LE TEST DE PANDéMIE
2414_pand-2414
Un jeu de Matt Leacock
Illustré par Joshua Cappel
Edité par Filosofia
Distribué par Filosofia
Date de sortie : 2008-01-01
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 45 minutes

Thèmes : Hospitalier
Mécanismes : Coopératif, Gestion de main, Négociation, Points d'action
Nombres de parties jouées : 16
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Pandémie est un jeu de plateau coopératif devenu célèbre. Les joueurs, des médecins, doivent mettre en commun leurs compétences pour essayer d’éradiquer différentes maladies qui se propagent dans le monde entier. Construire des stations de recherche, trouver des remèdes, échanger des informations, se déplacer à travers le monde. Autant d’actions que chacun devra coordonner avec les autres pour ne pas se laisse dépasser par les épidémies.

Contexte

Déjà un grand classique, Pandémie sorti en 2008 est précédé par sa réputation. Entre extensions, versions différentes et minimalistes (L'île interdite et Le désert interdit) et nouvelles thématisations (Chtulhu, Iberica) il est très régulièrement présent en boutique. Et on ne parle pas du carton Legacy ! Dans la bouche de beaucoup de joueurs c'est un jeu à avoir joué au moins une fois dans sa vie ludique, pour sa culture générale.

J'ai donc fini par m'asseoir à une table et moi aussi j'ai endossé le rôle de sauveur de l'humanité. Le JP (ici) montre à quel point j'ai été bon d'entrée de jeu. *tousse* Ce test est réalisé avec la première édition du jeu. 



ACCESSIBILITE DES REGLES
17.5
Clarté du livret de règles
Livret très bien pensé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et exhaustive
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Pandémie se base sur des règles assez simples pour un jeu de ce format et de cette époque (il y a 8 ans, pensez donc). Il y aura bien quelques subtilités mais la structure de base du jeu est assez mécanique.

Le livret de règle (8 pages) est bien illustré, quelques exemples détaillent les points les plus délicats (Phase de propagation en particulier) et la dernière page y est même dédiée. On a des précisions pour certains points importants comme le fait de pouvoir échanger des informations. Les quelques doutes qui pourraient subsister, comme l'intérêt de certains personnages, sont réglés dès les premières parties... perdues.

QUALITE DU MATERIEL
14
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Depuis sa sortie il a connu une réédition et le matériel est évidemment un cran en-dessous dans cette version testée, mais ça reste tout à fait correct. En particulier une belle et grande carte du monde. En fait c'est bien tout. Le reste est composé de cubes en bois et de cartes assez sommaires. Mais honnêtement, pour un jeu de 2008, il n'a pas à rougir. Cette année-là (arrêtez immédiatement de fredonner si vous êtes au boulot) on pouvait voir en boutique Race for the Galaxy, Agricola, Metropolys ou Jamaïca. Bon, Jamaïca est un mauvais exemple. Il est vraiment très beau et les autres un peu trop sobres encore. Disons que Pandémie était bien dans la lignée de ce qu'il se fait à l'époque.

THEME
16
Objectifs du jeu clairs
Chaque choix a une explication thématique
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Le thème, même s'il n'est pas ce qui se fait de plus gai, a le mérite d'être clair et tout à fait immersif. La coopération coule de source, les actions sont "parlantes". Et finalement les années suivantes ont été marquées par un grand retour du post apocalyptique. 28 semaines plus tard sortait en 2007, Je suis une légende la même année. Puis Infectés en 2009 ou Contagion en 2011. Ce dernier est très proche de la thématique développée dans le jeu. Même s'il est souvent question de zombis dans ces films traitant de virus, l'aspect scientifique et les problématiques sanitaires sont souvent bien rendues. Ce qui fait qu'aujourd'hui Pandémie résonne très bien encore dans l'imaginaire collectif sans avoir cet aspect vieillot de certains autres jeux qui ont presque 10 ans. D'ailleurs, j'ai parlé de films et de séries mais il y a évidemment toute une littérature antérieure.

DUREE DE VIE
13
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Les parties sont plutôt proches les unes des autres en termes de sensations. À commencer par le fait de perdre facilement. ;) La variété des parties est plutôt du côté des villes en jeu. Certaines parties seront concentrées géographiquement et donc plus sujettes à des éclosions. Le Médecin aura ici un rôle important. D'autres parties seront plus étalées sur la carte et l'Expert avec ses stations de recherche ou le Répartiteur et ses déplacements d'autres joueurs trouveront un plus grand intérêt. Selon le nombre de joueurs les synergies possibles rendent les parties assez différentes.

Certaines cartes viennent un peu chambouler les règles assez rigides du jeu, en tout cas dans son déroulement. On ne pourra pas rendre coup pour coup, mais se sentir en mesure de parer à certaines éventualités pour moins subir.

Enfin on peut régler la difficulté du jeu quand on commence à mieux le maîtriser. Hahaha ... Pardon.

MECANISMES
15
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction souvent présente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Typiquement dans ce jeu les joueurs vont sans cesse revoir leur stratégie. Chaque tour de joueur oblige à revoir ses priorités. En particulier les propagations et les éclosions qui en découlent. Ou simplement les épidémies... et les éclosions qui en découlent.

Sans arrêt on doit chercher à optimiser nos actions, se coordonner pour échanger des cartes, éliminer des cubes de maladie, se déplacer, utiliser ses pouvoirs à bon escient. Le gros défaut étant d'avoir un "leader" autour de la table qui dirige tout le monde. C'est le défaut de tout jeu coopératif me dira t-on, et c'est plus ou moins vrai, mais en tout cas ici, rien n'est prévu pour le parer. De nombreux systèmes existent pour éviter cet écueil connu (victoire commune mais avantages / objectifs / points de victoire différenciés, plus grande souplesse dans la réalisation des actions à la Robinson, etc) Pandémie est d'ailleurs considéré comme un "puzzle game" coopératif, autant dire qu'un seul cerveau qui donne ses instructions est tout à fait capable de gagner/perdre en imposant une ligne directrice aux autres. Il faut le savoir ! 



17.5
14
16
13
15

Photo du profil de Djinn42

81%

L'avis de Djinn42

Testeur Ludovox.fr

Publié le 19/12/2016

Pandémie est un très bon jeu. Il bénéficie aujourd'hui d'une aura de grand ancien, d'une certaine notoriété loin d'être usurpée. Cette version de 2008, si vous la trouvez dans un vide-grenier, vaut tout à fait le coup. L'avantage étant que pour les retardataires comme moi, les nombreuses extensions sont directement disponibles. Pas toujours simples à trouver ceci dit.

La réédition est quand même à préférer si vous l'achetez neuf, ne serait-ce que pour le matériel mis à jour et pour le sourire de votre vendeur favori. Le mien me paie en plus le café, c'est pas rien. (Juju jeux, si tu m'écoutes !)

Et pour les plus aguerris, pourquoi ne pas se lancer directement dans la version Legacy ? Grands moments garantis. D'autant qu'avec quelques aménagements on peut jouer en une sorte de version de base sans rien coller ni déchirer. À réfléchir.

Quoi qu'il en soit c'est un jeu qui a marqué son époque et qu'il est de bon ton d'avoir essayé un jour. Sur ce, je vais prendre mes granules. *tousse*


  • rôles variés
  • pas facile
  • pression sur les joueurs
  • livret de règle bien fichu
  • variété des parties (sauf le départ à Atlanta)

  • Effet leader très prononcé
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

40%