LE TEST DE CONAN
conan-monolite-couv-jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Antoine Bauza, Bruno Cathala, Croc, Frédéric Henry, Laurent Pouchain, Ludovic Maublanc, Pascal Bernard
Illustré par Adrian Smith, Georges Clarenko, Gueniffey Durin, Kekai Kotaki, Paolo Parente, Xavier Collette
Edité par Monolith
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015-06
De 2 à 5 joueurs , Optimisé à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Durée moyenne d'une partie : 60 minutes

Thèmes : Aventure, Fantastique, Livre, TV et ciné
Mécanismes : Affrontement, Cartes personnages, Coopératif, Eliminations, Figurines, Phases à ordre variable
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 12
Configurations testées : 2, 4 joueur(s)

Introduction

Conan est un jeu de figurines qui oppose un joueur dirigeant les Vilains pas beaux, vous savez le mal absolu car il faut toujours qu’il y ait un méchant dans l’histoire (l’Overlord), aux autres joueurs qui sont chacun aux commandes d’un Héros. Le jeu est complètement asymétrique et se décompose en différents scénarios qui pourront être joués séparément.

Contexte

Enfin le grand succès français du jeu de figurines sur kickstarter a été déposé chez moi sans casse ! Un véritable soulagement car l'accouchement fut difficile avec pas mal de retards cumulés. Il s'agit à ce jour de mon seul projet soutenu sur une plateforme participative, et il faut dire que de la manière dont il avait été « vendu » par son auteur, la communauté (et moi-même, cela va sans dire) en attendait beaucoup. Je n'ai pour l'instant joué qu'au jeu de base malgré mon investissement dans une boite légèrement plus dense en contenu (le pledge King) et ai mis de côté la grosse boite de SG « offerte » aux backers. Ce test correspondra donc à ce que sera la version retail à venir en Novembre 2016.



ACCESSIBILITE DES REGLES
9.5
Clarté du livret de règles
Livret assez chaotique
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Des points obscurs, exemples peu pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Points importants peu clairs
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours pendant les premières parties. Aide de jeu basique

Les règles se décomposent en deux livrets à la manière d'un jeu de rôle : un qui concerne l'Overlord (avec une partie dédiée aux règles proprement dites, et une partie dédiée aux 9 scénarios si on s'arrête à la version retail) et un qui s'adresse aux Héros. Le livret de l'Overlord est plutôt bien rédigé, bien illustré, et les exemples sont bien choisis, laissant peu de place à l'interprétation.

La partie consacrée aux scénarios est beaucoup moins heureuse. Il manque une partie résumant le matériel nécessaire au scénario (souvent, c'est en lisant l'ensemble qu'on retourne fouiller dans la boite au fur et à mesure, et on perd du temps). Chaque scénario comprend également des objectifs pour les deux camps, ainsi que de nombreuses règles spéciales, en plus ou moins grand nombre (fonction de la difficulté globale du dit scénario). Et là, c'est le drame, car l'ensemble manque de précisions et ce qu'on pourra considérer comme des points de détail déséquilibrera la joute dans un sens ou dans un autre. Cela n'empêche pas de prendre du plaisir en jouant (heureusement), mais est clairement dommageable dans un jeu où la moindre interprétation peut fortement influer sur le déroulement de la partie.

Les règles du livre des Héros sont plutôt claires et bien rédigées. On regrettera par contre que certains points importants ne soient pas mis suffisamment en valeur. De plus, l'absence de sommaire et d'indexe ne permet pas de retrouver facilement les informations et on passera du temps (même après quelques parties à notre actif) à feuilleter le livret avec frénésie (je suis certain de l'avoir lu quelque part, mais où ?!). Par ailleurs, certains exemples sont mal choisis (je pense à l'exemple du combat à distance qui est tout simplement faux à cause d'une règle qui est explicitée ultérieurement : oui, mais on l'explique plus tard ! Oui, peut-être, mais l'exemple reste faux !).

