Worldwide Football : chaussez vos crampons !

Avec l’arrivée de la coupe du monde en juin prochain, l’année 2018 sera incontestablement sous le signe du foot ! Il en est de même dans le monde ludique avec Worldwide Football : un nouvel opus consacré au sport populaire du ballon rond.

Il s’agit d’un jeu de cartes assez rapide et fluide pour 2 ou 4 joueurs qui vont s’affronter à coup de tacle, pressing, dribble et autres gestes techniques pour marquer des buts au cours de leur match. Il est accessible dès 8 ans, pour des parties d’une durée de 30 à 40 minutes.

Worldwide Football fait appel à un financement participatif, sur la plate-forme Ulule, pour aboutir à sa toute première édition. Cette campagne de financement participatif se déroule du 5 février au 13 mars 2018, soit un peu plus d’un mois pour se décider.

boite-en-perspective600p

L’objectif est de lever 4 000 € pour pouvoir lancer la production du jeu dont l’arrivée est planifiée pour début juin. Si la collecte est plus élevée, le jeu proposera de nombreux contenus additionnels : des cartes Action supplémentaires, possibilité de jouer avec de nouvelles équipes, etc.

Le jeu fait appel à une mécanique alliant la gestion de main, les combinaisons entre les cartes et le hasard. Worldwide Football a été conçu en portant une attention toute particulière à la fluidité des parties et au respect du thème. L’objectif de l’auteur est simple : que l’on vibre en jouant au jeu comme on le ferait devant un match de son équipe préférée ! Défi relevé ? 

Worldwide Football a été créé par Guillaume Luton, auteur niortais de 34 ans. Le premier prototype a été présenté au Festival Ludique International de Parthenay, en Juillet 2016.

WWG logo 200pLe jeu a, depuis, participé à de nombreux festivals en France afin de parfaire son développement. L’auteur a crée sa propre structure d’édition : Worlwide Games pour publier son premier jeu. Logique, dans la mesure où un autre projet de jeu de sports avait été finalisé dans ses cartons : Worldwide Tennis… N’hésitez pas à visiter le site de Worldwide Games qui propose une version « Print & Play » des deux jeux.

Revenons donc au ballon rond que propose de maîtriser ce jeu de cartes à travers plusieurs modes de jeu de difficulté croissante : un premier niveau Amateur pour bien appréhender les règles de base, puis un niveau Professionnel augmentant la durée du match et le niveau Tactique pour aboutir à un niveau International plus complet et stratégique où chaque joueur va pouvoir constituer son propre paquet de cartes Action.

 

Avant-match : matériel et mise en place

Le matériel est constitué de jetons, quelques dés et plusieurs types de cartes : des cartes Action, des cartes Joueur appartenant à une équipe internationale prestigieuse (France, Brésil, Allemagne, Espagne et Italie en bonus de campagne), et des cartes Capacité Étoile permettant d’activer des super bonus pendant la partie en dépensant des jetons Étoile.

P1080067_600p450

 

Pour info, l’illustrateur du jeu, Mathieu Martin, travaille en free-lance de Lyon. Il développe l’univers du jeu en dessinant notamment les différentes phases de jeu des cartes Action, visitez son site pour découvrir toutes ses créations graphiques.

Le livret de règles est bien aéré, didactique et pourvu d’exemples illustrés plus une FAQ.

Lors de la mise en place, chaque joueur dispose :

  • D’un paquet de cartes Action composé de différents gestes techniques de défense, d’attaque et des cartes tirs indispensables pour se procurer des occasions de but
  • Un second paquet de carte Joueur donnant des capacités spéciales comme des bonus d’attaque ou de défense.
  • De cartes capacité Étoile à activer avec les jetons correspondants. Le jeu en amateur prédéfinit les cartes suivantes : Jeu offensif (+1 point d’attaque = PA) , Schéma Tactique (permet de prendre en main une carte de son choix de son paquet), et Contre-attaque (permet de lancer une action offensive de réplique si une défense est réussie sur 2 PA ou moins , donnant alors directement 4 PA, un sacré bonus !)
  • 4 jetons Étoile

 

Comme dans un vrai match, la partie se déroule en 2 mi-temps. À la pause, chaque joueur récupèrera 2 jetons Étoile. Une mi-temps prend fin lorsqu’au moins une des deux pioches est épuisée et que les deux joueurs se sont consécutivement rendus le ballon.

