Shaan, vers l’harmonie et au-delà !

Chaque année, dans la ville où je vis, il y a une chouette convention de jeux de plateau et de rôles. Férue des deux, je ne la rate jamais, et cette année-là plus que toute autre j’ai bien fait de m’y rendre. J’ai en effet eu l’occasion de rencontrer l’un des auteurs de la nouvelle version du jeu de rôles Shaan, qui devait voir mes yeux briller de plus en plus au fur et à mesure qu’il me dépeignait cet univers, ce qu’était le shaan, et toutes les promesses d’un jeu de rôles rêvé. Mais je n’avais franchement pas les moyens de l’acheter, et pourtant je le voulais …!
Dans cette convention, il y a autre chose qui est chouette : j’ai nommé la tombola. Et, pourvue d’une chance incroyable, je suis appelée en deuxième et je choisis alors le livre de Shaan ! Comme j’étais contente ! Comme j’ai fait des jaloux, aussi ! Enfin, j’avais mon « précieux », il ne restait plus qu’à le lire et à le tester, et après plusieurs parties de plaisir, voici mon retour d’expérience…

shazn

L’univers

Petit Aparté : Shaan Renaissance

Le jeu dont je vous parle ici est Shaan dit « Renaissance », cette version du jdr Shaan fait suite, vingt ans plus tard, à la première version du jeu, créée par Igor Polouchine dans les années 90’s.

Le cadre du jeu se déroule vingt ans après celui de la première édition. C’est donc toujours un jdr d’Igor Polouchine, dont le développement a été confié à Julien Bès et l’optimisation du Background à Vincent Lelavechef. Édité par Origames, et distribué par Iello, le livre de base, « Manuel d’Itinérance », est paru en novembre 2014.

 

Présentation globale

L’univers de Shaan est original, et complexe, sans pour autant devenir lourd ou obscur outre mesure. Mélange de magie et de technologies, le jeu promet différentes façons de jouer dans l’univers présenté : exploration, intrigues, complots, par exemple. Les échanges existent entre peuples également. En effet, c’est un univers où des races totalement originales co-existent, présentées de manière complète et attractive, comme le dit le livre : « La description de chaque race est un voyage en soi. »

On découvre aussi une faune et une flore totalement étonnantes, dans un écosystème concret, bien construit.

La notion de peuple est importante et définit un sentiment d’appartenance à une communauté. Et ces peuples sont nombreux et singuliers. « Il y a autant de Peuples que de sociétés, avec leurs propres rites, leurs coutumes et parfois même leurs langages. »

Au niveau technologique, un réseau informatique, créé par les Humains, est une sorte de réseau interconnecté permettant à chacun d’évoluer dans un vaste monde virtuel s’il est équipé pour.

Il y aura du chemin à faire pour découvrir le vaste continent et aller à la rencontre, à la découverte de l’autre, et aussi pour voir du paysage, étant donné que les différentes régions ont toutes leur climat et un écosystème qui n’appartiennent qu’à elles.

 

la carte d'Héos

la carte d’Héos

 

9 races différentes et organisées de manières très diverses sont donc les habitants de ce monde, la planète Héos. 10ème de la liste, l’humain, arrivé depuis les étoiles, a d’abord asservi ces peuples, mais une révolution leur a permis de se relever, difficilement. Certains des humains ont toujours la mainmise sur l’économie et l’industrie. Les grandes familles et le Nouvel Ordre, notamment, sont ceux qui gouvernent plus ou moins le monde. De manière générale, l’humain est l’ennemi. Mais un autre mal règne sur le monde : la nécrose…

La Nécrose

Il s’agit d’une maladie de l’âme qui ronge l’individu. Il commence par changer un peu de comportement, devenant plus violent et impulsif. Puis il développe une haine et une rage viscérales, jusqu’à arriver au point de se transformer en cette folie, en changeant même physiquement et de manière atroce : peau qui part en lambeau, membre qui se putréfient… et des stades vraiment avancés de la Nécrose finissent par créer des Spectres et des Incarnations. C’est la magie la plus puissante mais aussi la plus dangereuse. Les Nécrosions sont toujours actuellement en guerre avec les Héossiens.

 shaan-renaissance-ecran. ed maitrejpg

Les Trihns

le peuple boréal

le peuple boréal

Dans Shaan, tout être est constitué des 3 « trihns » (fonctions vitales du personnage) : L’Esprit, l’Âme, et le Corps.

