TMPup

The Manhattan Project sur iOS : Pourquoi j’ai arrêté de m’en faire et commencé à aimer mon iPad

The Manhattan Project est un jeu douloureusement sous évalué. Je pense qu’à date, c’est mon jeu de pose d’ouvriers préféré, loin devant les Agricola, Lords of Waterdeep, Stone Age, etc… etc… C’est fluide, rapide, agressif, et le thème est traité avec une grande intelligence. Une petite merveille encore une fois issue de Kickstarter (voir ici).

C’est donc avec une impatience fébrile que j’attendais la publication de la version iOS de ce jeu qui m’apporte encore régulièrement de grands moments ludiques. L’attente en valait-elle la peine ? Lisez plus avant pour savoir !

Présentation générale du jeu

​Le but du jeu dans TMP est de gagner la Course à l’armement, avec un grand « C ». Chaque joueur joue le rôle d’une faction/nation dans une version plutôt dystopienne des années 30 à 50, avec pour objectif d’être le premier à passer la barre de X points de victoire – X dépendant du nombre de joueurs (et la variation de cette valeur servant à aligner la durée des parties ; plus il y a de joueurs moins la barre est haute).

On marque des points en fabriquant des bombes (et oui). Pour construire une bombe, il faut :

  • une « recette » : cette recette va dire quels sont les ingrédients de la bombe,
  • une certaine quantité d’uranium ou de plutonium selon le type de bombe,
  • un certain nombre d’employés compétents
  • ​en bonus, si on a un bombardier sous l’aile duquel on peut accrocher la bombinette, elle vaut plus de points.

Comme dans la plupart des jeux de pose d’ouvrier classiques, on va donc envoyer nos agents (de 3 types : ouvriers de base, ingénieurs, et scientifiques) réaliser des tâches diverses et variées afin de parvenir le plus vite possible à nos fins.

A l’instar d’un Agricola et de la plupart des autres jeux de ce type, chaque joueur va globalement se concentrer sur deux parties de la table :

  • Le plateau central qui permet de réaliser les actions de base, et surtout qui contient la rivière de bâtiments et la case qui permet de les acheter. Comme souvent, les bâtiments qu’on achète sont des versions plus puissantes des cases qui sont disponibles pour tout le monde au milieu de la table, mais qu’on sera du coup le seul (ou presque) à pouvoir utiliser​
  • et son propre plateau qui va contenir tous les bâtiments achetés par le joueur, ainsi que sa piste de chasseurs et de bombardiers, car oui, dans TMP, on peut se mettre joyeusement sur la figure, et le fait d’agresser un joueur adverse est aussi jouissif que dévastateur, mais la tactique offensive est à manier avec précaution car elle peut conduire très rapidement à une annihilation mutuelle…

A chaque tour, un joueur a deux options :

  • récupérer tous ces agents posés sur le plateau puis passer son tour,
  • poser autant d’agents qu’il le peut, sachant qu’on doit d’abord poser un agent sur le plateau central (on n’y est pas obligé, mais si on veut le faire il faut le faire en premier), puis autant qu’on en veut sur son propre plateau à concurrence de ce que les bâtiments qu’on y a construit savent produire

​Evidemment, de manière relativement classique dans ce genre de jeu, si une case est occupée par un agent alors vous devez attendre qu’elle soit libérée (en général au moment où le propriétaire de l’agent récupère tous ses agents) pour pouvoir l’utiliser.

