Participatif, la sélection naturelle du 9 janvier 2017

Ca y est ! On commence à sentir les prémices de la reprise post-fêtes. Si la semaine dernière est restée globalement très calme, la pression va monter au cours de celle-ci, la date du véritable déclenchement des hostilités étant fixée au 10 janvier, comme vous pourrez le constater plus bas.

Un conseil : ne plongez pas tête baissée et réfléchissez bien, à moins que vos moyens ne vous permettent de pledger à tout va. En effet, les projets vont débouler en masse dans les semaines à venir !

Comme à l’accoutumée, vous trouverez en fin de chronique le lexique qui vous permettra de mieux comprendre les termes un peu techniques employés parfois et dont la plupart est en orange.

 

Ça s’est passé la semaine dernière (et on nous a rien dit…)

Au programme : Quelques lancements de nouvelles campagnes, la fin de celle qui restera dans les annales de Kickstarter et la continuité tranquille de quelques autres.

 

tao-long-banner-ks

 

► Commençons pas la première campagne à avoir été proposée en 2017, celle de Tao Long : The Way of the DragonUn petit jeu abstrait japonisant à 2 joueurs (4 en option) de deux Brésiliens, Dox Lucchin et Pedro Latro, qui a surpris son monde en étant financé à 12 fois la somme demandée en moins de 3 jours par plus de 3000 soutiens. En (bonne) cause, des règles simples, la direction artistique magnifique, surtout si l’on prend la version “Deluxe Edition” dont le matériel donne à lui seul envie de jouer, ou, pour les plus fortunés, la “Golden Version” encore plus luxueuse (100€ tout de même).

Le pledge “normal” est à 25€ FdPIn, la version”Deluxe Edition” étant quant à elle proposée à 36€ FdPIn. Une version française de la règle est disponible en option pour 3€ supplémentaires.

 

hexpanse-logo-medium

► Deuxième campagne à avoir été lancée la semaine dernière, celle d’Hexpanse des hongrois de Korona games. Un jeu d’affrontement jusqu’à (semble-t-il) 6 joueurs, chacun d’entre eux devant réaliser des objectifs, dans un univers SF et bénéficiant d’une direction artistique bien sympathique.

hexpanse-setup-cut-small

Lui aussi est financé, après 48 heures. Deux niveaux de pledges sont proposés, le premier à 53€ FdPIn et le second, KS exclu, à 67€ FdPIn. Pour chacun des deux, un pledge de 12 boîtes est proposé amenant le premier à 37.50€ FdPIn et le second à 50€, toujours FdPIn. Des économies substantielles en vue donc, si vous arrivez à trouver 11 amis prêts à vous suivre.

 

myth-dark-frontier-boite

► Vient ensuite Myth : Dark Frontier de Megacon Games. Il s’agit d’un tower defense (vous allez constater dans les semaines qui viennent que nous avons là le nouveau thème à la mode) dans l’univers de Myth. Un jeu coopératif donc, dans lequel il va vous falloir défendre votre cité des hordes de monstres qui veulent l’envahir. L’originalité du jeu provient de ladite cité, laquelle se démonte au fur et à mesure que les monstres parviennent à y pénétrer.

myst-dark-frontier-cite-demontable 

► L’univers de Myth a ses fans, et cela s’est concrétisé par une campagne financée en quelques heures. À ce jour, ce sont 96.000$ qui ont été récoltés pour 50.000 demandés, apportés par plus de 1000 soutiens. À noter un fait assez rare pour être signalé, seulement deux pledges sont proposés : version normale à 50$ ou “luxe” pour le double.

 

sector-6-contenu-boite

► Autre jeu espagnol dont la campagne est en cours et qui a bien su profiter de la période de disette que nous venons de passer, Sector 6 de Draco Ideas. À 6 jours de la fin, le financement est largement assuré avec 52.000$ récoltés (pour 9.000 demandés) apportés par plus de 1.800 soutiens.

 

twilights-of-the-gods-boite

► Twilight of the Gods : Age of Revelation ne s’en sort pas si mal, si l’on prend en compte les casseroles que traîne son éditeur, Victory Point Games. Ce joli jeu de cartes pour deux (ou quatre, en équipes) avec beaucoup d’interaction entre les joueurs est d’ores et déjà financé à 3 fois la somme demandée, et il reste plus de deux semaines de campagne.