Le premier joueur engageant le ballon pioche 8 cartes Action et 2 cartes Joueur, le défenseur 7 carte Action et 2 cartes Joueur. À noter qu’à tout moment, les limites de 10 cartes Action et 3 cartes Joueur sont à respecter. Le match peut débuter !

 

Le Match

Le cœur du jeu est basé sur les cartes Action qui comportent des cartes offensives, défensives et Tirs. Les cartes d’attaque se distinguent par leur fond vert alors que celles de défense sont bleues et les cartes Tir rouges.

Cartes Action

 

Le joueur possédant le ballon choisit des cartes Attaque de sa main générant des points d’attaque (PA) et les joue une par une. L’adversaire peut décider de contrer en jouant des cartes de défense s’il le désire ou laisser se développer l’attaque en cours, choix lui permettant de piocher 2 cartes Action.

Chaque carte attaque non contrée apporte alors un bonus comme la pioche d’une carte Action ou Joueur, un bonus de tir à venir, une carte Action invulnérable à la défense… La carte tir peut-être jouée si au moins la valeur totale de l’attaque en cours est supérieur à 6.

Chaque carte de défense (Pressing, Tacle…) demande une valeur de succès sur un D20 qui paraît de prime abord élevé comme 18 ou 19. En réalité, la valeur au dé à obtenir est retranchée de la valeur totale d’attaque en cours (sans compter les PA de la carte sur laquelle on défend) + la valeur bonus de la capacité de défense activable de la carte attaque contrée.

Pressing reussi

Exemple : l’attaquant joue une passe en profondeur alors qu’il a déjà accumulé 4 PA, le défenseur joue une interception qui est réussie s’il obtient sur le D20 une valeur >= 18-5 (3+1+1) =13.

En cas d’échec de la défense, l’attaque continue avec 6 PA et l’attaquant obtient le bonus de la carte (qui est ici que la prochaine attaque ne peut pas être contrée) : jouer une carte Tir comme carte Action suivante serait donc intéressant pour l’attaquant….. Le bandeau du bas de la carte indique un carton jaune sur un mauvais résultat au D20, ce mauvais geste entraîne la défausse immédiate d’une carte. En revanche, une défense réussie enraye totalement l’attaque, toutes les cartes sont défaussées, le défenseur devient possesseur de la balle et donc attaquant.

Il est possible de rendre le ballon à son adversaire : ce fait de jeu entraîne la pioche de 3 cartes Action puis la défausser d’une carte Action.

Pour les tirs, un total de minimum 6 PA est pré-requis et comme pour les autres actions d‘attaque, ils peuvent être contrés par le défenseur ou jouant la carte adéquate (Pressing ou Tacle). Si la défense échoue, la résolution de l’occasion de but se fait sur un D6 contre un D6. L’attaquant lance alors son D6 en y ajoutant des bonus si applicables comme grâce à la mise en action de carte joueur attaquant. Il bénéficie aussi d’un bonus de +1 ou +2 si le total des PA de son attaque sont de respectivement 7 ou 8 ou bien, comme indiqué sur le bandeau bas de la carte Tir.

Tir

 

Le défenseur lance à son tour un D6 et arrête le tir si la valeur est égale ou supérieur à la valeur totale de l’attaque. Sinon, c’est le gooooooaaaal ! (3 tours autour de la table histoire de se dégourdir les jambes et laisser éclater sa joie…).

 

celebration

 

Bon, je m’enflamme : les moyens de stopper l’avancée de l’attaque puis d’arrêter en dernier recours le tir sont nombreux si bien qu’il est plutôt difficile de marquer. La preuve en image : une attaque manquée avec pourtant un bonus de tir de +2, la faute à une super défense de 6 !