La version iOS

L'accueil

L’accueil est simple et fonctionnel et reprend les illustrations du jeu, ce qui est toujours une bonne idée. Les fondamentaux sont bien là : jeu en ligne, jeu hors ligne, les options, les règles. Tout à fait classique, pas grand chose à ajouter sur ce sujet. Ca se complique un peu quand on commence à aller voir ce qui se passe derrière chaque bouton. les règles sont un pdf à défilement des règles du jeu de plateau. Ce genre de détail me met la puce à l’oreille, parce que c’est en général le signe d’un développement fait trop rapidement. Cela veut aussi dire qu’il va falloir que comprendre tout seul tous les petits raccourcis qui ont été pris par les développeurs, ce qui a été automatisé et ce qui ne l’a pas été, où se trouvent les informations qui se trouvent normalement sous la forme de jetons, etc…

Il manque à mon sens deux choses dans les règles : un tutoriel (TMP est un jeu plutôt simple, mais on sait tous que la lectures des règles seules ne permet pas en général de « comprendre » un jeu), et une version spécifique à l’implémentation numérique du jeu. C’est ce que j’attends de tous les portages de jeux de plateau sur smartphone/tablette/ordi.

Le jeu en pass n’ play est possible et on peut désigner autant de joueurs humains et IA que l’on veut à concurrence d’un total de 5 joueurs. On passe de l’une à l’autre avec un simple toggle button, c’est simple et bien fichu. Par contre, on voit de suite que l’IA n’a pas de niveau de difficulté configurable.

Autre chose, n’espérez pas un ladder pour compter vos victoires/défaites, ou la moindre page de statistique. Si vous voulez compter ce genre de trucs, il vous faut un papier et un crayon. Encore une fois, on remarque que les développeurs n’ont probablement pas eu le temps d’incorporer ces petits goodies qui montrent que l’application n’a pas été bien peaufinée avant d’être mise sur le marché.

Enfin et pour finir, lorsqu’on visite les options on est un peu déçu (j’espérais y trouver un niveau de difficulté pour l’IA) on voit que la seule chose qu’on va pouvoir changer ce sont les niveaux des différentes composantes de l’ambiance sonore. Notamment, on ne peut pas changer la vitesse des animations, ce qui est toujours agréable : au début, on aime bien les animations, et puis au bout d’un moment on en a marre et on est content de pouvoir les accélérer, typiquement dans les deckbuilders avec les mouvements de cartes. Je me répète, dans les applications aux petits oignons (typiquement, celles de chez Playdek), on a droit à ce genre de petite option qui fait plaisir.

L'aspect sonore

Il n’y a pas grand chose à dire sur ce sujet : la musique est discrète, se prête relativement bien à l’ambiance, et les bruitages sont très rares (on dirait des bruitages windows, des cartes qui bougent, guère plus). On aurait aimé avoir des sons plus consistants, notamment lors des attaques aériennes ou une petite sirène et des bruits d’avions qui bombardent, ou bien lors des essais nucléaires, voire une animation pour tout ça, mais on n’a RIEN DU TOUT.

Le pompon, je trouve, c’est lorsqu’un joueur a gagné. On a droit à un extatique « Player 2 wins ! » écrit au milieu de l’écran. C’est tout. Pas de musique triomphante, pas d’image évocatrice, pas d’animation humiliante pour les autres joueurs. Rien. Cerise sur le gâteau, pour revenir au menu pour refaire une partie, il faut cliquer sur le menu et abandonner la partie. Comme le disent nos amis anglo-saxons c’est totalement « anti-climactic » (j’aurais pu écrire anti-orgasmique, mais j’ai peur de la censure. Zut, je l’ai écrit quand même).


Le jeu et ses plateaux

Il n’y a absolument aucune surprise à ce niveau. On a affaire à un scan pur et simple des éléments du jeu de plateau. L’avantage, c’est que si on a joué au jeu de plateau, on n’est pas dépaysé. Le souci, c’est que le jeu de plateau lui même n’était déjà pas parfait à ce niveau là. Le matériel de jeu est un peu cheap, et même si c’est tout à fait compensé par des illustrations magnifiques et qui collent superbement au thème, ça reste que du carton, pas le moindre morceau de plastique dans la boite. Et du coup, on se retrouve dubitatif face aux marqueurs carrés qu’on voit se déplacer sur le plateau. Pourquoi ne pas faire des compteurs pour remplacer les marqueurs chasseurs / Bombardiers ? On a droit à des compteurs pour l’argent et le yellowcake (avec des chiffres, qui prennent peu de place et sont lisibles, sont mis à jours rapidement, bref, c’est pratique les compteurs), mais pour les bombardiers et les chasseurs, on se retrouve avec un marqueur qui se déplace sur une piste de 0 à 10.