Je terminerai par les fiches qui résument les compétences et qui se retrouve dispatchées sur 4 feuillets séparés. A la découverte des héros, on se passe ces aides de jeu, en peinant à assimiler les icônes, ce qui est un peu laborieux au départ. Heureusement, on peut par la suite se passer de celles-ci.

On a également un gros point noir sur les lignes de vue qui sont beaucoup trop incertaines : souvent les lignes droites tracées entre deux centres de zones (définition de la ligne de vue dans Conan) flirtent avec les décors. J'avais déjà eu le même genre de problèmes sur Mice and Mystics, qui au moins proposait des contours de couleur pour signaler les obstacles infranchissables.

En bref, une V2 des règles me semble pour ma part indispensable : en 12 parties, je crois qu'on a toujours eu des doutes sur certains points...! 

QUALITE DU MATERIEL
12.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Espaces vides ou boîte dure à fermer. Rangements en sous-nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Correct
Qualité des illustrations
Travaillé


A l'ouverture, on ne peut s'empêcher de s'extasier devant la pléthore de matériel : on est même en admiration devant la maîtrise du Tétris de l'éditeur ! Comment diable a-t-il réussi à faire entrer autant de choses dans la boite ?! Du coup, on sort tout avec une frénésie difficilement contenue, et on se lance dans le dépunchage de la bête ! Et il faut dire qu'on ne peut pas être déçu au premier coup d'oeil devant la multitude d'éléments de jeu : des tuiles épaisses, des jetons par dizaines, de nombreux dés, des cartes d'équipement, de superbes gemmes, des socles plastiques,... Il y en a tellement ! Le revers de la médaille est que l'ensemble demande de manipuler beaucoup de petits éléments, ce qui n'est pas pratique du tout (je n'aime par exemple absolument pas partager ma piste de compte-tours avec celles des points de vie des Grosses Créatures de l'Overlord, ni même faire attention à ne pas mélanger les gemmes disponibles et de fatigue de mes héros).

On a également une « petite » (!) boite contenant les figurines : le Saint Graal ! On l'ouvre avec émotion et délicatesse, et on découvre du charmant kiloplastique ! Ne vous méprenez pas, je n'utilise pas ce terme de manière péjorative, car il faut reconnaître que nombre d'entre elles sont impressionnantes de détails. Malheureusement... pas toutes...! Aïe ! Qu'est-ce que sont ces figurines blanchâtres ? Les héros ?! Oh non ! Le choix de cette couleur de plastique atténue les profondeurs et même si c'est mon premier grand jeu de figurines (Heroquest ne compte pas ?), je peux voir la différence avec les représentations des méchants moulés dans un plastique plus sombre : vraiment dommage, car nombre de personnes ne peindront pas les éléments et se priveront d'une partie du plaisir visuel.

Bien évidemment, certaines figurines comportent des traces plus ou moins importantes de moulures ou voient certains éléments tordus (le garde qui fait d'une MoonWalk, l'épée qui ressemble à un sabre,...). Pour ma part, je ne suis pas assez maniaque pour faire appel au SAV (peut-être pour une figurine de Picte qui est vraiment baveuse), et malgré ces problèmes d'homogénéité, dans l'ensemble celles-ci sont plutôt de bonne qualité.

On trouve également un Livre de Skelos qui servira aux manipulations des troupes de l'Overlord : l'ensemble est un peu grossier mais s'avère réellement pratique. Je ne comprends cependant pas pourquoi certains éléments n'ont pas été directement intégrés à ce Livre (les coûts d'activation, les zones d'énergie,...). Peut-être que ce Livre servira dans d'autres jeux de l'auteur ; il me semble avoir lu que ce serait sans doute le cas.

D'une manière générale, le matériel est plus que satisfaisant, mais inférieur aux promesses faites avant le Kickstarter (celui qui achète la version retail ne se posera pas la question !). Par contre, je suis impressionné par le rendu des illustrations utilisées dans les livrets de règles, ainsi que par celles des plateaux qui sont tout simplement bluffantes ! J'apprécie moins celles des objets ou des tuiles de personnages, mais à chacun de voir.

