LE TEST DE LONDON DREAD
london-dread-grey-fo-games-couv-jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Asger Johansen
Illustré par Snorre Krogh
Edité par Grey Fox Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016-08
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée d'une partie entre 60 et 90 minutes

Thèmes : Horreur, Ville
Mécanismes : Cartes personnages, Coopératif, Dés, Programmation
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 3
Configurations testées : joueur(s)

Introduction

London Dread est un jeu de programmation en temps limité et coopératif. Les joueurs jouent des personnages dans l’Angleterre victorienne, dans une atmosphère matinée de magie noire et saupoudrée de steampunk. Le jeu se joue en 3 phases, dont deux identiques. Pendant les deux premières phases, les joueurs programmeront des actions de façon à résoudre des embûches et à faire avancer l’histoire. Lors de la troisième phase, ils affronteront le grand méchant, au terme de trois défis.

Pour en savoir plus sur le jeu, vous pouvez filer regarder le ludochrono ou lire le Just Played.

Contexte

J'ai joué 3 parties du jeu, avec 3 groupes différents à chaque fois. La plupart du temps, parce que les joueurs n'avaient pas envie d'y revenir.
Je voulais pousser jusqu'à 4 parties pour jouer tous les scénarios mais finalement j'ai abandonné.



ACCESSIBILITE DES REGLES
8.5
Clarté du livret de règles
Livret assez chaotique
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles peu claires
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Nombreux points problématiques
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours pendant les premières parties. Aide de jeu basique

Alors, dans l'ensemble, les règles sont claires, bien illustrées. Mais, et c'est un gros "mais", certains points de règles, dont un très important, se comprennent seulement en lisant un exemple voire n'ont carrément pas été mentionnés du tout ! Il s'agit du fait qu'il faut distribuer les cartes investigations au début de la phase de fin du jeu... On le comprend car un exemple dit "puisque les cartes investigations ont été distribuées entre les joueurs". De plus, une des conditions de défaite n'est pas expliquée dans les règles telles qu'elles. On peut trouver un errata sur Internet, mais si on ne le sait pas, c'est quand même très problématique.

À noter que les règles du jeu ne sont pas très intuitives : on rencontrera trois types de cartes différents, avec chacun un fonctionnement légèrement différent sans qu'on sache vraiment pourquoi. Du coup, c'est assez confus et pas facile à expliquer aux autres joueurs.

QUALITE DU MATERIEL
14.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement bien pensé et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Problèmes de finition
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Lisibilité et manipulations plutôt agréables
Qualité des illustrations
Très travaillé


Je suis très embêté pour cette catégorie, parce que d'une part, la boîte est d'une dimension tout à fait adaptée et que le matériel est dans l'ensemble de très bonne qualité : les cartes vont tenir longtemps, les pions sont épais, les plateaux aussi, et avec des emplacements creusés pour les jetons...

Sauf que l'un des types de cartes a un dos légèrement différents des autres. Ce n'est pas complètement différent mais une fois qu'on l'a remarqué, on ne voit rien d'autre. Et le soucis vient du fait qu'il s'agit des cartes que l'on aura à retrouver parmi les autres. Autant dire que cette partie du jeu ne marchera plus vraiment. Après, on le verra plus tard, ce n'est peut être pas si grave.

Bref c'est difficile de juger car d'un côté on a du très bon matériel mais il est gâché par cette erreur.

L'application est anecdotique et sert juste de timer.

Tout de même, mention spéciale aux illustrations qui sont très réussies et nombreuses.

THEME
14.5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

L'histoire est très travaillée, avec des rebondissements, des textes qui expliquent ce qu'il se passe à chaque étape et un gros travail de cohérence dans les défis : pour battre un groupe de malfrats, vous devrez utiliser de la force, du courage et des armes à feux, tandis que dans un bal huppé, c'est le charme qui vous aidera à dénicher les informations que vous voulez. Les personnages ont tous un passé travaillé qui viendra les aider ou les hanter à des moments critiques.

Bref, un vrai travail sur l'ambiance et l'immersion a été réalisée. Mais, il y a encore un mais, la mécanique prend complètement le pas sur cet aspect narratif. Plutôt que de la force ou du courage pour battre les ennemis, on regarde qui a le symbole du taureau et du lion pour enlever la carte. Les textes d'ambiance sont assez vite lus dans la phase de résolution et on y attache que peu d'intérêt. Bref, le thème est fouillé, mais on n'a pas vraiment le temps d'en profiter comme il le mériterait.

DUREE DE VIE
10
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Peu de renouvellement
Contenu additionnel
On va manquer de contenu
Essouflement du jeu
Quelques surprises

Le jeu se joue jusqu'à quatre, et n'est pas très long. Il n'est donc pas très difficile à sortir.

Malheureusement, la rejouabilité n'est pas forcément là. Il s'agit d'un jeu à scénarios, mais ce n'est pas cela qui freine le renouvellement. Chaque scénario a la même structure globale et n'apporte pas vraiment de nouveautés en terme de mécanismes. On ne fera pas vraiment la différence entre eux, même si le dernier apporte un petit changement mécanique. Les obstacles, objets et personnages sont certes variés, mais les différences tiennent uniquement dans les symboles qu'ils amènent ou demandent, de façon aléatoire. Du coup, on ne change pas grand chose : dans une partie on a besoin de symbole taureau, la fois suivante de la chouette, ce qui ne modifie pas du tout ce que l'on fait.

MECANISMES
12
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Pas de diversité
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Le jeu est trop hasardeux, ou la stratégie est peu impactée par les opportunités

Le jeu se joue en plusieurs phases, toutes sont à peu près fluides. Il y a en a une en temps réel, donc c'est sûr qu'on ne chaumera pas. Dans l'ensemble il n'y a pas vraiment de temps morts.

La partie programmation implique de bien se coordonner, donc il y aura clairement de l'interaction et de la discussion.

Encore une fois, je termine malgré tout sur une déception car le jeu est très impacté par le hasard, trop à mon sens. Entre les cartes obstacles qui apparaissent au hasard, les jets de dés souvent échoués (les dés ont beaucoup de faces blanches), les cartes personnages parfois brutalement punitives... Il est difficile de prévoir quoi que ce soit : on programme au mieux, en sachant que le hasard peut tout ruiner sans que l'on puisse agir. C'est très frustrant. Je suis presque content de l'erreur d'impression sur le dos de certaines cartes, car un mauvais tirage lors du choix des cartes peu rendre dès le début la partie impossible à gagner sans que l'on puise y faire quoi que ce soit.



8.5
14.5
14.5
10
12

Photo du profil de fouilloux

55%

L'avis de fouilloux

Testeur Ludovox.fr

Publié le 30/03/2017

J'avoue avoir été très déçu par ce London Dread pourtant si riche en promesses. Peut-être que j'en attendais justement trop. Le jeu est rempli de bonnes intentions et a vraiment envie de nous plonger dans une histoire. Malheureusement, la sauce ne prend pas pour moi, on reste en surface, sur l'aspect mécanique, mais sans y prendre de plaisir puisqu'il y a trop d'éléments hors de notre contrôle. Sur le même créneau (coop', temps réel), je lui préférerais sans hésitation un Space Alert. En tout cas, la direction artistique de l'auteur et l'illustrateur laisse espérer de beaux futurs jeux, nous l'espérons, plus maîtrisés.

 


  • Illustrations très jolies
  • Matériel plutôt de bonne qualité
  • Histoire travaillée

  • Application anecdotique
  • Erreurs dans les règles
  • Erreurs de fabrication
  • Hasard trop présent et punitif
  • Mécanique peu intuitive parfois
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%