J’ai du mal à comprendre ce choix si c’en est un, il me semble qu’il aurait été infiniment préférable de mettre des compteurs associés aux icônes de joueurs pour tous les éléments du jeu qui valent le coup d’être comptés, et il n’y en a pas tant que ça : argent, yellowcake, chasseurs, bombardiers, et en bonus : ouvriers, ingénieurs, scientifiques.

Mais il y a pire… dans TMP, la chose la plus importante, c’est de bien suivre le nombre d’agents qu’il vous reste à poser, et combien vous en avez. L’une des particularités très intéressantes de TMP ce sont les « contractuels », des agents qu’on peut créer temporairement pour les utiliser immédiatement, mais qu’on perd quand on récupère tous ses agents sur le plateau. Et donc il faut aussi bien avoir en tête, dans les agents qu’il me reste à poser, de quels type is sont et combien j’ai de contractuels. Et bien le concepteur a décidé que cette info, n’était pas importante. Il nous propose donc de jeter nos marqueurs agents en tas au dessus de notre plateau de joueur. Vous voulez les compter ? Pas de problème, vous sortez vos doigts et vous comptez. Ils sont les un sur les autres ? Pas de problème, vous pouvez les déplacer pour voir en dessous. Vous voyez où je veux en venir ? SI JE JOUE SUR IPAD C’EST POUR EVITER D’AVOIR A FAIRE DE GENRE DE TRUC !! (ça, et l’IA, mais j’y viens plus tard).

L'ergonomie

Bon, là, n’ayons pas peur des mots, c’est le carnage. Il me semble qu’encore une fois, probablement par manque de temps, le concepteur a été au plus rapide, sans accorder suffisamment d’importance à l’ergonomie finale :

  • Ne pas transformer les composants faits uniquement pour compter des trucs en compteurs. Je l’ai déjà dit plus haut, mais le gros avantage des implémentations électroniques de nos jeux de plateau, c’est d’enlever la partie comptable toujours un peu pénible et de l’automatiser, genre la maintenance, et ces choses là. Je suis pour que tout ce qui ne nécessite pas une information au joueur ou une décision du joueur soit effectué de manière transparente. Là, quand on produit des avions, certes, le marqueur bouge tout seul, mais ça reste une saleté de marqueur !
  • Cette histoire de marqueur est déjà pénible pour suivre ce qui se passe sur son propre plateau, mais c’est encore pire pour suivre ce qui se passe sur le plateau des autres ! On est obligé, carrément, d’aller voir sur leur plateau, et de compter…
  • Tout le jeu tient sur une table virtuelle. Passer d’un plateau à l’autre, n’est que zoomer sur une partie de cette table virtuelle. Ca pourrait être une bonne idée. Ca pourrait. Sauf que c’est mal exécuté, globalement. D’abord parce que ça vous oblige à vous balader en permanence pour voir ce qui se passe sur les plateaux des autres, et ensuite parce que lorsqu’on dézoome, on ne peut plus rien lire, même sur un iPad Air Retina machin à dégivrage convexe. Ensuite, parce que le concepteur a eu la meilleure fausse bonne idée du monde : certains composants de jeu (typiquement, les ouvriers, les cartes, les bâtiments…) sont déplaçables par le joueur. Ca permet notamment de déplacer les jetons d’agents pour les compter. Vous savez déjà ce que je pense de cette brillante idée. Par contre, ce que ça fait très bien, c’est que lorsqu’on se ballade à grands coups de « pinch » et « swipe » pour passer d’un plateau à l’autre, et bien on déplace des trucs sans s’en rendre compte. Vous lisez bien ! Vous savez, le joueur que tout le monde hait l’espace d’un moment, après qu’il ait d’un revers de coude déplacé tous les composants sur le plateau, ce qui fait qu’on doit tout remettre de mémoire, et il vous reste toujours au font de votre esprit une petite voix fourchue qui vous dit : « je pense que t’avais au moins un bombardier de plus », et bien on peut ENFIN le faire de manière électronique. Alors, heureux ?

