A Song of Ice & Fire : 24h après le lancement [KS]

Avez-vous vu ? Depuis hier « THE » gros projet Kickstarter de l’été a démarré. On vous évoquait la chose lundi dans la rubrique dédiée au financement participatif, le nouveau CMoN – Eric Lang – Game of Thrones semblait réunir tous les éléments pour exploser les records. À moins que… 

 

A Song of Ice Fire Tabletop Miniatures Game ludovox jeu

 

 

Nous avons affaire ici à un wargame. Voilà qui filtre un peu les joueurs à l’entrée. Le wargame nécessite un investissement (temps et finance) souvent assez conséquent pour s’y adonner pleinement. Peindre les figurines, suivre les extensions, pouvoir se les payer pour renouveler ses armées… Par ailleurs, envoyer ses figurines au combat sur une table de salon (notez bien, sans plateau, on n’est pas dans un Zombicide-like) en mesurant les portées d’attaque avec une réglette, voilà qui n’excite pas forcément monsieur & madame Tout-le-monde. Pourtant, le succès de X Wing a autrefois démontré qu’accolé à une licence fédératrice et des règles bien accessibles, le wargame pouvait s’avérer un hobby familial très populaire ! Certes, mais le jeu des trônes, malgré son succès phénoménal, n’est pas Star Wars – le second étant plus mainstream que le premier, et le prix d’entrée n’est ici pas le même, nous y reviendrons. Voilà qui explique en partie que la campagne de A Song of Ice & Fire: Tabletop Miniatures Game n’ait pour l’instant soulevé « que » 600 000$ (à l’heure où ces lignes sont tapées). Quoi, on vous avait pas prévenu ? Quand on parle de CMoN, on change d’échelle. Rappelons-le, après seulement 24 h de campagne, Rising Sun avait récolté 1 520 000$Alors600 000$ en 24h, pour eux, c’est pas si fou. Cela dit, ce chiffre monte à vue d’oeil, et d’ici 20 jours, on a le temps d’en voir, des rebondissements. 

A Song of Ice Fire Tabletop Miniatures Game ludovox ks

Je pledge ou pas ? 

Quand bien même. Imaginons que vous soyez un grand fan de GoT devant l’éternel (du genre à prier auprès des arbres pour que G.R.R. Martin finisse sa saga avant de passer l’arme à gauche – car la série c’est bien sympa mais quand même hein, ça vaut pas les livres !) et que vous n’ayez jamais pratiqué aucun jeu à réglettes. Se lancer dans le wargame avec un prix d’attaque aussi élevé que celui proposé ici n’est pas très engageant. D’autres jeux moins chers, francisés, et dont on connait les retours existent déjà. Là, le pledge unique est à 150€. C’est le tarif sans les frais de port, pour la boîte de base. Pour la cure d’amincissement de votre porte-feuille, CMoN vise toujours plus loin. Mais le public suivra-t-il indéfiniment ? Bien sûr, tout dépendra de ce qu’ils proposeront en stretch goals d’ici la fin de la campagne (et il y aura peut-être de belles surprises), mais cela restera a priori un starter de deux armées… avec 103 minis tout de même ! Oui, c’est intéressant si on ramène le prix au kilo ou si vous êtes un figuriniste, mais cela demeure un jeu avec une vie limitée. Pour rappel, en France depuis peu, on peut trouver le dernier jeu de fig traduit par Edge, Runewars à environ 80€ (même s’il faut ajouter qu’il nous a moyennement convaincu – cf notre test). Si vous êtes attaché à la licence, Battles of Westeros, avec son système emprunté à Battlelore, propose une boîte de base pour une soixantaine d’euros. Bref, disons-le, sur ce secteur, le public est moins nombreux et la concurrence est raide. D’autant que l’ambitieux Joan of Arc (ou Jeanne d’arc) de Mythic Game se prépare fébrilement pour cet automne… 

A Song of Ice Fire Tabletop Miniatures Game ludovox

Chargeeez

Et sinon, ludiquement, ce CMoN, ça dit quoi ? On trouve tout de même le gratin aux manettes (le fameux Eric Lang accompagné par le moins célèbre mais néanmoins brillant Michael Shinall). 