 

kingdom-death-header-1

 

► Terminons ce tour d’horizon par la seule fin de campagne de la semaine passée. Mais quelle fin, et quelle campagne ! Celle de tous les superlatifs, celle qui a réussi l’exploit d’exploser les chatons, celle qui restera dans les mémoires comme la campagne du jeu le mieux financé de tous les temps : Kingdom Death : Monster 1.5 ! 12.393.140$ très exactement, apportés par plus de 19.000 soutiens ! 5 fois le montant de la campagne de la précédente version, qui était déjà une belle réussite.

Imaginez le résultat d’Exploding Kittens (désormais deuxième jeu le mieux financé) auquel on aurait ajouté celui de Conan ! Lequel a d’ailleurs été battu dès la première journée, au cours de laquelle plus de 4.200.000$ ont été levés. On observe une moyenne journalière de 281.600$ et 431 soutiens. Je pense que même l’auteur doit en avoir le tournis. Plus de 18.500 personnes vont désormais attendre de recevoir ce qu’elles pourront réellement appeler leur “précieux” 😉

 

À venir cette semaine

Cette semaine ne voyant aucune campagne se terminer, attaquons directement la partie consistante du menu. Un seul constat : c’est reparti comme en 40 !

► Alchemical Crystal Quest de Mystical Games

alchemical-crystal-quest-boite-old

Ce lundi verra les hostilités ouvertes par le reboot de ce jeu coopératif dans un univers MedFan et qui se veut “narratif”, et dont la campagne avait été stoppée fin juillet 2016.

Comme à chaque fois dans ce cas de figure, on ne peut qu’espérer que les défauts qui ont conduit à l’arrêt de la précédente campagne ont été corrigés…

 

► Sub Terra de Inside The Box

sub_terra_profile_long_smol

Un jeu coopératif pour 1 à 6 joueurs au thème original, puisque vous incarnez des spéléologues amateurs piégés sous terre et qui essaient de rejoindre la surface avant de manquer d’oxygène.

  • Début de la campagne le mardi 10 janvier.

 

► Khan of Khans de Chaosium

khan-of-khans-ks-coming-soon-2

Un petit jeu de carte plutôt familial du très célèbre et non moins prolifique Reiner Knizia dans l’univers de Glorantha. Cela semble très joli mais présente le défaut d’avoir une trop grande présence de texte en anglais.

  • Début de la campagne le mardi 10 janvier.
  • Le Print and Play sur le site de Chaosium.

 

Pinball Showdown de Shoot Again Games

pinball-showdown-logo

Encore un thème original pour ce petit jeu d’enchères, celui du flipper. Autre originalité, ce jeu semble avoir été créé par une femme, Diane Sauer, ce qui n’est pas assez courant.

  • Début de la campagne le mardi 10 janvier.

 

Battle for the Universe : Slab City Beatdown

battle-for-the-universe-slab-city-beatdown

Cela faisait longtemps qu’on en avait pas vu, alors voici le jeu de Supers Héros du moment. Un jeu de cartes pour deux joueurs dans lequel les joueurs doivent construire leur deck en fonction d’objectifs qu’ils auront choisi individuellement. Cela semble malheureusement être un jeu de cartes à collectionner ou, pour le moins, un LCG.

  • Début de campagne le mardi 10 janvier.

 

Vanguard of War de Archon Studio

vanguard_of_war_logo

Suite à la livraison dans les temps et sans accroc de leur précédent jeu LOAD, Archon remet le couvert avec un tower defense (comme je l’ai déjà dit, la nouvelle tendance hype “que-si-t’en-a-pas-un-dans-ta-gamme-t’es-un-looser” du début 2017) dans un univers Fantasy, agrémenté de figurines sublimes comme Prodos sait désormais les faire.

Il faut s’attendre à un prix de base qui piquouille le fondement, mais désormais habituel et largement rentabilisé si la campagne est la réussite attendue.

  • Début de campagne le mardi 10 janvier.

 

► Day Night Z de Creating Games

 day-night-z-banniere 

Ancienne tendance à la mode, les zombies sont en passe d’être ringardisés, mais ils résistent encore. C’est coriace ces bestioles ! J’en veux pour preuve ce jeu de figurines (plus ou moins) coopératif, dont l’action se déroule dans un monde PostApo.
L’auteur espagnol
Jorge Rodriguez Samaniego le présente comme particulièrement sombre. Le système de jeu semble intéressant puisque se déroulant sur deux échelles, une grande recouvrant la ville, et une petite recentrée sur des lieux particuliers visités par les joueurs.