 

Vous l’aurez compris, je ne suis pas du tout convaincu par l’interface. On n’y voit rien, c’est compliqué de se faire une idée de se qui se passe en dehors de notre plateau, c’est le souk. Au moins, le log des actions des joueurs est assez lisible, et ça sera rapidement cela que vous utiliserez pour suivre la partie des autres joueurs, et pas leur plateau (sans compter que si ça se trouve, vous avez déplacé des trucs dessus sans vous en rendre compte…)

L'intelligence artificielle

On en vient enfin au pire du pire de ce portage. l’IA est inepte. Très franchement, je ne suis pas très fort à ce jeu. Quoi que je fasse, je gagne. Je peux varier le nombre de joueurs, l’ordre de la partie, tenter des stratégies plus ou moins loufoques, je n’arrive pas à perdre. Elle déroule son plan de jeu quoi qu’il arrive. Elle vous fournit tellement de plans de bombe que vous n’avez jamais à en chercher vous même, elle construit des avions mais n’attaque quasiment jamais, quand vous la ratiboisez à grand coups de bombardiers, elle ne reconstruit pas ou très peu (peut etre juste ce qu’il lui faut, je n’ai jamais analysé son comportement dans ces cas là). Bref, il n’y a aucun challenge à jouer contre l’IA, autant jouer tout seul pour essayer de nouvelles stratégies.

Je tiens à modérer un peu mes propos. Il se trouve que l’intelligence artificielle est l’un de mes domaines d’expertise professionnelle. Rassurez vous, cela ne fait pas de moi un meilleur joueur, je peux programmer des algorithmes efficaces, mais pas les exécuter en temps réel dans ma tête (même si j’ai des collègues qui en sont capable, et qui me plient en 2 à tous les jeux que j’ai pu leur proposer. Mais passons). Ce que je veux dire, c’est que je mesure à quel point il peut être difficile d’implémenter une IA digne de ce nom, qui soit à la foi challenging et pas totalement implacable. Certains jeux sont « calculables », et il est assez facile de coder une IA qui ne fait aucune erreur, et c’est difficile de doser. Dans d’autres jeux, notamment lorsqu’une composante d’interaction voire de négociation entre en jeu, c’est très difficile de coder une IA qui vaille quelque chose.

Je pense que dans le cas de TMP, comme pour d’autres aspects, les développeurs ont manqué de temps pour peaufiner leur IA, et ce qu’on voit ici, c’est leur premier jet. Et il faut reconnaître qu’elle fait des choses, cette IA, elle ne joue pas au hasard. Mais elle a besoin de beaucoup plus de travail pour offrir une opposition intéressante à un joueur même débutant. A noter tout de même, elle fait une utilisation raisonnable et intelligente de l’espionnage. Mais ça ne compense pas les autres énormes faiblesses. Je suis mauvais à ce jeu, je perds tout le temps contre mes potes, et je caramélise l’IA à tous les coups. C’est pas normal.

Rejouabilité

Fondamentalement, la rejouabilité pourrait être bonne, aussi bonne que le jeu de plateau, c’est à dire immense. TMP est un très, très bon jeu que je recommande chaudement à tout le monde. Il est suffisamment simple pour plaire à des non gamers, suffisamment riche pour avoir une grande rejouabilité, c’est une merveille. Si l’IA était à niveau, on pourrait en dire autant de ce portage. Mais comme ce n’est pas le cas, vous allez vous lasser très très vite de démolir l’IA partie après partie.