De façon assez classique, vous composerez tout d’abord votre armée en dépensant un certain nombre de points afin d’assurer l’équilibre des forces en présence. Chaque unité (Melee / Ranged) possède un nombre de dés d’attaque qui dépendra si elle est seule ou soutenue dans ses rangs (tant qu’il reste encore une figurine dans un rang, on considère qu’il s’agit toujours d’un rang à part entière). Il peut être question d’infanterie, de cavalerie, d’unité Solo, de machine de guerre, ou d’un héros non combattant. Cela a son importance, dans la mesure où beaucoup de différents effets ne ciblent qu’un certain type d’unité spécifique. Chaque unité possède en outre une capacité unique, active ou passive, ainsi qu’une valeur de moral (battre en retraite nécessite un test de moral, si vous êtes attaqué ou n’arrivez pas à charger, vous ferez un « test de panique » lié également au moral). 

rangs

Hey t’es tout seul là derrière, rejoins-nous ! – Non j’aime bien, c’est tranquille ici.

 

Les joueurs pourront aussi consolider leurs unités en leur adjoignant des « attachments » qui sont autant de personnages légendaires tirés de la saga. Ils pourront aussi dépenser des points pour des Unités non combattantes, comme Tyrion (hey, c’est oublié un peu vite son rôle dans la bataille de la Néra !) ou Catelyn Stark histoire de gagner des bonus / imposer des malus à l’adversaire.

Les objectifs sur le champ de bataille peuvent être divers : épuiser votre adversaire lors d’un siège, contrôler des points stratégiques sur le terrain, compléter des missions secrètes… Si à la fin d’un tour, un joueur a cumulé suffisamment de points de victoire, il l’emporte (et quoi qu’il advienne, une partie ne dépasse pas 8 tours). Concrètement, vous jouerez chacun votre tour en activant vos unités, en usant de leurs capacités spéciales sans oublier de profiter de vos cartes « tactiques ». Ces dernières sont propres aux familles et se concentrent sur la perturbation des mouvements adverses ou sur le re-positionnement de vos hommes. À vous de mettre à la tête de vos soldats un commandant capable qui ajoutera ses propres cartes tactiques à ce deck, pour plus de personnalisation.

game of throne original

Et puis après, eh bien ma foi, il s’agira de foncer dans le tas comme on dit ! Manœuvrer (pivoter votre armée et déplacez-la selon sa vitesse avant de pivoter encore un coup), Marcher (déplacez-vous deux fois puis pivoter), Charger (pivoter, déplacez-vous selon votre vitesse + un dé et attaquez), Attaquer (changez de position si souhaitez et attaquez, comme son nom l’indique), et Retraite (lancez un test de panique, puis repartez deux fois en arrière et pivotez). Pour en savoir plus sur le gameplay, sachez que le livret des règles provisoire se trouvera sur la page du KS.

Notez enfin que cette première boîte permettra de faire castagner Stark et Lannister via des fig pré-assemblées non peintes, avec la supervision de mister Martin himself (parce que le Nord se souvient, on lui fait pas à l’envers) et l’aide de Dark Sword Miniatures. Nul doute que nous reviendrons sur le sujet dans la prochaine rubrique participative pour prendre des nouvelles du projet. La Sélection Naturelle is coming ! 

 

La fiche de jeu

Le KS

Un jeu de Eric M. LangMichael Shinall
Illustré par Adrián RíoKarl KopinskiPedro NuñezStef Kopinski
Edité par Cool Mini Or Not
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : avril 2018

4 Commentaires

  1. Photo du profil de Umberling
    Umberling 26/07/2017
    Répondre

    Alors A Song of Ice & Fire ne joue pas dans la même cour que Jeanne d’Arc, a priori. Jeanne d’arc, c’est du scénario à la pelle sur lequel on rajoute un vernis d’escarmouche. Pas l’inverse.

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast 27/07/2017
    Répondre

    Même si c’est en dessous des campagnes précédentes, 5000 pledges les premières 24h c’est loin d’être un flop quand même.

    Mais qui sont ces gens qui ont le temps de jouer à tout ça ?

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 27/07/2017
      Répondre

      Oui, on n’osera pas utiliser un tel terme bien sûr, en l’occurrence, je précise bien qu’avec CMoN on change d’échelle. Le dernier Zombicide a atteint le million en moins de 6 heures le mois dernier, Rising Sun a franchi ce seuil en 2h30 en avril… Avoir une licence GoT permettait d’imaginer que cette campagne-ci allait tout casser, mais non. On reste sur des chiffres qui font rêver tous les porteurs de projets, on est bien d’accord.

  3. Photo du profil de Arnauld VM
    Arnauld VM 30/07/2017
    Répondre

    En terme de gameplay, ça fait songer à WH, non ?

Laisser un commentaire