Par contre, c'est bien gentil tout ça, mais comment est-ce que je range tout ce matériel ?! Rien n'a été prévu pour un rangement qui permettra des mises en place rapides de futures parties. Il va falloir se débrouiller comme on peut du coup... dommage. 

THEME
14.5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Le thème est très bien rendu, et même si le jeu est très stratégique (certains le compare à une véritable partie d'échec), on prend beaucoup de plaisir que ce soit dans le rôle de l'Overlord ou dans celui du Héros.

Les mécanismes sont également très intéressants. L'Overlord a véritablement l'impression d'être une sorte de Général qui dirige ses troupes en leur donnant des ordres, avec la lenteur qu'on est en droit d'attendre sur un champ de bataille (si on place des troupes à un endroit, il sera plus difficile de leur dire « eh les gars, finalement je préfère que vous alliez là bas ! »). A côté de ça, les Héros auront un véritable sentiment de puissance avec de bien meilleures caractéristiques que les sbires Overlordien (avouez que ça claque !). Ils seront également bien plus mobiles et réactifs. Cependant, il leur faudra ne pas oublier de reprendre leur souffle en gérant le plus finement possible les gemmes d'énergie disponibles, indispensables à toute action (et oui, une action héroïque, ça fatigue !).

A chaque partie, on vit une véritable aventure, et on s'attache facilement à nos Héros : même si cela s'avère nécessaire, c'est toujours un crève cœur que de sacrifier son personnage... L'Overlord ne s'embarrassera sans doute pas de tant de scrupules et enverra ses sbires au casse pipe (privilège d'être Le Grand Méchant !).

Ainsi, même sans connaître les histoires liées à Conan (c'est mon cas), on s'implique sans difficulté dans son monde.

DUREE DE VIE
13
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Le jeu sortira sans problème à toutes les tables, que ce soit entre geeks, en famille joueuse, ou même pour faire découvrir le monde du jeu à des joueurs non avertis (les fameux "non joueurs") à partir du moment où une personne se dévouera pour servir de Maître du Jeu : les règles ne sont pas très compliquées en soit et les importants soucis sur leur rédaction ne seront probablement pas relevés par des novices. Par contre, jouer avec quelqu'un de pointilleux posera problème, car cela risque de créer des tensions à la table avant même de démarrer...

Je suis plus circonspect sur les configurations possibles avec les scénarios de base, car le jeu semble conçu pour être pratiqué en groupe de 4 personnes (trois Héros et l'Overlord). Il sera toujours possible de jouer à deux ou trois en contrôlant plusieurs Héros (ou en profitant du seul scénario spécifique à 2, et du double scénario à 3). Par contre, à 5 joueurs, on sera limité à deux scénarios seulement...

Du haut de mes 12 parties, je trouve que le renouvellement du jeu est tout à fait satisfaisant, et que les possibilités offertes dans les différents scénarios sont suffisamment variées pour tester différentes tactiques. J'ai joué la grande majorité de ceux-ci (hors scénarios à 2 et 3 joueurs), et j'ai toujours très envie d'y revenir pour essayer de nouvelles choses (surtout sur ceux où j'ai perdu en tant qu'Overlord !). Bien évidemment, il sera intéressant de vivre un scénario dans la peau de l'Overlord et d'un Héros, ce qui change radicalement le jeu, et augmente par la même, la rejouabilité.

La gamme Conan semble promis à un bel avenir et des extensions (sous la forme de packs de figurines avec scénario) sont déjà prévues pour une sortie en même temps que la boite de base. Il est également très probable que de grosses extensions sortent également dans un futur proche, afin d'exploiter les grandes régions du Monde de Conan. Si on compte sur une communauté déjà très active, pour réaliser des scénarios fan-made, on peut (sans prendre trop de risques) penser que le Barbare va s'installer durablement dans les étales.

MECANISMES
14
Fluidité du tour
Fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction omniprésente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Je trouve les mécanismes utilisés réellement bien pensés, car ils nous mettent au cœur de l'action. L'asymétrie de ceux-ci est pertinente et permet de vivre la partie d'une manière totalement différente que l'on soit Overlord ou Héros.

