LE TEST DE OCEANOS
Oceanos_3DBox
Un jeu de Antoine Bauza
Illustré par Jérémie Fleury
Edité par Iello
Distribué par iello
Pays d'origine : France
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016-07
De 2 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d'une partie : 30 minutes

Thèmes : Animaux, Exploration, Maritime
Mécanismes : Construction/développement, Draft, Placement
Types de jeu : Jeu de cartes, Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 4
Configurations testées : 3, 4 joueur(s)

Introduction

Oceanos a bénéficié d’une publicité en demie-teinte, souvent relancée par de nouvelles illustrations, avec quelques soubresauts de communication à l’approche de la sortie. C’est un jeu taillé dans un écrin graphique sensationnel et orienté vers la cible famille. Il y a malgré tout quelques subtilités qui en font un jeu plus poussé qu’il n’y paraît a priori. Un jeu familial pour famille de joueurs ? L’argument est clairement recevable mais je reviendrai sur ce dernier plus loin dans le test !  

À bord de votre sous-marin, en évolution continue avec des ajouts techniques qui vous aideront à profiter plus encore de chacun de vos tours, vous allez explorer les fonds marins. Ces derniers regorgent de trésors, d’animaux et de coraux… mais l’ombre du Kraken rôde et il vous faudra vous méfier.

Le jeu se joue de 2 à 5 joueurs à partir de 8 ans et pour des parties d’une trentaine de minutes (un peu plus long lors des premières parties). 

Contexte

Antoine Bauza est un auteur sur lequel il faut compter quand on aborde la questions des jeux familiaux. Déjà auteur de plusieurs jeux très abordables par la famille (Le Petit Prince, Voyage vers les Etoiles, par exemple), mais généralement teintés d'une belle profondeur mécanique, Oceanos nous semblait incontournable. 

Nous y avons joué en famille, à 3 le plus souvent, mais aussi à 4 avec des amis moins joueurs que nous. Les différentes couches de mécaniques qui font le cœur du jeu nous ont rapidement paru simples et faciles à expliquer et c'est le type de jeux idéal pour jouer avec des amis qui n'en ont pas l'habitude. La beauté des éléments qui constituent le jeu a aussi sa part de responsabilité avec un effet "Ouah !" très important pour donner envie de jouer. 

Le jeu n'a pas manqué à ses promesses ! Voyons cela...

 



ACCESSIBILITE DES REGLES
16
Clarté du livret de règles
Parfaitement clair et organisé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Le livret de règles est très coloré et truffé d'exemples qui clarifient les points qui pourraient éventuellement poser problème lors de la première partie. Le livret étant quasiment de la même taille que la boîte qui renferme le jeu, il est aéré et clair. Rien à signaler de ce côté-là, d'autant plus que les mécaniques s'imbriquent bien et facilitent la compréhension du jeu très rapidement. 

Le jeu paraît très accessible mais attention toutefois aux familles peu joueuses. Dans notre contexte familial, nous avons trouvé le jeu très simple à aborder et sa profondeur mécanique ne nous a pas posée de problème particulier. Il se pourrait pourtant que l'impression soit différente avec des joueurs plus jeunes ou moins habitués à ce type de jeux. 

QUALITE DU MATERIEL
16.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement assez simple et organisé. Éléments en bon nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Très travaillé


Le travail graphique réalisé par Jérémie Fleury est baroque et dense. Un reproche pourra être formulé quant à la richesse des illustrations, peut-être trop chargées pour certains. Dans notre cas, nous adorons son travail sur le jeu, ainsi que sur les jeux précédents auxquels il a collaboré. Les illustrations débordent de détails, le choix des couleurs, vives et profondes, correspond parfaitement à l'univers créé par les mécaniques de jeu, bravo. 

La seule remarque négative qui pourrait éventuellement être faite concerne la simplicité (ça contraste du coup) des éléments qui sont sur les cartes. Pour ma part, je trouve qu'elles se dégagent de la richesse des illustrations des sous-marins avec pertinence. Les éléments sont repérables très vite et une surcharge graphique aurait sans doute gêné la fluidité des choix opérés par les joueurs. 

