LE TEST DE DEAD OF WINTER: A CROSSROADS GAME
dead-of-winter-a-cro-3300-1384358568.png-6669
Un jeu de Isaac Vega, Jonathan Gilmour
Illustré par Fernanda Suarez
Edité par Filosofia, Plaid Hat Games
Pays d'origine : Anglais
Date de sortie : 2014-01-01
De 2 à 5 joueurs
A partir de 13 ans
Durée moyenne d'une partie : 100 minutes

Thèmes : Ville, Zombie
Mécanismes : Coopératif, Gestion de main, Points d'action
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur, Expert
Nombres de parties jouées : 4
Configurations testées : 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Dead of winter, premier de la saga des jeux avec le système Crossroads, a su exciter la communauté de gamers en proposant un jeu qui rappelle à tous un illustre aîné nommé Battlestar Galactica (BSG pour les intimes, test ici). Avec des zombies en prime. Voici un jeu au thème fort, avec des choix difficiles et un tout très narratif. On en attendait pas moins de Plaid Hat Games après leur Mice & Mystics

Contexte

J'ai découvert le jeu avec des amis assez joueurs, ce qui tombe bien, car le niveau des règles et le thème n'en fait pas un jeu tout public.



ACCESSIBILITE DES REGLES
13
Clarté du livret de règles
Livret bien conçu
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Jouable avec arbitrage sur quelques points / Quelques exemples
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Certains points ne sont pas évidents
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Il y a quelques petits points qui posent questions pendant la ou les premières parties (si vous découvrez le jeu en étant le traître, bon courage !), on trouve nos réponses dans le livret généralement sans trop de problème, mais parfois non, ce qui est plus ennuyeux. Ce dernier est bien organisé mais laisse quelques points flous après lecture - quand on est exilé doit-on montrer sa carte ? ce genre de questions...-. Dommage.

Hormis ces quelques points, nos aides de jeu sont pas mal conçues pour connaitre nos actions de base pendant les premiers tours, même si là aussi, tout n'y est pas... Bon, c'est bien mieux que Mice & Mystics quand même !

QUALITE DU MATERIEL
14
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Lisibilité et manipulations plutôt agréables
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Certaines tournures sont bizarrement traduites ce qui rend pas les choix toujours très simples à faire, mais sinon le travail éditorial est harmonieux.

Certains regrettent d'avoir des silhouettes en carton au lieu de figurines, mais personnellement, je trouve que le jeu est beaucoup plus lisible avec des stand-ups illustrées - et les figurines auraient vraiment augmenté le prix, donc je trouve ce choix tout à fait pertinent.

Les graphismes sont vraiment beaux, il y a pas mal de petits détails agréables qui participent à l'ambiance, la galerie de personnages est bien sentie. L'iconographie est très claire et la manipulation des éléments se déroule sans accroc.

THEME
17.5
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Aussi passionnant qu'un roman
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Le jeu est un tout thématique
Cohérence du thème
Pointu !

L'aspect narratif et l'ambiance sont au coeur du jeu. Chaque joueur a son objectif personnel, et le groupe a un objectif commun, sauf que ces éléments peuvent se contre-carrer, ce qui rend chaque partie unique, sans parler des cartes crossroads qui mettent bien la pression : ce sont des événements qui peuvent survenir si un élément déclencheur apparait, ils changent à chaque joueur et c'est votre voisin qui gère ça pour vous. Si l'élément déclencheur apparait à votre tour, cela interrompt immédiatement la partie, et votre voisin lit à haute voix le texte narratif de la carte. Bon, c'est sûr, on aimerait qu'elles arrivent plus souvent, globalement elles ne se déclenchent pas.

Mais tout de même, suspens, rebondissements, choix, discussions, votes et embrouilles sont au programme.