  • Début de la campagne le mercredi 11 janvier.
  • Journal de bord sur BGG tenu par l’auteur (en anglais).
  • Vidéo sur Youtube où l’auteur explique son jeu (en espagnol ST anglais)

 

Medioevo Universalis de Giochix

medioevo-universalis-setup

Attention, voilà un jeu pas vraiment destiné aux newbies prépubères mais plutôt aux hardcore gamers, ceux avec du muscle aux neurones et des tatouages sur le torse, ceux qui n’auront pas peur de s’attaquer aux 3 à 8 (si si, huit) heures de jeu annoncées. Durée qui s’entend bien évidemment sans l’explication des règles, lesquelles semblent-elles aussi bien musclées.

Nous sommes sur un mix de Fief et de Mare Nostrum, dans l’Europe du XIIème siècle, où la victoire adviendra après force commerce, conquêtes et diplomatie.

Si le jeu est costaud, le prix du pledge n’est pas en reste puisqu’il devrait être de 150€, prix dans lequel n’est pas comprise la table de banquet que vous devrez inévitablement acquérir pour pouvoir y jouer, à moins de le faire par terre. Mais même là, il faudra pousser les meubles.

  • Début de la campagne le vendredi 13 janvier.

 

The Pirate Republic de Green Feet Games

the-pirate-republic-boite-old

Un jeu sur le thème des pirates, pour 2 à 4 joueurs, pour lesquels le but est d’établir en leur nom la République des pirates. Cette campagne est un reboot, la précédente ayant été annulée en juin 2016. Peut-être à cause du côté un peu fourre-tout du jeu, à la limite du 4X, jouable en coopératif, semi-coop ou compétitif.

 

► OrcQuest de Maze Games

orcquest-logo

Voici la première campagne française de l’année, pour un jeu basé sur un nouvel univers qui devrait voir arriver dans le futur un jeu de plateau avec figurines.

Le jeu dont il s’agit aujourd’hui est un jeu d’affrontement pour 2 à 4 joueurs à base de cartes, illustré par Loïc Muzy et un espagnol du nom de Daniel Zrom.

Chaque joueur représente une race d’orcs qui, lors d’un raid contre les humains, devra revenir le plus riche possible au détriment des autres. Pour avoir une idée un peu plus précise de l’ambiance, voici le pitch sur le site de l’éditeur : « Si vous aimez écraser vos adversaires, humilier vos alliés et jubiler, venez jouer à OrcQuest, le Jeu de Cartes ! ». Tout un programme donc.

  • Début de la campagne le samedi 14 janvier à 10h00.

 

Le lexique du participatif
 

À l’attention du lecteur : Un peu d’humour rigolo à visée amusatoire à été discrètement et subtilement ajouté aux définitions. Le lecteur avisé trouvera de lui-même le sérieux caché derrière le drôlatique et saura en tirer la substantifique moelle. Quant aux autres…