Ce qui nous amène au jeu en ligne. J’ai eu du mal à tester, parce que cela ne marche pas bien du tout. Pour commencer, il n’y a pas de lobby. Pour rejoindre une partie, il faut connaître son nom. Lorsqu’on crée une partie, on peut prendre le nom généré aléatoirement par le serveur, genre « hefrçjczçhn » ou bien le changer. Bref, on ne peut pas jouer avec des inconnus, puisqu’il faut forcément un canal de communication préexistant (mail, sms…) avec les autres joueurs pour pouvoir leur donner le nom de la partie. Pas de support Game Center, vos amis ne vous voient pas, vous êtes seul au monde.

Ensuite, pas de tour par tour, toutes les parties se font en mode synchrone (à se demander pourquoi il y a besoin d’un serveur…). Donc les parties se font en direct ou ne se font pas. En ce qui me concerne, c’est un showstopper. S’il faut rester chacun derrière son écran pendant toute la partie, et que je ne peux jouer qu’avec mes potes, vous savez quoi ? Je joue en personne, ça permet de partager une bière !

Vous l’aurez compris, niveau rejouabilité, en solo, c’est pas terrible, à plusieurs, c’est pire !

Le prix

Le jeu coûte 5,99€ sur l’App Store. J’ai toujours considéré que c’était une gamme de prix tout à fait honnête pour un portage de jeu de société, surtout si on peut y jouer contre une IA. Fondamentalement, je trouve que les jeux sur smartphone et tablette ne coûtent pas assez cher, et que c’est pour ça que la qualité moyenne n’est pas terrible. Je serai prêt à payer jusqu’à 15€ pour de beaux portages de jeu, plutôt que 6€ pour des portages ratés. Ici, je pense que si les développeurs avaient eu plus de budget, plus de temps, ils auraient pu nous rendre une copie beaucoup plus propre. C’est dommage, mais tout espoir n’est pas perdu; ils peuvent encore mettre l’application à jour.

Conclusion
Vous l’aurez compris, je ne suis pas du tout convaincu par cette app. Et je ne suis pas de ces gens qui sont très critiques sur les portages de jeu sous prétexte qu’ils adorent la version plateau, au contraire. Je suis tellement content de pouvoir jouer à mes jeux de spciété préférés sur une tablette que je suis en général prêt à passer sur un certain nombre de défauts. Mais là, les défauts sont trop nombreux et trop gênants pour que je puisse recommander cette app. J’ai l’espoir que le développeur fera des efforts et des mises à jours pour améliorer son produit. Pour mémoire, il faut corriger :

  • l’interface, remplacer les marqueurs par des compteurs, et mettre le maximum d’info pour le joueur, notamment sur la partie des autres joueurs, sur l’écran que l’on voit en permanence, sur les côtés par exemple
  • l’IA DOIT être améliorée sous peine de voir le jeu perdre en intérêt très rapidement
  • Un lobby pour le jeu en ligne, je n’ai pas de problème à jouer avec des inconnus !
  • Un support Game Center et des achievements
  • Un mode asynchrone pour pouvoir faire des parties sans rester tous collés dernière notre écran du début à la fin
  • Pimper un peu l’interface avec des sons, des animations, pour rendre le jeu moins austère

 

Moyennant ces changements, je recommanderai cette app, parce que le jeu est vraiment fantastique, pas assez connu et apprécié à mon sens, et que cette app pourrait faire changer tout cela.

14 Commentaires

  1. Photo du profil de PaZu
    PaZu 17/08/2014
    Répondre

    Ha ben je suis sacrément déçu… Plus qu’à se rabattre un de ces quatres sur le jeu de plateau que je ne demande qu’à connaître. 

  2. Photo du profil de TSR
    TSR 17/08/2014
    Répondre

    Oui, c’est décevant, mais ils mettront peut être leur app à jour.

    sinon, si tu es en région parisienne, je serai ravi de monter une partie pour que tu découvres 🙂

    • Photo du profil de PaZu
      PaZu 18/08/2014
      Répondre

      Ouaip sur Paris. Avec plaisir si l’occaz se présente !

  3. Photo du profil de jalpes
    jalpes 18/08/2014
    Répondre

    Bon… plus qu’à attendre que 1944 Race to the Rhine soit réapprovisionné pour recevoir The Manhattan Project (dans la même commande)… je vais donc passer la version iOS.