Le fait que l'on joue plusieurs personnages minimise malheureusement un peu l'effet role-play. On a parfois pas trop le temps de s'attacher à ses petits survivants, parce qu'ils peuvent avoir une mort rapide. Ce qui rend les choses d'autant plus prenantes...

 

DUREE DE VIE
15
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Aucune partie ne se ressemble
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

De 2 à 5 joueurs, à partir de 13 ans pour une durée moyenne de 100 minutes, mais ho bonne idée, le jeu propose plusieurs durées de partie, bref, oui, vu le calibre, c'est plutôt souple. En tout cas plus facile à sortir que Battlestar !! 

Niveau renouvèlement, pas de problème, on ne saura jamais à quoi s'attendre : entre la quantité de personnages, nos objectifs perso, les collectifs, les crossroads, l'éventuelle présence de traitre et le dé rouge de la mort qui tue les hommes, chaque partie aura bien sa petite physionomie rien qu'à elle. Il parait qu'ils ont une extension dans les tuyaux, mais pourquoi faire ?

 

MECANISMES
16
Fluidité du tour
Peu fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Il faut tout suivre et toujours négocier
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Choix toujours intéressants
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Les tours peuvent durer un peu, selon vos joueurs. Peut-être qu'il faudrait sortir le timer, ce qui pousserait tout le monde à agir vite, voire pousserait à la faute, ce qui pourrait être drôle.

Dead of winter est un mélange d'opportunisme et de stratégie, puisque les rebondissements des crossroads, la pioche de fouille et la déveine au dé nous oblige parfois à tout repenser, mais en même temps, on est aussi forcé de réfléchir un minimum tous ensemble sur le moyen/long terme si l'on souhaite réaliser l'objectif commun (ce qui est la base pour gagner).

Certains joueurs n'apprécieront pas le fait que les cartes objectifs sont pas du tout équivalentes. Certaines sont nettement plus faciles que d'autres. Parce que la vie est injuste ?

Prise de risque, négociations, suspicions, votes, exil, paranoïa... l'interaction est plus qu'omniprésente, elle est presque une chape de plomb au-dessus de nous !

Allergiques aux lancés de dés, passez votre chemin, le dé rouge de Dead of winter est d'une violence inégalée...

Dernier point : ici, pas d'effet leader, soyez tranquille.



13
14
17.5
15
16

Photo du profil de Shanouillette

81%

L'avis de Shanouillette

Testeur Ludovox.fr

Publié le 28/01/2015

Dead of Winter n'est pas parfait : livret et traduction perfectible, hasard parfois tranchant, détails déficients (le chien qui porte un fusil ?), situations parfois un peu buggées, et comme d'aucuns l'ont souligné dans notre forum, le leader qui ne sert pas à grand chose finalement (est-ce un élément qui sera approfondi dans l'extension ?) ... et puis, pour ceux qui n'aiment pas ça, oui, il y a ENCORE des zombies. C'est vrai.

Mais si vous voulez découvrir ce qu'est un meta-cooperative psychological survival game, allez-y ! Il ne ferra pas doublon avec Battlestar.

Garanti sans effet leader et sans élimination, Dead of Winter assure un renouvèlement de situations assez excitantes. D'une partie à l'autre, les choses peuvent se dérouler complètement différemment (n'hésitez pas à lui donner une 2e chance si la 1ere n'a pas été optimale). Oui, vous allez tuer des zombies, fouiller pour trouver de l'équipement, tenter de faire survivre la colonie : rien de neuf, bien sûr... Mais vous allez surtout vivre une expérience divertissante parsemée de conflits juteux et nager dans une ambiance chargée de sous-entendus. Ames sensibles s'abstenir.


  • crossroads et immersion
  • les objectifs personnels/collectif/traitres
  • tendu, et difficile
  • BSG en plus light

  • quelques points de règle flous / inachevés
  • on aimerait que les crossroads arrivent plus souvent !
  • pourquoi des objectifs si déséquilibrés?
L'AVIS DES JOUEURS

6 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

83%