The Long Road : la route est droite, mais semée d’embûches

The Long Road est une création de Di Stefania Niccolini et Marco Canetta, les auteurs et autrices de Zhanguo ou encore de Railroad Revolution. Des jeux avec de belles mécaniques bien imbriquées. The Long Road est un jeu avec une mécanique de gestion de main de cartes plus léger non sans une once de bluff et de l’interaction fusil au poing.

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (9)

 

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (11)

Nous allons conduire des troupeaux de bovins à travers l’ouest sauvage vers les marchés aux bestiaux dans le but de les vendre, mais la répartition n’est pas forcément équitable. Le Far West est un lieu où règne la loi du plus fort, et où on vous cédera la priorité si vous êtes le mieux armé. Mais point d’inquiétude ! Il s’agit surtout de montrer ses pétoires plus que de les utiliser. La partie va continuer jusqu’à la 4e vente après quoi un gagnant sera désigné. Voyons cela…

 

Il y a un cowboy de trop sur cette route

Avant toute chose, nous avons 3 cartes de destination au centre. Sur chacune d’elles nous plaçons une récompense. Chaque fois qu’un pied tendre participe à cette expédition, il prend une des récompenses (1 $ ou 1 couteau).

Chaque joueur commence avec son deck de cartes à sa couleur, le même pour tous, et 5 cartes personnage, qui peuvent être présélectionnés pour une première partie, mais je conseille d’emblée de les drafter car chaque personnage a ses forces et faiblesses. Notre deck personnel est mélangé et l’on pioche 3 cartes.

 

Action, destination 

À notre tour, nous devons jouer une de nos cartes vers une des destinations imposées par le type de carte, par exemple, la carte ci-dessous ne peut être posée que sur une expédition à travers les cactus. Certaines cartes ont un effet qui n’est jamais obligatoire, parfois pour faire gagner de l’argent, d’autres fois pour voler des joueurs, d’autres encore pour déplacer un de ses personnages.

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (1)

Une autre de nos actions facultatives est de placer secrètement une carte personnage dans l’expédition, dans le but d’avoir sa part de gâteau quand l’expédition arrivera au bout du voyage.  On appose notre meeple chapeau sur la carte pour se souvenir que c’est notre gars qui est là.

On peut aussi acheter des armes, parmi celles disponibles et les assigner à un de nos personnages, histoire d’augmenter sa force de persuasion. On est dans l’ouest et celui qui parle le premier, c’est celui qui porte l’arme.

 

Aux marchés aux bestiaux (ou la vente)

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (7)

 

Quand une expédition arrive à son terme, on révèle toutes les cartes personnages et le premier arrivé, le plus fort sera le premier servi. Dans ce cas, il pourra prendre une des cartes expédition et vendre les vaches blanches et noires selon le taux en cours.
Selon le personnage, on profitera aussi d’un bonus. Puis, on passe aux suivants jusqu’à ce que tout le monde soit servi (ou pas). D’où l’importance de passer en premier.

 

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (6)

 

Notre boss distribué au départ parmi 7 cartes nous donne un objectif personnel secret, par exemple untel veut des cartes saloon et pour chaque carte saloon c’est 6$ de plus dans notre besace. Sur son recto nous avons les phases de tour.

 

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (5)

Les meeples « chapeau » sont placés les uns sur les autres. Le dernier servi devra engager une des cartes personnages, et les autres en suivant. Et oui ce sont des mercenaires et si être premier vous offre les meilleurs choix en termes de cartes destination, vous serez aussi le dernier pour choisir votre mercenaire.

Quand la 4e expédition est partie, on termine le tour en cours et on va résoudre tous les lieux comme s’ils étaient intégralement résolus. Par contre le cours de la vache a bien chuté, les vaches vendues ne rapportent qu’1$ !

 

Retour au saloon

Comme beaucoup de jeux de ce type, je conseille la version où l’on va drafter ses cartes personnages et non la version avec cartes imposées, car une des grandes forces du jeu ce sont bien ces cartes personnages. Nous en avons 30, on va en drafter 6 et défausser la dernière. Dans la version classique sans draft, nous avons tous des perso assez ressemblants, une forme d’équilibre… mais on a trouvé ça un peu fade, c’est pourquoi je conseille la variante experte, sauf peut-être pour appréhender la mécanique.

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (3)

 

Mais dans la version expert, on profite d’un florilège de personnages bien haut en couleurs, du soûlard, au prêtre, le scout, le banquier, etc. Et chacun d’eux aura sa capacité qui peut nous mener vers la victoire si on arrive à bien le gérer, mais aussi si on l’arme bien pour qu’il passe devant tout le monde. Par exemple le prospecteur n’a que 1 en force, par contre son effet c’est qu’il peut prendre jusqu’à 3 cartes de l’expédition et vendre les vaches. Si on ne l’arme pas, il n’aura jamais l’occasion de prendre les 3 cartes expéditions. 

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (4)

 

Une des actions facultatives nous permet de dépenser 2$ pour défausser de 1 à 3 cartes pour en piocher 3 nouvelles, une excellente idée qui nous permet de garder un semblant de contrôle, mais comme c’est coûteux, on hésitera, car 2$ c’est 2 points de victoire.

 

A good road trip! 

La mécanique est subtile et élégante. Un jeu où on peut réaliser quelques combinaisons sympathiques, que ça soit avec les cartes expéditions ou les cartes personnages. On passe en priorité selon la force de son personnage, mais on sera le dernier à engager un des mercenaires, et tout cela est signifié par l’empilement des chapeaux. Malin, non ? 

The_Long_Road_Jeux_De_Societe_Ludovox (10)

 

La mention 8+ laisse présager qu’il s’agit d’un jeu familial, mais il n’en est rien. Si l’on est loin d’un jeu expert, le jeu demande une certaine planification à moyen terme. Sans oublier le bluff, et le calcul avec la force de ses personnages que l’on va armer. Armes que l’on achète avec des $ qui sont des points de victoire. Par conséquent j’ai un peu de mal à imaginer un enfant s’en sortir dans cet exercice.

The long Road est un titre original et faisant montre d’une certaine fraîcheur. Un excellent mélange de gestion de main et de bluff avec une interaction intéressante. Pour ne rien gâcher, nous avons une édition de bonne qualité. Les illustrations sont classiques mais classieuses. À découvrir. 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

Laisser un commentaire