Street Masters: Rise of the Kingdom et le kung-fu version années 80

Une fois n’est pas coutume, je m’en vais vous parler d’un jeu en cours sur KS via une petite news. Il s’agit de Street Masters: Rise of the Kingdom. On peut penser à un autre KS kiloplastique et à sa montagne de figurines, et c’est en partie vrai. Mais il y a beaucoup plus de choses à dire de ce projet.

Street Masters Rise of the Kingdom fig peintes
 
Déjà, Street Masters: Rise of the Kingdo explore un thème un peu trop sous-exploité à mon goût : le kung-fu version années 80, que les plus vieux expérimentés d’entre nous ont pu essayer sous la formes de jeux vidéos tels que Double Dragon ou Final Fight, des beat’em all old school comme je les adorais quand j’étais moins… expérimenté.
 
Ici le thème dit globalement qu’on est là pour empêcher un Boss de mener à bien ses plans machiavéliques, sous formes de scénarios différents. Les héros doivent, de manière totalement coopérative, affronter les hordes de méchants-pas-beaux, et le Boss lui-même, dans des décors très années 80 eux aussi : qui une ruelle nauséabonde, qui une vieille usine désaffectée, etc.
 
C’est un coop’ pur, dans lequel la disparition de l’un des héros est synonyme d’échec et de fin de partie, donc.

Ensuite, les deux concepteurs du jeu ne sont autres que les frangins Sadler, qui ont déjà quelques belles réussites à leur actif, dont l’excellent Warhammer Quest : The Card Game, qui reste un des coups de coeur de l’année dernière pour moi, en dépit d’un destin avorté par la fin du partenariat GW / FFG. Ils ont aussi contribué au développement de jeux tels que Descent V2, X-Wing : Miniatures Game et d’autres de chez FFG, mais aussi du petit dernier qui s’annonce fantastique : The Walking Dead : No Sanctuary. Bref, désolé pour nos amis anglophobes, mais : Big Up sur les références !

Et enfin, le système de jeu, qui mêle habilement gestion de mains et de decks (chaque héros a son propre deck de cartes pour prendre ses actions), des dés pour taper, mais aussi une méthode assez futée de capitalisation de jetons qui permettent de charger des attaques pour un gigantesque et épique Kaméhaméha (oui je mélange complètement mes licences).
Street Masters Rise of the Kingdom jeu
Autre mécanique qui a retenu mon attention : il y a trois type de dégâts : Fist (Poing), Kick (Pied), Grapple (Projection), qui ont chacun leur spécificités, et il faut vraiment que je vous avoue qu’un jeu dans lequel il y a du grapple damage part déjà avec une longueur d’avance en ce qui me concerne. On ne se refait point.
Tout ça, avec des illustrations punchy, un matériel qui n’a pas l’air en reste, bref, pour toutes ces raisons j’ai soutenu le projet à titre personnel avec enthousiasme, maintenant, reste à voir s’il parvient à être financé ! 
 
 
Si vous voulez en savoir plus :
 
Le KS
 

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 02/06/2017
    Répondre

    Hé ben voilà, financé, youpi !  =)

Laisser un commentaire