 

Pressing succes

 

 

Voilà, vous connaissez maintenant les règles de base du jeu avec les cartes Action alors que le duel prend une tout autre dimensions avec deux éléments très intéressants et importants du jeu : les cartes Joueur et les cartes capacités Étoile.

 

Les joueurs

Les cartes Joueur regroupent les meilleurs footballeurs des meilleurs équipes internationales, à savoir l’Espagne, l’Italie, le Brésil, l’Allemagne et la France (on a gagné en 98 quand-même, un bon souvenir !).

Chaque équipe est composée de 7 cartes joueurs qui forment un deck à piocher : un gardien, 2 défenseurs, 2 milieux et 2 attaquants. Leur mise en jeu déclenche leur capacité spéciale en phase avec l’action en cours selon leur poste.

 

Cartes Joueurs

 

Malheureusement, coût de licence oblige, les cartes ne représentent pas de réels joueurs en action mais un simple drapeau national, le bas de la carte décrit l’aptitude du joueur et son effet bonus associé. Les patronymes sont fictifs mais on peut aisément deviner le nom des vrais joueurs : facile pour l’équipe de France (si je vous dis Paul Koba, vous pensez évidemment à Paul Pogba, c’est un peu plus dur pour les joueurs étrangers – Luigi Bianco : Luigi Buffon -).

 

P1080065_600p450

 

Les effets d’une carte Joueur sont variés : bonus de valeurs sur un jet de défense à appliquer après le lancer du dé, qualité de tir augmenté avec le meilleur de deux D6 lancés, test défensif sur le D20… toutes ces capacités sont bien cohérentes par rapport au poste et qualité des vrais joueurs. Les cartes Milieu, outre leur effet, apportent également des points d’attaque (PA) bien utiles.

 

Les capacités Étoile des équipes

Mais ce n’est pas tout : les équipes rentrent en jeu avec également 3 cartes de capacité Étoile qui sont présentes toute la partie et dont on déclenche le pouvoir en dépensant des jetons Étoile. On possède 4 jetons au départ et on en récupère 2 à la mi-temps du match.

Cartes Etoile 800p

La gestion des jetons Étoile augmente ainsi l’aspect stratégique du match et le thème des pouvoirs selon chaque équipe est vraiment bien respecté : les Brésiliens sont créatifs et offensifs, les Espagnols et Français sont forts en contre-attaque, et l’équipe allemande allie endurance et tactique.

Le jeu offre donc tout un panel de capacités globales et rien n’empêche de mixer et choisir les cartes de capacité Étoile selon son envie pour former les atouts de sa propre équipe, guidant sa façon d’évoluer sur le terrain.

Activation cartes Capacite Etoile

Enfin, une super capacité globale est active et permanente pour tout le match en faveur de l’équipe jouant à domicile : une bonne trouvaille pour encore diversifier les parties et surtout en cas de défaite, demander la revanche immédiate avec le match retour à la maison…

Plus de sensations ? De nouveaux gestes techniques ?

Le mode Professionnel introduit des cartes supplémentaires et de nouvelles règles additionnelles comme les coup-francs indirects et directs, les penaltys et les corners. Les cartons rouges font aussi leur apparition (3 cartes défaussées et limite de carte plus pénalisante) tout comme le remplacement d’un joueur donnant un jeton Étoile (pas trop dans le thème mais plus plaisant et moins frustrant selon l’auteur).

Tous ces ajouts sont modulaires et optionnels pour rendre le match encore plus réaliste. Ils augmentent fortement la rejouabilité et rendent le jeu plus complexe car l’aspect tactique est aussi largement plus présent avec 2 cartes capacité Étoiles de son choix supplémentaires en jeu.

carte internationales860p

Le mode international monte encore d’un cran dans la simulation sportive et le niveau stratégique puisqu’il propose à chaque joueur de devenir l’entraîneur en constituant son propre deck de 32 cartes Action (dont entre 7 et 12 cartes de défense conseillées).