  • Add-on : (Nom m.) Ajouts optionnels et néanmoins payants proposés au cours de la campagne. Cela peut-être des packs de figurines, des extensions, des dés plus jolis, mais aussi des objets beaucoup plus dispensables tels que des t-Shirts ou des mugs, voire des pin’s (si si !). Dans tous les cas, les sommes collectées par ce biais participent à l’augmentation de la cagnotte et à atteindre les paliers des stretch goals.
  • CAD$ : Dollars Canadiens (cours bien inférieur au Dollar US).
  • Backer [bakeur] : (nom m.) Aussi utilisé, « pledger ». Personne qui avance de l’argent pour la réalisation d’un projet dont la campagne est en cours.
  • Campagne : Période au cours de laquelle le projet est proposé au souscripteurs. Généralement de 2 à 4 semaines, mais cela peut être moins ou beaucoup plus. Cette durée n’est pas anodine et ne doit pas être choisie au hasard par le porteur du projet. En effet, de celle-ci dépend la forme et la dynamique de la campagne.
  • CMoN : Initiales de l’éditeur “Cool Mini or Not”. Afin de briller en société et avoir l’air du mec (ou de la meuf) qui s’y connait, on le prononcera “Simone” (oui, comme la tata du même nom) et on proscrira les “kmone” ou, pire, les “komone”.
  • DPG : Initiales de l’éditeur “Devil Pig Games”.
  • Early Birds [eurli beurdz] : (Nom m.) Rien à voir avec des oiseaux qui arriveraient en avance. Il s’agit d’un nom poétique donné au pledge à prix réduit (généralement quelques dollars) ou avec un bonus proposé parfois aux tous premiers souscripteurs d’une campagne.
  • FdPI : Initiales de « Frais de Port Inclus »
  • KS : Contraction de KickStarter, la plus grosse plate-forme de financement du monde connu.
  • KS Exclu : Acronyme regroupant tout ce qui est proposé lors d’une campagne et qui lui est exclusif. Par exemple, un add-on ou un stretch goal « KS Exclu » ne se retrouvera jamais dans le commerce et ne pourra plus être acquis en dehors de la campagne. Mais certains porteurs de projets ont des notions bien personnelles de la signification du terme « exclusif ».
  • Pledge [plèdj] : (Nom m.) Niveau de soutien proposé lors d’une campagne. Par extension, somme d’argent versée pour y accéder.
  • Pledge groupé (ou PG) : (Nom m.) Regroupement des participations de plusieurs soutiens géré par une personne, généralement pour diminuer (parfois drastiquement) les frais de port et après négociation avec le porteur du projet.
  • Pledger : [plédjé] (Verbe) Action de sélectionner un niveau de soutien et d’autoriser le débit de son compte de la somme correspondant en cas de réussite de la campagne.
  • Pledger : [plédjeur] (Nom m.) Voir « Backer ».
  • PnP : Initiales de « Print and Play ». Il s’agit d’un fichier (généralement PDF) gratuit ou payant, permettant d’imprimer les composants du jeu qui s’y prêtent et ainsi de le tester avant la fin de la campagne.
  • Reboot [rebout] : Deuxième (voire plus) lancement d’une campagne qui a précédemment échoué à être financée. En général, le porteur du projet essaie à ce moment là de corriger les erreurs qui ont mené à l’échec, mais pas toujours…
  • Reminder [wemeyndeur] : Option qui vous averti par mail de l’entrée d’une campagne dans ses dernières 48 heures et vous permet ainsi de juger de la pertinence d’y participer. Utile lorsque l’on est pas certain d’être intéressé en l’état en début de campagne.
  • Reprint : Nouveau tirage d’un jeu qui fait parfois l’objet d’une campagne participative.
  • ROW : Acronyme de “Rest Of the World”. Indique l’ensemble des zones géographiques concernées par des frais de port qui n’ont pas été déjà détaillées.
  • SG : Contraction de « Stretch Goals » (voir explication de ce terme).
  • Stretch Goals [strètch golz] : Paliers de financement qui, lorsqu’ils sont atteints, débloquent un ou plusieurs éléments supplémentaires venant généralement enrichir le jeu. Lorsque ces stretch goals sont spécifiques à la campagne et lui resteront exclusifs, on emploie l’expression acronyme de « SG KS Exclus ».
  • UE Friendly : Définit un projet dont le porteur s’est assuré que les colis de son jeu arriveront dans notre boîte aux lettres sans surcoût lié au passage en douane.

 

 

 

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Fredovox
    Fredovox 09/01/2017
    Répondre

    Tu m’as presque aguiché avec Tao Long. Ça a l’air sympathoche et pas trop cher pour une fois.
    Mais je vais rester sur les principes du « pas testé, pas acheté »

  2. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 09/01/2017
    Répondre

    Salut Gougou et bonne année !
    Merci de nous tenir au courant comme d’habitude.
    Une petite correction, Tao Long, comme son nom ne l’indique pas, est un jeu de deux Brésiliens, Dox Lucchin et Pedro Latro. Gonzalo est bien espagnol, mais c’est le boss de ThunderGryph Games, l’éditeur, dont c’est le deuxième jeu après Overseers l’an passé.
    Moi je fais une pause KS après KD:M, peut-être jusqu’à Rising Sun, on verra 😉

    • Gougou69 09/01/2017
      Répondre

      Ha, et bien merci beaucoup pour ces précisions. J’étais passé complètement à côté. Je vais invoquer la grande (par les qualités) Shanouillette afin qu’elle nous corrige tout ça ! 😉

Laisser un commentaire