Zoom sur Dead Of Winter: The Long Night

La première chose que l’on s’est demandé quand on a su qu’il y allait avoir une extension-stand alone à Dead Of Winter c’était : pourquoi un stand alone ? Une extension n’aurait-elle pas suffit ?

L’éditeur répond : « Parfois, entre les tirages, on peut se retrouver à avoir accès qu’à la dernière extension. Nous ne voulons pas que des joueurs soient laissés dehors dans le froid. De plus, certains joueurs qui peuvent avoir fait l’impasse sur l’original pourraient être intrigués par la direction prise ici. Il y a tellement de nouvelles choses ici que les fans du premier opus ne seront également pas en reste. »

Quoi de neuf, alors ? 

D’abord des survivants, au nombre de 20, avec chacun leur background, leurs capacités spéciales, comme cette Lily Mae qui peut poser un piège explosif une fois par tour. Un piège explosif ? Oui, avec les barricades se cacheront maintenant des petites bombes qui agiront avant l’effet barricade classique, à l’arrivée d’un zombie, sauf qu’elles explosent tout sur leur passage…

Dead of WinterThe Long Night box survivor

Il y aura aussi désormais des jetons « désespoir » que vous pourrez gagner après un mauvais coup du destin (cartes crossroad par exemple) et ces jetons compteront désormais dans votre total de blessures pouvant engendrer la mort. Pour vous en débarrasser, il vous faudra parler avec un spécialiste, Cole Winters, ou aller à la bibliothèques lire quelques gros livres de psychologie. Il se peut aussi que vos réfugiés ne supportent pas du tout le stress de la situation, tournent de la carafe (et retournent leur jeton) et comptent désormais pour deux. Chacun mangera (et attirera les zombies) comme deux. Ça se corse. 

Raxxon, le module pharmaceutique

Désormais les 6 emplacements de base sont sur un seul plateau et il y aura 8 nouveaux decks d’objets (certaines cartes deviennent plus utiles et d’autres items sont flambants neufs), bref, tout a été mis à jour. Qui dit nouveaux objets, dit nouvelles menaces. Raxxon, l’entreprise pharmaceutique responsable de l’invasion zombie, abrite des créatures expérimentales (à la peau plus dure que les zombies habituels) qu’il vous faudra contenir.

Il s’agit d’un nouvel emplacement, module flexible, livré avec son scénario spécial. À chaque tour, quand vous verrez cette carte (ci-dessous) des spécimens tenteront de s’échapper de Raxxon. 

raxxon

À vous de gérer ce nouveau danger, voire de tenter de colmater la fuite en amont en perçant le code de confinement de l’entreprise. Mais pour ça, il faut agir de concert, et dépenser tous ensemble vos dés avec les bons symboles, simultanément. Faire des recherches sur le lieu Raxxon est particulièrement dangereux et vous obligera à lancer des dés morsures à chaque fois. Mais là-bas se trouvent des objets plus puissants qu’ailleurs… Il y a notamment d’intriguantes petites pilules rouges, qui peuvent avoir des effets à double-tranchants. 

red_pill_positive_preview

Le module bandits

En plus de ça, un groupe de bandits travaillent dans l’ombre, prenant des objets au nez et à la barbe de la colonie. C’est aussi un autre emplacement-module-flexible. Il s’agit ni plus ni moins d’une colonie rivale, avec ses propres items – qui peuvent d’ailleurs valoir le coup pour vous. En plus, si vous jouez avec ce module et celui de Raxxon, sachez que les bandits piqueront des objets depuis Raxxon et les ramèneront chez eux, ce qui signifie que vous pourrez récupérer des items Raxxon sans aller risquer votre peau là-bas.

En tout cas, c’est chez les bandits que vous irez désormais si vous êtes exilé. Plusieurs bandits apparaissent à chaque tour, squattant des espaces réservés à nos survivants, et attirant des zombies de plus belle. Il y a des cartes pour demander aux bandits de déguerpir de chez nous en douceur, mais vous pouvez aussi sortir la grosse mitraillette et ouvrir le feu… À vous de gérer ça !

Les améliorations de la colonie

Le dernier gros module, c’est de pouvoir choisir des améliorations durables que connaîtra votre colonie. Certaines vous ouvrent de nouvelle voies d’utilisations pour vos dés. Certaines apportent des effets passifs, comme les tranchées qui permettent de virer des zombies. Pour ce faire, il vous faudra des jetons améliorations que vous pourrez gagner grâce à un personnage survivant particulier (un ingénieur sait les produire), ou via des nouvelles cartes déchets par exemple : 

junkadvance_preview

 

On compte aussi 70 nouvelles cartes « crossroads », certaines se déclenchent comme on le sait, d’autres en fonction des nouveaux survivants et des nouveaux modules. Et puis il y aura 5 nouveaux objectifs principaux et 2 scénarios spéciaux, 5 nouveaux objectifs secrets pour l’exil, 10 nouveaux objectifs secrets de trahison, 24 nouveaux objectifs secrets sans trahison, 22 nouvelles cartes de crise, 30 nouveaux stand-up zombies avec de nouveaux graphismes, et 100 stand-up en plastique. En plastique ?!

crisis_nightisdark

 

Bref, The Long Night n’est pas une version simplifiée ou tronquée de votre Dead of Winter, loin s’en faut, il s’agira d’une toute nouvelle version. Plaidhat, à commencer par Jonathan Gilmour et Isaac Vega, n’ont pas dormi sur les lauriers du premier opus (Game of the Year au Dice Tower Awards, Best Innovative Game au Golden Geek Awards, etc).

Rendez-vous cet été pour la sortie de la VO !

 

Dead of Winter: The Long Night,

Un jeu de Isaac Vega, Jonathan Gilmour
Edité par Plaid Hat Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 07-2016
De 2 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d’une partie entre 60 et 120 minutes

7 Commentaires

  1. Photo du profil de Antyova
    Antyova 01/06/2016
    Répondre

    Cool!

    Ca m’arrange bien moi cette histoire de stand-alone, vu que je n’ai pas acheté la première version du jeu… Et qu’il avait l’air bien sympa comme il faut.
    En espérant qu’il ne sorte pas trop vite, que j’ai le temps de faire de la place pour lui (dans les armoires, dans l’agenda et dans le porte-monnaie ^^).

    Si je comprend bien, je peux jouer de la façon classique (comme dans la première version) ou je peux ajouter ces « modules » pour pimenter le jeu?

  2. Photo du profil de Galuf
    Galuf 02/06/2016
    Répondre

    A se que je lis, j’ai bien l’impression que le stand alone ne pourra pas se jouer avec la boite de base, trop de difference 🙁

    • Photo du profil de Shanouillette
      Shanouillette 02/06/2016
      Répondre

      La news met en avant les nouveautés mais c’est bien prévu pour que les deux puissent se mixer. Sinon ça ne serait pas une « extension » mais juste un nouvelle édition. 😉

  3. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 03/06/2016
    Répondre

    tout est combinable mais pour avoir la boite de base, je suis un peu hesitant sur l extension…

  4. Davy 08/05/2017
    Répondre

    Bonjour,

    quelqu’un peut-il m’indiquer si dans ce stand alone on retrouve les scénarios de la boite de base ou non?

    je me tate entre l’achat du jeu de base ou cette extension, ou même les 2 🙂

Laisser un commentaire