment sur les cartes Némésis de la Couronne Creuse (voir le lien en fin d’article). D’autres moins impactantes ont été relevées à ce jour, en espérant que la liste ne s’allonge pas. Il n’y a pas encore de position officielle en effet.

      Autre point : certains ont aussi regretté le fait que les brèches de cette édition ne soient pas des tuiles cartonnées épaisses, telles que celles que l’on a pu voir dans la VO. Je n’ai pas abordé ce point dans l’article pour ne pas perdre les lecteurs, car il y a beaucoup de versions et d’éditions avec cette licence !

    • TheGoodTheBadAndTheMeeple il y a 27 jours
      Répondre

      Je te comprends, prends la gamme en anglais. Ah mais les dos des cartes Nemesis sont differents… Serieux …

  2. Jahz il y a 28 jours
    Répondre

    Merci pour l’article, ça semble intéressant à prendre ! J’aime bien l’idée de dire que la constitution du marché fait partie du jeu, mais je suis tellement habitué au « full random » de Dominion et de faire avec ce qu’on m’a donné que je sais pas si je passerai le pas.

    Sinon une question importante pour moi (et peut-être d’autres) : est-ce qu’on arrive à mettre tout le contenu sorti en VF dans la boite de base ? (AE + Guerre Eternelle + les deux petites extensions)

    • Groule il y a 28 jours
      Répondre

      Alors je suis d’accord avec toi et j’étais aussi du même avis auparavant. La différence majeure avec Dominion est que ce dernier est un jeu compétitif. Donc quelle que soit la génération du marché, les joueurs auront l’égalité des chances. Ici, c’est différent, si le marché ne permet pas de faire des constructions efficaces, face à une Némésis de niveau 7 et plus, c’est mort. Du coup je te conseille de tester après quelques parties « full random » échouées.

      Pour répondre à ta question, je crois que non ! Si tu sleeves tes cartes, tu rentres une core box + 2 petites extensions dans la boite (pleine à craquer). Sans sleeve, je pense que ce n’est pas possible non plus, sauf avis contraire.

      • Gougou69 il y a 27 jours
        Répondre

        Perso, tout rentre dans la boîte de base avec les cartes sleevées. Manque bien sûr la dernière extension Le Vide qui n’est pas encore disponible, mais je pense qu’elle doit rentrer aussi.

        • Groule il y a 27 jours
          Répondre

          Tu utilises un rangement customisé ?  Car chez moi dans le thermoformage, il m’est impossible de rentrer Aeons End + Guerre Eternelle  + 2 extensions, avec cartes sleevées.

          • fouilloux il y a 27 jours

            Ah non mais faut compter sans les thermoformages pour ce genre de trucs.

            (au passage, s’il y a bien un jeu dont je vois pas l’intérêt des sleeves, c’est bien celui là: on ne mélange jamais les decks!) A part les cartes tours qui elles prennent chers

          • TheGoodTheBadAndTheMeeple il y a 25 jours

            @fouilleux

            Pour moi les sleeves basiques sont essentielles. Tu as les cartes en main en permanence, donc tu les abimes par la sueur. Bon avec pres de 100 parties au compteur… y aussi cette raison la 😀 j’y joue beaucoup.

    • Groule il y a 27 jours
      Répondre

      Donc pour te répondre Jahz, oui tu rentres tout si tu enlèves les thermoformage ^^

      • Jahz il y a 26 jours
        Répondre

        Ok merci, dommage car je le trouve bien leur thermo.

        J’avais oublié de préciser mais je ne compte pas sleever.

  3. TheGoodTheBadAndTheMeeple il y a 27 jours
    Répondre

    Tout ce que je lis dans le materiel de cette version francaise est bien triste… War Eternal avait deja des erreurs dans la version anglaises, mais vraiment legeres. Comment proposer une traduction plusieurs annees apres sa sortie avec autant d’erreurs ?

    Encore plus outre des breches en papier ! ca c’est la qualite des breches de la V1 du jeu !

     

    Je me dois de mitiger la difficulte de cette boite. J’ai joue pres de 100 parties du jeu, toutes extensions confondues. Les Nemesis de War eternal ne sont pas follement plus difficiles, il faut juste les aborder differemment. Sauf Gate witch qui est probablement la plus terrible. (Appelee Sorciere du portail en Francais, serieux!? c’est vraiment pas fou comme traduction. Le traducteur a-t-il joue ce Nemesis ? Il serait bien mieux traduit en Sorciere temporelle etant donne son pouvoir.)

     

    Je ne comprends pas pourquoi Matagot ne part pas a rebours et commence par editer les dernieres boites, The New Age ou Outcast qui sont largement superieures a ces 2 premieres boites. Materiel de meilleur qualite, systeme d’expedition, plus beaux graphismes, Mages autrement plus interessants…

    Ah j’oubliais que Quillius est le perso le plus mauvais de la serie, il a ete mal designe, pourquoi l’avoir traduit tel quel ? Personne ne le joue en l’etat.

    Cote gameplay, il y a du contenu incroyable pour creer des setup de deck nemesis equilibres, et je peux vous garantir que je joue personnellement 100% en marche au hasard.

    Mais uniquement en expedition qui gomme justement le probleme en donnant une experience homogene quel que soit la difficulte du nemesis jouee.

    Bref !

Laisser un commentaire