LE TEST DE EGIZIA
egizia-73-1317626989.png-4537
Un jeu de Antonio Tinto, Flaminia Brasini, Stefano Luperto, Virginio Gigli
Illustré par Franz Vohwinkel
Edité par Hans im Glück Verlags-GmbH, Iello
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2011-09
De 2 à 4 joueurs , Optimisé à 3 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d'une partie : 90 minutes

Thèmes : Antiquité, Egypte
Mécanismes : Objectif secret, Pose d'ouvriers
Nombres de parties jouées : 6
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Egizia est un jeu d’un quatuor d’auteurs italiens appelé « Acchittocca » regroupant Flaminia Brasini, Virginio Gigli, Stefano Luperto & Antonio Tinto, ce groupe a officié ensemble dans les années 2000. Depuis, Flaminia Brasini et Virginio Gigli ont continué à travailler ensemble pour nous proposer Lorenzo Il Magnifico par exemple. 
Dans Egizia on a 5 tours pour construire les grand monuments de l’Egypte ancienne. Si vous voulez en savoir plus sur son fonctionnement, je vous renvoie à mon Just played.

 

Contexte

Un ami m’a bassiné pendant des mois avec ce jeu, un jour je lui ai proposé de venir au festival de Toulouse (le meilleur, forcément) pour se rencontrer et jouer.
Un soir après avoir écumé le festival, on s’est attablés et voilà qu’il nous sort ce jeu, deux heures plus tard (et une courte nuit) on était conquis. Depuis j’ai acquis le jeu d'occasion, et il a été essayé dans toutes les configurations pour ce test. Egizia est un jeu où il faut calculer, joué ici avec des joueurs habitués à ce genre d'exercices. 



ACCESSIBILITE DES REGLES
14.5
Clarté du livret de règles
Livret bien conçu
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Le livret des règles est bien pensé, bien aéré, bien illustré. Tout est expliqué dans le bon sens, si on le lit pas à pas, on ne risque pas de rater un point important. 
J'ai tout de même besoin de le reprendre quand je veux expliquer le jeu pour ne pas commettre des impairs et d’erreurs dans l’ordre des phases (7 phases tout de même).
Je le laisse à disposition des joueurs pour l'explication des cartes qu'ils peuvent avoir secrètement dans la partie. J'en profite pour dire que les différents cas sont listés.

QUALITE DU MATERIEL
16
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement assez simple et organisé. Éléments en bon nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


Un plateau, des sacs en plastique, des jetons, et une boîte divisée en quatre, pratique et fonctionnelle. J’aime beaucoup les illustrations de Franz Vohinkel que l’on retrouve sur le plateau mais aussi sur et dans la boîte et jusqu’au dos du plateau. L’ergonomie aurait pu être mieux pensée puisque les cartes comportent du texte et si vous avez le jeu en allemand, hongrois ou autre, il faudra franciser le jeu ou posséder une aide de jeu avec l’intitulé complet des cartes. Je suppose que s’il était ré-édité aujourd’hui le texte serait ôté au profit d’icônes.

THEME
15
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Le jeu est un tout thématique
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Comme je le disais dans mon Just played le thème n'est pas immensément immersif, mais quand même celui-ci tient la route et aide à la mise à l'étrier, enfin personnellement, il m’aide à rentrer dans le jeu : On utilise des pierres avec des ouvriers pour construire les monuments, il faut nourrir les ouvriers avec les champs de blé, on descend le Nil (on ne peut pas le remonter) avec nos meeples-bateaux, etc. L'imbrication avec les mécanismes est plutôt réussie pour un jeu de ce type, et c'est un thème pas si rebattu que cela par ailleurs (moins que d'autres), du moins côté jeu de gestion. 

DUREE DE VIE
14.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Tout d’abord, le jeu tient bien la route à 2, 3 et 4 joueurs. En fait, on a peu l’impression d’avoir un jeu différent selon les configurations, ce qui peut perturber, mais quel que soit le nombre de participant, il garde son intérêt, même si je le conseillerais plutôt à 3 et 4. En tout cas, il se renouvelle bien car le placement des cartes Nil se tire au hasard, de même que les tuiles tombeaux, sans parler des cartes sphinx (objectif)... Par ailleurs, les actions des joueurs vont grandement influencer votre jeu.

Comme le jeu est fluide, une partie peut être bouclée en 30 mn à 45 mn à 2 joueurs, et une petite heure à 3 ou 4 joueurs. Grâce aux cartes objectifs on ne sait pas qui est devant en score, ça évite que l'on s'arrête 5 minutes pour compter les points de l'un et de l'autre, appréciable...

MECANISMES
14
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Du choix dans les stratégies
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

Le jeu est très fluide, on pose un bateau et on fait l’action, il peut y avoir une petite réflexion plus longue à certaines phases, notamment lors du dernier tour où tout peut se jouer et où l’on va essayer d’analyser nos chances de réaliser certaines cartes objectifs et peut être en abandonner d’autres. Comme les objectifs sont secrets, ici pas de comptage serrés pendant la partie.

Le point qui me gène : deux cartes dans le dernier tour qui peuvent faire la différence dans la partie. Selon la partie, c’est la certitude de faire beaucoup de points et si on a l’opportunité de le faire, ça devient dur de ne pas s’y jeter dessus.

Un autre point aussi que j'ai constaté : si un joueur se la joue passif et utilise ses ouvriers les plus forts pour prendre des cartes objectif, il va marquer beaucoup de points et prendre des cartes réalisables ou réalisées par les autres joueurs, presque sans avoir participé - sauf peut-être au dernier tour.

La mécanique est intéressante, on réalise les actions en descendant le Nil, et donc on ne peut pas réaliser une action au-dessus de notre dernier bateau. Aussi on va devoir renoncer perpétuellement a une action, ou même devoir s’adapter parce que l’action prévue a été prise par un autre joueur...

Le Marqueur Nil est une bonne idée : ça donne une tension intéressante car on peut punir les autres joueurs en le déplaçant et en tarissant un champ.

C’est un des rares jeux où je trouve qu’il y a exactement le bon nombre de tours, juste assez pour faire ce que l’on veut, et pas trop pour que l’on ne puisse pas tout faire.  Choisir, c’est renoncer, reste mon mantra.

 



14.5
16
15
14.5
14

Photo du profil de atom

84%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 09/01/2017

Egizia est un jeu que j’aime beaucoup et que j’ai beaucoup éprouvé. Il a toutes les qualités que je recherche dans un jeu : fluide, une part d’interaction douce-amère et la sensation d’avoir construit quelque chose - même quand on a perdu. Sans compter qu’une partie est rapidement jouée. On couine aussi pas mal à Egizia, il y a de la vie. Tout ce que j’aime, j’ai dit ^^.

Cependant je crois que j’en ai un peu fait le tour. Bon, j’y ai beaucoup joué en très peu de temps (6 parties en 6 mois). Je vais l’oublier un peu dans un coin pour le ressortir dans quelques temps, histoire de ne pas trop le gâter. Mais ça reste tout de même un très bon jeu dont je ne me séparerai pas.


  • Fluide
  • Mécanique intéressante
  • Sensation de faire quelque chose de sa partie
  • Rapide
  • Interaction douce amère

  • un peu opportuniste
  • 2 cartes sur le dernier tour qui me semblent un peu cheatées
  • un peu opportuniste
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

80%