L’Esprit représente à la fois la force psychique et mentale, l’intelligence et l’astuce, mais aussi la volonté et la créativité ;

L’Âme c’est la personnalité profonde, les sentiments et les rêves, mais aussi une ouverture au monde invisible, qui détermine la magie, la chance et le charisme  ;

Le Corps détermine la constitution physique, l’adresse et l’agilité, l’endurance également.

 

Le Shaan

Le Shaan est un principe et une philosophie au centre du jeu éponyme, forcément ! Il s’agit d’une volonté d’harmonie, avec le monde et la nature, mais aussi d’ouverture vers autrui via le partage. On cherche la réelle symbiose. « Les Maitres shaanistes en savent plus que quiconque sur la genèse du monde, l’essence de la vie et le Cercle des Réalités. Les suivre dans leur recherche de l’éveil, c’est s’engager dans un voyage onirique plein de surprises et de réponses. »

 

La création de personnage

Le processus de création de personnage suit plusieurs étapes :

  • La Race, ce que je suis*
  • Le Peuple,d’où je viens*
  • La Caste, ce que je fais*
  • Les Spécialités, ce que je sais faire
  • Les Pouvoirs, ce que je peux faire
  • Les Acquis, ce que je possède
  • les Motivations, ce qui me pousse
  • Le Shaani, ceux qui m’accompagnent.

* seuls les 3 premiers sont décrits ainsi dans les règles, les autres « ce que… » viennent de moi.

 

9 races sont jouables dans Shaan, 10 si l’on compte les humains. Les races sont présentées de manière détaillée mais sans lourdeur dans une double page qui reprend les couleurs symboliques de la race en question.
On y trouve une image représentative de la race, et déjà on voyage… Une sorte de frise offre un aperçu d’ensemble de l’architecture, un alphabet est également présent.

 

présentation des races

présentation des races

 

Les race sont présentées d’après plusieurs éléments :

Des Traits raciaux (Domaine, éléments physiques, Peuple d’origine, élément Totem etc, mais aussi des mots-clés), Etymologie (explication du nom de la race), Origine, Physiologie, Système de reproduction Nutrition, Sommeil, Culture, Art de la séduction, Hygiène, Education, Habitat, Mort (vision de la mort), Loisirs, Architecture, Religion, Ecriture, Langage, Mobilier, Habillement, Arts, Artisanat, Doctrine, Magie, Noms, Motivations, Réputation, Affinité (avec les autres races).

kelwinChaque aspect est décrit en seulement quelques lignes. C’est accessible, plutôt passionnant, et déjà immersif.

Je vais présenter chaque race par sa doctrine :

