LE TEST DE OVERSEERS
Overseers-Bug Fun Games-Couv-Jeu de societe-ludovox
Un jeu de Guan Chih Huang
Edité par Big Fun Games, Igiari, ThunderGryph Games
Pays d'origine : Chine
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015-00-00
De 3 à 6 joueurs
A partir de 12 ans
Durée d'une partie entre 30 et 45 minutes

Thèmes : Mythes et croyances, Religion
Mécanismes : Cartes personnages, Collection/famille, Draft, Vote
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 12
Configurations testées : 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Overseers est un jeu de draft récupéré par l’équipe lors d’Essen 2016. Il s’agit de collecter le plus de points possible, mais si vous êtes trop peu discret dans votre entreprise, vous allez vous attirer les foudres de vos collègues Overseers (« veilleurs ») ! S’ils vous accusent, vous pourrez, devant leur tribunal, prouver votre innocence et sortir lavé de tout soupçon ou, au contraire, subir leur courroux.

Contexte

Aussi appelé Chenghuang: Guardians of the city, Overseers a donc été testé dans multiples configurations et avec des joueurs différents. Le texte se limite à des aides de jeu bien pleines et aux pouvoirs des Overseers. C'est donc jouable pour qui fait un brin d'efforts, même par des non anglophones, en traduisant aide de jeu et liste des pouvoirs.



ACCESSIBILITE DES REGLES
12.5
Clarté du livret de règles
Livret assez chaotique
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Jouable avec arbitrage sur quelques points / Quelques exemples
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Certains points ne sont pas évidents
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Les règles, en dehors d'une maquette horrible, parviennent à donner assez vite une sensation de compréhension du jeu. Cependant, il reste difficile d'arbitrer tous les cas, et l'aide de jeu, ultra remplie, est plutôt bien faite, servant de succédané des règles et aidant à expliquer le déroulement du jeu, malgré une ergonomie pas évidente à saisir.

QUALITE DU MATERIEL
14.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Boîte assez mal pensée (rangement difficile)
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Problèmes de lisibilité et de manipulation
Qualité des illustrations
Objet d'art


J'ai l'édition collector d'Overseers. Et laissez-moi vous dire que ça envoie sévère. Entre son visuel léché, son vernis sélectif sur chaque carte, son jeton premier joueur en métal, Overseers est de toute beauté. En fait, j'ai seulement trois reproches à faire au côté plastique de la boîte. Le thermoformage est si serré que le sac en tissu (de très bonne facture !) a du mal à rentrer. Ensuite, les pièces censées être contenues dans ledit sac sont peu lisibles malgré un effort pour différencier leur face. Enfin, la maquette du livret de règles est vraiment ratée. (Et, en pinaillant vraiment, on pourrait dire que l'aide de jeu mériterait un petit lifting.)

Sinon, les bimbos gardiennes de l'équilibre qui servent de personnages, eh bien... on adhèrera ou pas. Personnellement, j'ai une ou deux favorites (celle avec un masque de démon est tout bonnement splendide) et je dois reconnaître et féliciter la qualité et l'unité du travail graphique accompli.

THEME
10
Objectifs du jeu clairs
On a une vague idée de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Quelques éléments sonnent juste
Cohérence du thème
Plutôt cohérent

OK, alors là on se frotte au point faible du jeu. C'est un jeu de draft purement mathématique, mais qui est habillé avec la plus grande des finesses. Du coup... Pas évident de lui accorder le bénéfice d'un thème fort. Non point. Ramage < plumage dans ce cas...

DUREE DE VIE
11.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Quelques morceaux du jeu changent
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Quelques surprises

Overseers, de par son format, fait qu'on verra tous les personnages, mais on ne les jouera pas tous ! Bien au contraire, cela donnera envie de remettre le couvert, surtout que la partie s'avère très courte. Le système d'Overseers met les joueurs dans une compétition presque radine où la moindre pièce (point de victoire) suffit à vous départager ; les scores seront peu différenciés en fin de partie...

MECANISMES
14.5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

Il s'opère un draft assez opportuniste et méchant, mais il est mâtiné de stratégie à long terme puisque le vote des joueurs (et donc nos révélations, notre bluff) va s'avérer crucial. Le jeu s'avère fluide et les phases de négociations ne devraient pas durer des heures étant donné que chacun a une information partielle et aucune raison de se faire confiance.



12.5
14.5
10
11.5
14.5

Photo du profil de Umberling

63%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 08/02/2017

Sous des dehors affriolants, Overseers est une expérience plutôt rafraichissante mais également calculatoire. Plutôt simple d'accès, on y fait des calculs à court terme, bluffe de mieux en mieux et de plus en plus fort, tout en étant limité par le système de draft. Intéressant, Overseers l'est indéniablement, mais il n'est pas inoubliable pour autant. On passera sur les petits écueils d'édition, puisque c'est le premier titre de l'éditeur – et que rien n'est critique.

La relative simplicité de l'ensemble permet de passer de bons moments, et de jouer un peu en attendant de sortir quelque chose de plus costaud. Bref, frais, mais pas vivifiant !


  • Arty jusqu'au bout des cartes
  • Mécanismes rigolos

  • Edition perfectible
  • Un tantinet répétitif
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

60%