Pyramids : Ce tombeau sera votre tombeau !

Pyramids, c’est la prochaine sortie Iello, souvenez-vous, on vous en avait un peu parlé l’an dernier, quand on avait découvert le proto : Nous sommes face à un jeu calculatoire de placement-majorité assez retors pour 2 à 5 joueurs.

Vous voilà responsables de la construction de trois édifices essentiels pour la magnificence de votre civilisation. Puissent les Dieux vous venir en aide ! À vous de vous adresser aux bons aussi… Ça tombe bien, Horus, Anubis, Khépri, Sekhmet, Thot sont in da place !

Une partie se déroule en 10 tours pendant lesquels vous construisez votre pyramide mais aussi votre tombeau et votre obélisque, avec des cartes. Choisir les bonnes cartes et les placer aux bons endroits, telle sera votre mission ! 

Une pyramide de choix

Au centre de la table, une ligne de tuiles Dieu, disposés en ordre croissant. Juste à côté, une pioche face cachée de cartes Construction. On distribue également une de celles-ci à chaque joueur avant de débuter.

À votre tour, vous piochez autant de paires de cartes construction qu’il y a de joueurs. Vous les disposez, par paires, bien visibles de tous. Gaffe, ces paires demeures indissociables.

pyramids-paires-construction

Pyramide + tombeau + obélisque tiercé gagnant !

Puis, choisissez parmi une tuile parmi les tuiles Dieu : elles vous permettent de choisir votre place dans l’ordre du tour et de savoir ce que vous aurez le droit de construire ce tour-ci (pyramide seulement, pyramide + tombeau, pyramide + tombeau + obélisque). Vous ne pouvez poser qu’une seule carte Construction par édifice à chaque tour.
Plus vous jouerez tôt dans l’ordre du tour, moins vous pourrez construire ! Mais jouer en premier vous permettra de choisir vos deux cartes construction… Dilemme dilemme, dis-moi que tu m’aimes !

pyramids_eclate-web

Quand c’est à vous de jouer, choisissez la paire qui vous intéresse, et placez vos cartes dans vos zones d’édifices : soit dans la pyramide, soit dans l’obélisque, soit dans le tombeau.
Les cartes Construction montrent des briques de différentes couleur. Chaque bâtiment à sa propre façon de marquer des points et ses propres contraintes de construction (majorité de couleur, réseau de couleur adjacente orthogonalement, vous gagnez aussi 2 points de victoire par Glyphe présent dans le bon édifice). Il ne tient donc qu’à vous de les placer astucieusement.

Triangle is my favorite shape

À chaque tour, vous devez toujours ajouter une carte Construction dans votre Pyramide.
Pour construire une pyramide, il faut du temps et des pierres. Et oui. Pas de pierre : pas de construction. Pas de construction : pas de palais. Pas de palais : … pas de palais. Ici, il faudra d’abord faire une première rangée de 4 cartes, puis une seconde en quinconce (avec trois cartes), puis une rangée de deux par-dessus, pour l’achever avec une dernière carte seule : vous marquerez des points si vous arrivez à réaliser des longues séries orthogonales ou des blocs de 3 couleurs consécutives et ce, dans chaque couleur. Personne n’a dit que c’était simple de construire une pyramide hein. Bref, lorsque tout le monde a construit sa pyramide, les joueurs passent au décompte final des points de victoire.

Pyramids est un jeu imaginé par Matthew Dunstan & Brett J. Gilbert (responsables d’Elyzium) et illustré par Camille Chaussy & Michael Menzel (pour la couverture uniquement). Sortie prévue au 27 janvier prochain, le jeu sera dans la gamme qui a vu naître Biblios et Innovation. Partez donc sur un prix d’une petite vingtaine environ.

 

Pyramids

Un jeu de Brett J. Gilbert, Matthew Dunstan
Illustré par Camille Chaussy, Michael Menzel
Edité par iello
Distribué par iello
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 01-2017
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d’une partie : 40 minutes

2 Commentaires

  1. morlockbob 04/01/2017
    Répondre

    il est dommage que Iello n ait pas développé cette gamme format moyen aimanté. Biblios et Innovation sont deux bons titres. Peut être une nouvelle impulsion avec ce titre ?

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast 04/01/2017
    Répondre

    Potentiellement intéressant oui.

Laisser un commentaire