LE TEST DE ASCENSION: DAWN OF CHAMPIONS
Ascension-1
Un jeu de Justin Gary
Edité par Stone Blade Entertainment
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2015-03
De 2 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Durée moyenne d'une partie : 30 minutes

Thèmes : Fantastique
Mécanismes : Combinaisons, Deckbuilding
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 8
Configurations testées : 2 joueur(s)

Introduction

Ascension: Dawn of champions est une des nombreuses extensions que propose la série, et comme à chaque nouvelle itération, Ascension propose une nouveauté. Ici, nous pouvons démarrer avec un champions (au choix parmi 4) qui va un peu diriger notre jeu. Je vous en avais déjà parlé ici.

Si vous voulez en savoir plus sur cette saga c’est ici.

Contexte

Essayé a deux joueurs uniquement. ma première partie dans l'univers de Ascension s'est faite à 3 joueurs, et elle aura duré une plombe. Depuis, j'ai décrété que ce jeu se jouait uniquement à deux joueurs. Nous y avons joué avec mon amie. J'y ai aussi joué avec un fan de la série, Jules, qui m'avait aussi aidé a tester les Âmes Déchainées.



ACCESSIBILITE DES REGLES
15
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours pendant les premières parties. Aide de jeu basique

Le jeu n'est sorti qu'aux USA, donc les règles sont en anglais. Quoiqu'il en soit, elles sont claires bien agencées. La dernière page comporte une FAQ qui répond au questions qui pourraient subsister. RAS ; pour moi, c'est un modèle du genre (avec les règles de l'éditeur Alea).

QUALITE DU MATERIEL
15.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Travaillé


La taille de la boîte est toujours identique ; on a affaire à un format rectangulaire atypique. Petit changement, le thermoformage a moins de profondeur si bien que l'on ne peut y rentrer les autres stand alone. Mais pourquoooiii !? Les cartes, elles, sont plutôt épaisses. J'avais commencé a les recouvrir avec des protège-cartes, puis je les ai enlevés car je trouvais ça peu agréable au contact et pas vraiment utile.

Les illustrations d'Ascension attirent l’œil ou ont un effet répulsif. En tout cas, elles ne laissent pas indifférent. Fans ce stand alone l'originalité est moins au rendez-vous, comme si on avait voulu quelque chose de plus mainstream. D'ailleurs, Eric Sabee n'est plus seul aux pinceaux. Les cartes sont bien iconographiées mais il y a quand même un texte qui explique l'effet. Pas si compliqué, mais il faut avoir quelques connaissances en anglais. Comme dans chaque stand alone, un nouveau plateau sert pour poser les cartes, et les points de victoire, que l'on appelle ici cristaux d'honneur.

THEME
15.5
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Un petit texte d'ambiance de quelques lignes nous met dans l'ambiance. Sur chaque carte en dessous de l'effet de la carte, là encore, un petit texte tente de nous plonger dans le thème. Et toujours ces belles illustrations pour nous immerger dans cet univers si particulier. Un beau travail de thématisation qui prend ou pas, mais globalement, on joue à Ascension pour les combos plus que l’histoire que le jeu nous raconte.

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Le stand alone seul permet de belles joutes d'une durée de 30 minutes à 1 h de jeu. Cependant, au bout d'un moment, on va connaître les différentes combos. Cela sera le moment d'intégrer une ou deux boîtes supplémentaires (pas plus pour ne pas diluer les effets).

MECANISMES
11.5
Fluidité du tour
Ça tourne !
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table une minute ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Du choix dans les stratégies
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

Le gros défaut du jeu reste le temps d'attente ou downtime, car quand on enchaîne des combos, on joue un peu tout seul. On pourrait même tricher (volontairement ou non) sans que l'adversaire s'en rende compte. Comme dans les autres boîtes, le jeu reste opportuniste. Défaut ou pas ? À vous de trancher. Pour ma part, dans ce jeu c'est un défaut qui ne me dérange pas : il est intimement lié a ce système de rivière, qui donne aussi de la variété. Par contre, quand on est mal en point, il sera très difficile de revenir dans la course. Gérer l'efficacité de son jeu est primordial, mais sans perdre trop de temps... à voir en fonction de l'adversaire. D'un coté, on joue dans son coin, mais de l'autre on doit quand même faire attention à ce que fait l'adversaire. Sans cela, la défaite est cuisante et sans appel.

Parlons des nouveautés, les champions, ils dirigent notre jeu, la aussi bien ou mal je vous laisse juger, moi j'ai apprécié ça permets de changer son jeu, je me dis que j'aurais encore plus apprécié s'il y en avait deux champions de chaque faction avec des types de jeux différents, petit sentiment de trop peu. Les effets de ralliements rajoute de la chance dans un jeu ou il y a déja ce facteur, je ne suis vraiment pas fan. Les  héros multifactions permettent de faire plus de combos c'est sympa ça permets de varier les stratégies. les montres avec des factions la encore un peu plus de hasard et de chance

Quand le jeu est mixé avec d'autres stand alone ces effets se réduisent... ou pas, je ne suis vraiment pas fan de ces effets de ralliements.



15
15.5
15.5
13.5
11.5

Photo du profil de atom

76%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 20/07/2016

J'ai découvert le deckbuilding avec ce jeu et depuis j'ai fait mes classes avec d'autres jeux du genre. J'ai aussi acquiert d'autres boîtes d'Ascension : la Renaissance de Vigil, les Âmes Déchainées puis le dernier sorti (Dreamscape). Chacun apporte sa pierre à l'édifice et l’intérêt d'en posséder plusieurs, c'est de les mélanger. Celui-là (Dawn of champions) n'est pas mon préféré, je trouve les petits changements intéressants. Le seul hic ? Les points négatifs du jeu, à savoir ce coté un peu bourrin et opportuniste, sont renforcés.

Je suis très fan de cet univers si peu habituel dans le monde du jeu de société où l'on a plutôt du coloré chamarré. Ici, on prend le risque de déplaire, encore que, depuis cette boîte, c'est de moins en moins vrai, puisque l'on rentre dans une esthétique plus mainstream. Toutefois, on prend quand même un certain plaisir à se plonger dans l'univers proposé.


  • Sensation de montée en puissance
  • Les combos
  • L'univers, les illustrations

  • On joue dans son coin
  • Opportunisme
  • Temps d'attente un peu long
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%