  4. Photo du profil de Dr. Jacoby
    Dr. Jacoby 18/08/2014
    Répondre

    un de mes jeux préférés ! 

  5. Photo du profil de Alstar
    Alstar 18/08/2014
    Répondre

    Il me faisait de l’œil… on va se contenter de la version boîte alors… les avis sont assez unanimes sur la version Iso 🙁

    • Photo du profil de B52
      B52 19/08/2014
      Répondre

      moi j’ai joué hier soir ( j’aime bien me faire mon idée)

      j’ai pris beaucoup de plaisir avec cet excellent jeu malgrés une interface un peu moyenne . IA n’est pas exeptionnelle mais bon le plaisir etait là .

      j’en refais une tout à l’heure et une dans le monde réel vendredi

      • Photo du profil de TSR
        TSR 19/08/2014
        Répondre

        Tu as tout à fait raison de te faire une idée :).

        C’est un peu ce qui me dérange… Tu as pris beaucoup de plaisir avec cet excellent jeu malgré une interface un peu moyenne. Comme tu le dis, le jeu est excellent, et il méritait – mérite ! un portage supérieur. Il me semble qu’on s’amuse sur ce jeu uniquement parce qu’au départ, le jdp est fantastique, et malgré l’interface.

        Par ailleurs, petit challenge pour toi : répondre à ce commentaire quand tu es parvenu à perdre une partie « de bonne foi ». smiley

  6. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 19/08/2014
    Répondre

    Moi tout ça me donne grave envie de jouer au j2p 🙂

    • Photo du profil de TSR
      TSR 19/08/2014
      Répondre

      Vivi. Bien d’accord avec toi :). Cette app a au moins ce mérite là :p

  7. Photo du profil de zedzed
    zedzed 19/08/2014
    Répondre

    Ce que je trouve le plus dérangeant c’est d’être passé à côté des règles (tuto), de l’ergonomie et de la facilité de communication entre les joueurs (notamment via le game center). C’est risqué de bacler ça au lancement d’une application. Pour le reste ça me perturbe un peu moins.

     

    C’est une application jeune qui n’a qu’une semaine donc on peut espérer des réajustements rapides notamment suite aux remarques des joueurs. Je me la mets dans un coin de mon appshopper car j’aimerai vraiment l’inclure à ma playlist, à défaut de l’original que je doute pouvoir faire accepter à la maison !

    Merci pour ce test.

  8. Photo du profil de TSR
    TSR 21/08/2014
    Répondre

    Pocket Tactics est plutôt d’accord (avec quelques infos intéressantes sur le kickstarter qui expliquent pas mal de choses…).

    http://www.pockettactics.com/reviews/review-manhattan-project/

  9. Photo du profil de zedzed
    zedzed 21/08/2014
    Répondre

    Merci pour l’article et effectivement le raté du KS explique l’absence de fonctionnalitées majeures ! Les pledges à 10$ ça faisait cher !

    • Photo du profil de TSR
      TSR 21/08/2014
      Répondre

      ALors incroyablement, moi qui backe sans réfléchir ce genre de projets, je ne parviens pas à me souvenir pourquoi, mais sur celui là, j’ai pas cliqué. D’abord parce que tu as raison, 10$ pour un jeu qui au final va en couter 5 sur l’App Store, c’est un peu étrange (mais ça correspond à la partie « soutien aux créateurs » de KS et finalement ce n’est pas mal), mais aussi parce que les copies d’écrans me paraissaient étranges, et j’ai compris pourquoi quand j’ai vu le produit final.

      C’est bien dommage. je crains qu’avec l’avalanche de critiques négatives qui s’abattent sur le jeu, ce soit une occasion manquée pour le développeur, et qu’il ne voit pas l’intérêt de mettre à jour l’app. Dommage, vraiment, ce jeu méritait beaucoup mieux.

Laisser un commentaire