UPrequiem-

Requiem : Chevalier Vampire, de la BD naît le jeu

Tiens ! Deuxième projet participatif qui retente sa chance sur plateforme communautaire dont je vous parle aujourd’hui ! En même temps, là, il s’agit de Résurrectionnistes, c’est plutôt logique du coup. Requiem : Chevalier Vampire est actuellement sur Kickstarter lancé par Kinigame avec un objectif à 25 000$, 5 pledges possibles, et 6 strechgoals à découvrir par ici le tout, pour une livraison en mars de l’an 2016. 

personnage_otto_n_fig

BD & jeux

Posons le contexte. Requiem : Chevalier Vampire est avant tout une BD de Pat Mills dessinée par Olivier Ledroit (éditions Nickel). Personnages machiavéliques, 2e guerre revisitée, monde parallèle, vampires, combats… et histoire d’amour. Oui, on avait définitivement de très bons ingrédients pour un jeu de société. C’est pourquoi Antoine Riot (« I will Survive », « Au tableau ») et Youri Faja se sont mis au travail. Alors, à quoi ça ressemble finalement ? À un jeu d’affrontement asymétrique avec figurines sur un plateau-damier aléatoire où des factions se contredisent à coup de cartes carrées bien senties.

pic1460493

Il existe trois packs : chacun d’eux présente le matériel nécessaire pour deux joueurs (à savoir 2 factions). Vous pourrez aussi jouer à 4 joueurs si vous faites l’acquisition de 2 packs. Vous pourrez mixer telle faction contre telle autre selon vos envies du jour. Il existera aussi des extensions pour venir améliorer les factions, et des extensions spéciales qui proposeront des personnages bhé heu spéciaux, mais aussi de nouveaux mécanismes, et permettront d’approfondir l’univers. 

9c08f81f17a4abaef51fd60f91384c31_original 

Pour lancer une partie, choisissez votre faction et prenez 10 cartes développement avec votre héros. Deux modes de jeu sont possibles : total annihilation ou territory conquest. Niveau faction, c’est variée. Les vampires sont fortiches au départ mais ils perdront rapidement de leur éclat tandis que les goules semblent moisies mais sont finalement beaucoup plus résistantes qu’elles n’y paraissent ; les loups-garous, eux, sont de redoutables combattants mais je vous parle pas des dragons… Peu importe ce que vous choisissez, ici, le hasard n’a pas sa place. Le tout sera de vous ranger stratégiquement sur le damier, d’activer vos cartes à bon escient et d’exploiter le terrain au maximum. Ce dernier rapporte en effet des ressources qui serviront à activer des cartes de développement. C’est comme ça que vous pourrez booster vos soldats ou recruter du bon héros nourri au grain. Allez ! Décimez l’ennemi ou assujettissez le territoire, bref, imposez-vous !

pic2454767_md

Pour regarder tout ça de plus près, envoyez votre clic vénéré par là :

>> Le KS en cours outerbox-pack123_ext456

>> La fiche de jeu

Un jeu de Antoine Riot, Youri Faja
Illustré par Olivier Ledroit
Edité par KiniGame
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français
Date de sortie : 03/2016
De 2 à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Durée d’une partie entre 20 et 40 minutes

2 Commentaires

  1. Photo du profil de eolean
    eolean 20/04/2015
    Répondre

    Haaaa Ledroit, froideval, Chroniques de la lune noire….Snif que de souvenirs ! Ledroit a un trait particulier que personnellement j’adore.

    Mais quand je vois Requiem, Fast and Furious, etc… Je ne peux pas m’empêcher de penser que notre média commence à se faire phagocyter (le terme est un peu fort je l’admet), par le mainstream. Bon c’est pas nouveau (battlestar galactica, spartacus, etc…), mais j’ai le sentiment que ça s’accélère.

    D’un côté ça rend le jeu de société plus populaire, mais d’un autre, je pense qu’on risque de voir arriver une vague de jeux de « commande » (merchandising, marketing, buzz, etc…) qui auront selon moi plus de chances d’être de mauvaise qualité.

    Je ne dis pas que ce sera le cas pour requiem, et le jeu peut être très bien, mais je pense qu’il faudra être particulièrement vigilant avec les jeux « importés ».

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 20/04/2015
    Répondre

    oui il y a toujours eu des licences depuis age of empire III ou starcraft, je sais que les gamers ne voient pas ça d’un très bon oeil mais j’avoue avoir beaucoup de très bons jeux à licence, du coup ça ne me dérange pas…

Laisser un commentaire