  • Kelwin (image à droite) : Tout peut se monter et se démonter, l’homme comme le monde. Créer, bâtir et révolutionner, permettent d’atteindre l’harmonie.
  • Ygwan : Le savoir est la clé de toutes choses. Notre Âme appartient à notre Reine Mère. C’est elle seule qui est juge de notre destinée.
  • Delhion : Je vais où le vent me porte à la rencontre de l’autre pour enseigner, apprendre et échanger.
  • Mélodien : Mettre du beau, dans tout ce que l’on fait. Esthétisme et séduction priment sur le reste.
  • Feling : Le Shaan donne un sens à la vie. En progressant dans cette voie, nous pouvons être en harmonie avec l’univers, afin que temps et hasard n’aient plus de prise sur nous. Tout est Shaan.
  • Nomoï : La vie ne doit être consacrée qu’à la magie. Cet art nous transcende et nous permet de dominer la matière, afin que le grand équilibre ne soit pas altéré. Travail et méditation sont les clés de notre condition.
  • Woon : L’expression du Corps est supérieure à celle de L’Esprit. Ce langage passe outre les barrières culturelles. Il est perceptible par tous et permet de maintenir son autorité.
  • Boréal : Le voyage nourrit le voyageur. Plus on se connait, mieux on peut appréhender le monde.
  • Darken : Ce qui compte, c’est la passion. En combat comme ailleurs, il faut toujours aller au bout de ce que l’on entreprend. Il n’y a pas de place pour la demie-mesure. Un coup donné à moitié ou une esquive imparfaite vous est fatale.
  • Humain : Les Héosssiens sont des enfants qu’il faut éduquer, faute de quoi ils se laissent aller à leur sauvagerie et à toutes sortes de perversions hérétiques. Seule notre foi envers le Grand Capital pourra nous sauver de la folie.

 

Les races d'Héos

Les races d’Héos

 

Je ne passerai pas en détail le reste de la création de perso, sachez seulement que :

  • Le peuple détermine l’origine du perso, par exemple Les Forets Blanches, Les Terres Brûlées, ou encore Les Rivages. Ces lieux sont décrits, illustrés, et montrés sur des cartes.

 

 

  • La caste représente l’occupation de votre perso, ce qu’il fait et de qui il dépend, il y en a 10, par exemple : Novateur, Erudit, Shaaniste, Élémentaliste, Voyageur, Artiste… chacune offre 10 métiers, qui donneront des bonus.

 

J’en profite pour dire que jusqu’ici j’ai évoqué que le côté « Roleplay » de la création, cependant vous aurez bien sûr des choix techniques à faire, quelques calculs. La création du personnage passe aussi par ses caracs, bien entendu.

 

La feuille de perso

La feuille de perso

 

Le concept du Shaani est intéressant : il s’agit de lier les joueurs de manière plus concrète et sympathique. Faire parti d’un Shaani renforce les liens et on peut même choisir des pouvoirs, permettant par exemple un langage secret, ou toujours savoir où se trouvent les autres, ou encore se téléporter pour échanger leur place, sans limite de distance.

 

Le système de Jeu

Les Domaines sont regroupés par trois, chaque groupe dépendant d’un Trihn. Ils représentent les caractéristiques et l’individualité du personnage.

La répartition des scores dans les Domaines se calcule durant le processus de création du perso.

Nous avons : Technique, Savoir, Social, Arts, Shaan, Magie, Rituels, Survie, Combat.
Un dixième Domaine, la Nécrose est un cas à part et n’est pas rattaché à un Trihn en particulier. 

Pour chaque Domaine, il y a 10 Spécialisations, qui permettent de préciser les savoirs du PJ.

Le système de jeu de Shaan repose sur l’utilisation de 3 dés à 10 faces :

  • Le dé d’Esprit (jaune) est le dé d’Action pour les Tests de TECHNIQUE, SAVOIR et SOCIAL.
  • Le dé d’Âme (bleu) est le dé d’Action pour les Tests d’ARTS, SHAAN et MAGIE.
  • Le dé de Corps (rouge) est le dé d’Action pour les Tests de RITUELS, SURVIE et COMBAT.

 

Pourquoi des couleurs ? Parce que l’on va jeter les trois dés en même temps, et qu’il est nécessaire de savoir quels sont les scores de chaque trihn.

Principes de base, pour tenter une action

Lorsque le PJ veut faire une action, il doit effectuer un test de Domaine, en lançant les trois dés.

Le MJ choisit le Domaine le plus approprié. On peut ajouter une spécialisation. On fera donc soit un test de Domaine, soit un test de Domaine + Spécialisations. Dans tous les cas, des bonus et des malus peuvent aider ou ralentir.