Le fait qu'il y ait alternance entre le tour du Grand Méchant et celui des joueurs, sans poser de frontières entre les actions de ces derniers (les Héros peuvent enchaîner leurs actions dans l'ordre de leur choix) est intéressant, cela améliore la coopération entre eux : pas inutile dans un jeu 1 VS all. Ce n'est pas pour autant qu'un camp s'ennuie pendant que l'autre joue, car il est toujours possible de tenter d'influencer les actions de ses ennemis en les menaçant : « tu sais, si tu fais ceci, je mettrai tout en défense, mais après tu fais ce que tu veux ! ».

Bien entendu, on jouera souvent ses coups en réaction ou en prévision des déplacements adverses, mais d'une manière générale, les tours s'enchaînent rapidement et avec une bonne fluidité. Une stratégie globale sera nécessaire, et il faudra bien se focaliser sur ses objectifs, car les tours passent vite, et sont souvent une condition de victoire pour un camp ou l'autre. Le jeu ne laisse que peu de place à l'improvisation, et les erreurs se payeront souvent cash, malgré l'influence du hasard sur les résolutions des combats : un mauvais placement pourra être fatal et voir notre Héros succomber sous les assauts des Sbires de l'Overlord !

Pour finir, parlons du point qui fâche... l'équilibre des scénarios. On aura beau me dire que ceux-ci ont été testés et retestés pour que les statistiques de victoire soient au pire de 60/40, je ne peux m'empêcher d'être sceptique ! A chaque fois que nous nous sommes lancés dans une partie, je pouvais estimer les chances de succès de tel ou tel camp en fonction du placement initial et des objectifs de chacun, et mes prévisions ont été rarement mises en défaut. Bien souvent, les conditions de victoire ont joué un grand rôle dans l'issue de nos joutes : certains scénarios semblent totalement verrouillés avec un blindage d'un camp sur une zone dans l'attente que le temps passe et qu'un certain nombre de tours passent pour s'assurer de la victoire. Certains autres comportent des règles spéciales WTF : mention spéciale pour « Pour tout l'or d'Ophir » dans lequel les Héros doivent sauver une Princesse alors que l'Overlord peut à tout moment l'achever à coup de catapulte... Cela manque de précisions ma bonne dame !

Du coup, on se retrouve avec un équilibre déjà bancale qui peut basculer totalement dans un sens ou un autre en fonction de l'interprétation des règles que l'on fait... c'est véritablement dommageable dans un projet qui a mûri de longue date dans la tête de son auteur.



9.5
12.5
14.5
13
14

Photo du profil de Alendar

69%

L'avis de Alendar

Testeur Ludovox.fr

Publié le 24/10/2016

Malgré toutes les réserves que j'ai pu émettre sur Conan, celui-ci reste un bon jeu qui m'a vu jouer déjà plus d'une dizaine de sessions. J'ai bon espoir que toutes les lacunes pourront être prochainement corrigées (principalement par la V2 des règles qui devrait apporter les précisions nécessaires au bon déroulement des parties), et que notre Barbare saura se montrer sous un meilleur jour. En l'état actuel des choses, on ne peut qu'être relativement déçu de ce bébé, après l'avoir vu porté par son auteur pendant tant de mois.

Oui, comme beaucoup, j'attendais sûrement plus de ce hit sur Kickstarter, porté par les promesses de son géniteur. Il est dommage que les finitions ne soient pas à la hauteur du projet, et que l'ensemble laisse un arrière-goût d'inachevé, notamment dans l'équilibrage des scénarios. Peut-être que la gestation aurait dû être plus longue afin d'éviter tous ces soucis qui font que Conan ne rentrera pas au Panthéon Ludique.

Il est difficile de savoir si je préfère voir le verre à moitié plein ou à moitié vide... A vous de vous faire votre propre opinion !


  • Matériel à ne pas savoir qu'en faire!
  • Mécanismes innovants
  • Fluidité
  • Superbes environnements de jeux

  • Rédaction des règles non aboutie
  • Gout d'inachevé
  • Pas de rangement pour contenir la bête
L'AVIS DES JOUEURS

2 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

81%