Il n'y a pas de thermoformage dans la boîte. Choix éditorial qui pourra interroger les amateurs de ces rangements en plastique. La technique des grand sacs refermables est bien plus pertinente pour ce type de jeu, dont le matériel propose des objets aux formes diverses. On voit que l'éditeur n'a pas hésité à s'investir largement dans le choix du matériel avec une boîte très remplie. D'aucuns évoquent même un trop matériel, mais franchement... je ne partage pas du tout cet avis. Je pense au contraire que l'éditeur nous gâte avec tant de belles choses à faire passer dans les mains des joueurs. 

THEME
15
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Thème fouillé

Le thème est original et comme je l'ai écrit précédemment, je trouve que les mécaniques et les illustrations, meilleur biais d'intégration du jeu dans son thème, s'articulent bien pour créer un tout cohérent.

Parler d'histoire serait probablement aller trop loin mais les joueurs se sentent investis dans l'univers développé sous leurs yeux.

 

 

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Plusieurs éléments font que le jeu aura une vie après les premières parties. Les évolutions permises par les sous-marins permettront aux joueurs de tenter des stratégies différentes, même si le jeu essaie clairement de rester simple dans son approche des mécaniques. L'ordre de sortie des cartes aussi aura un impact assez clair sur le déroulement des parties. Oceanos fait pour moi partie des jeux qui vivront tranquillement, bien loti dans la ludothèque, invitant les joueurs à y jouer de temps à autre.

À noter qu'il y a une variante à 2 joueurs, rendant le jeu un petit peu différent. 

MECANISMES
14
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table une minute ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

Comme je l'ai déjà précisé, les règles sont très abordables et d'une clarté exemplaire. On voit bien que le jeu s'adresse à un public assez large. On pourra faire allusion aux trésors, sorte de résolution finale qui influe sur les résultats d'une façon qui pourrait paraître soudaine et inattendue, mais les joueurs peuvent préparer ce dénouement. Ceci dit, le hasard est relativement important et ce manque de contrôle pourra en gêner plus d'un. 

L'interaction directe est assez peu présente, bien qu'observer les autres joueurs permettent malgré tout de mieux se positionner ou de cotre-drafter. 

Comme nous considérons le jeu pour le plaisir abordable et agréable qu'il propose, ce manque de contrôle et cette interaction limitée ne nous ont pas particulièrement gênés. 

Il est clair que le jeu a un caractère qui pourrait le placer entre deux catégories : un jeu familial mais avec ce soupçon de subtilité et de profondeur qui le rend moins abordable pour ceux qui sont peu habitués aux jeux de société. Nous l'avons néanmoins trouvé parfait pour notre cercle familial, certes composé de joueurs, je le redis ! 

 



16
16.5
15
13.5
14

Photo du profil de Izobretenik

85%

L'avis de Izobretenik

Testeur Ludovox.fr

Publié le 26/09/2016

J'attendais Oceanos avec un certain plaisir. Les illustrations de Jérémie Fleury, le thème bien rendu dans les images que j'avais vues avant la sortie du jeu, et la signature d'Antoine Bauza m'ont rapidement donné envie de m'y essayer, et nous ne regrettons pas.

J'ai toujours aimé les jeux familiaux développés par cet auteur et celui-là ne fait pas exception. La durée de vie pourra être mise en cause par les joueurs qui aiment papillonner rapidement entre les jeux et s'aventurer vers les nouveautés mais dans le cadre familial auquel ce jeu appartient, il a sa place dans notre ludothèque pour un bon moment, au même titre que d'autres jeux comme Le Petit Prince, Voyage vers les Etoiles, par exemple. 


  • Facile d'accès
  • Thème intéressant
  • Illustrations superbes
  • Matériel riche et de très bonne facture
  • Familial avec enfants joueurs

  • Trop simple ou trop compliqué ?
  • Thermoformage absent ?
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

50%