Ce mode enrichit le jeu de nouvelles cartes (en récompense à débloquer dans la campagne Ulule pour certaines) avec des gestes techniques élaborés comme des passements de jambe, des duels (clin d’œil au derby ASSE-OL : bien vu !), grand pont, contrôle orienté. Il y a même une carte Célébration de but faisant perdre une étoile à son adversaire après un but marqué…

Enfin, il est à noter qu’il est possible de jouer à 4 joueurs en 2 contre 2, chaque duo gérant ensemble une équipe : ce mode offre une autre expérience de jeu à 4 !

Après-match : le debrief’

Le jeu s’explique facilement et se joue rapidement si bien que les règles avancées sont vite rajoutées pour augmenter le plaisir de jeu.

Intervenir au bon moment pour défendre est un élément clé du jeu : on a tendance à attendre que l’attaque se développe pour augmenter ses chances de réussite, piocher de nouvelles cartes et pourquoi pas lancer une contre-attaque, ou bien défendre rapidement pour récupérer le ballon. Ce choix dépend aussi de nos cartes en main ou restantes dans notre pioche.

P1080079_600p450

L’aléatoire des dés et de la pioche est évidemment très présent. On peut contrôler un peu le hasard avec les capacités des joueurs ou enchaîner les bonnes combos de carte. Comme le jeu est rapide et dynamique, cet aléa n’est pas gênant et apporte même son lot de fun en offrant parfois des retournements de situation inespérés.

La comparaison du jeu avec le récent Footclub (cf mon article) est inévitable car les points communs sont nombreux : le thème bien sûr, le principe attaque-défense basé à partir d’effets de cartes, même format de boîte, illustrateur identique, plusieurs niveaux de difficulté croissants et la résolution de la défense et occasion de but similaire à base de dés.

Mais heureusement, chaque jeu possède ses propres spécificités, Worldwide Football s’adresse à un plus large public et donne lieu à des parties rapides et nerveuses. De son côté, Footclub est plus proche de la simulation en étant plus axé sur les capacités des joueurs, la transmission du ballon et la gestion des joueurs. Les deux jeux sont donc presque complémentaires et indispensables pour tout amoureux du ballon rond !

Italie

Plusieurs récompenses intéressantes sont à débloquer notamment l’équipe d’Italie qui possède par exemple l’effet « Bloc défensif » que l’on peut activer au début d’une phase défensive et permettant de bénéficier d’un bonus de +3 à tous nos jets défensifs de la phase de défense à venir (la fameuse défense de fer de nos amis transalpins). La « Squadra Azzura » est aussi douée pour le piège du hors-jeu ou autre capacité marrante : déclencher une simulation pour tenter d’obtenir avec 6 PA un coup-franc ou penalty imaginaire auprès de l’arbitre (>=11 sur un D20) mais cette action est à double tranchant car en cas d‘échec, le ballon est immédiatement perdu ! Difficile d’effacer une mauvais réputation…

Le jeu s’avère donc une belle réussite, il est fluide et bien respectueux du thème en offrant de beaux duels : il devrait plaire aux sportifs mais aussi à la fois au public familial et aux amateurs de jeu d’affrontement à base de cartes.

Pour info, l’auteur a noué récemment un partenariat avec l’association AccessiJeux, dont l’objectif est de permettre l’accès aux jeux de société des déficients visuels. Pour chaque boîte vendue pendant la campagne, il s’engage à reverser 1 € à l’association. Une action louable pour être soulignée et une raison supplémentaire de supporter la campagne Ulule. À l’heure où nous publions cet article, le jeu est déjà financé à 96%. Si vous voulez voir ça de plus près ou participer à la campagne, chaussez vos crampons et à vous de jouer !

logo-titre-WorldWide-Football

 À noter que certains visuels du jeu présents dans cet article sont préliminaires.

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

Laisser un commentaire