Le dé d’Action, celui qui va compter pour le test, est celui de la couleur du trihn du domaine testé. Si je veux faire un test de Survie, c’est le dé rouge qui m’intéressera.

Le résultat de ce dé sera alors comparé au niveau du Domaine. S’il est inférieur ou égal à ce niveau de Domaine testé, on ajoute ce résultat au score du Test. Le score du Test, c’est  Bonus – Malus + dé d’Action.

Le zéro, « chiffre des limbes », est toujours un échec. Le niveau de difficulté définit un seuil qui doit obligatoirement être dépassé pour réussir l’action.

shaan des

Puiser dans ses trihns

Si le dé d’Action ne permet pas de réussir le Test en cours, on pourra puiser dans ses ressources pour se surpasser.

On peut faire appel à la vitalité (Corps), à la volonté (Esprit), ou à sa chance (Ame). Attention cependant à ne pas en abuser, car cela affaiblit.

 

La Symbiose

Au moment de jeter les dés, si les 3 affichent le même chiffre, on entre en « symbiose ». Pendant un moment, le personnage dépasse ses limites et peut accomplir des exploits. En termes de jeu, ça donne que le Test obtient un bonus de + 10 à son score, et il peut augmenter de 1 le niveau du Domaine par lequel il a obtenu la symbiose.

 

la faune

la faune

 

Petit coup d’oeil sur la gamme

► Le livre de base

Le livre de base est très bien pensé, beau, et efficace. Les règles sont limpides, l’univers fait rêver, les illustrations invitent au voyage. Il contient tout le nécessaire pour jouer. On y trouve toutes les infos pour créer un perso, pour le système de jeu, des confrontations et du combat de masse, le système d’expérience et d’événements, une belle partie Univers, des sections sur les Héossiens, les humains, les nécrosiens. Puis deux scénarios, dont le deuxième est l’amorce d’une campagne. Enfin, des Annexes, pratiques, comme le résumé des règles ou de la création de perso, entre autres.

► Les Suppléments

Ceux-ci poussent encore plus loin le cadre du jeu, en détaillant certaines régions du monde et un peuple en particulier, ou bien encore en proposant des notions avancées sur le Shaan et la magie. 

shaan5-ombre-blanche-

Ils apportent un vrai plus. En outre, ils continuent la campagne initiée dans le livre de base.

 

Une partie des Suppléments

Une partie des Suppléments

► Bonus : Le site Web

Le site web apporte de nombreux éléments intéressants : En plus de décrire et présenter l’univers et le jeu de manière assez attractive, il permet aussi de créer son personnage directement sur le site, et d’obtenir sa feuille de perso à la fin, prête à être imprimée, ce qui est très pratique. La création se fait sans difficulté, on est guidé du début à la fin. On peut enregistrer ses perso.

shaan site

Dans les aides de jeu, j’ai trouvé très sympa le Rézo, il s’agit d’une sorte de journal de ce qui se passe dans le monde d’Héos. Imprimé sur une page, je l’utilise pour agrémenter mes parties.

 

Avis

Vous l’avez peut-être senti en me lisant mais Shaan est un de mes jeux de rôles favoris. Quel plaisir de lire ce bouquin ! J’ai apprécié mes premières créations de perso, j’ai aimé préparé les différents scénarios, et enfin, j’ai tout simplement adoré y jouer. Je le recommande à tous. C’est un jdr original, ouvert, qui peut plaire aux aficionados comme aux néophytes (règles simples à assimiler), dans lequel on s’immerge facilement et très agréablement.

Alors, que le Shaan soit avec vous ! 🙂

 Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Mahg
    Mahg 12/11/2018
    Répondre

    Merci à toi pour la découverte, l’univers a effectivement l’air passionnant!

Laisser un commentaire