Micro Mutants, le retour des bugs

Voilà qui nous rajeunit pô les amibes ! Micro Mutants, la référence dans le petit monde du saut de puces, avait disparu des radars depuis belle lurette. Pourtant, faut avouer que le jeu est parfait pour un parent qui veut affronter son enfant, un couple souhaitant régler ses comptes, deux inconnus qui cherchent un moyen pour briser la glace, un duo d’optimisateurs s’offrant une parenthèse de spontanéité, un alien et un soldat qui veulent se wall-paperiser gaiement, bref, à peu près tout le monde en fait. Mélange de jeu d’adresse, de paf-dans-ta-binette et de choix tactiques, Micro Mutants, sorte de Tiddly winks sur un champ de bataille, est un party game pour deux (voire plus, cf ci-dessous) qui nécessitera quelques extensions au bout d’un moment pour rallumer l’étincelle, ce qui tombe bien, parce que justement, c’est prévu. 

micro mutant

Ancienne édition

 

 

Le concept ludique est immédiat. On tient dans sa main un petit « propulseur » qui n’est rien d’autre qu’un jeton rectangulaire en plastique, et en appuyant avec lui sur une de nos « puces » (également des jetons rectangles ou ronds en plastique), celles-ci vont sauter, à l’attaque de l’armée adverse.

 

 

MicroMutants_eclate

Hop la puce



 

Chaque puce (que dis-je chaque soldat !), est unique, possédant un pouvoir spécial. Pis, chaque armée est différente. D’ailleurs, chaque boîte est différente ! Bref, Micro Mutants, c’est un peu un hymne à la différence. Et on avait bien besoin de cela en 2017, je vous le dis. 

Des bugs dans la matrice

Bon, tout de même, ne nous emballons pas trop, le but du jeu reste d’exploser l’autre. On ne se refait pas. Un joueur ressort vainqueur dès qu’il a détruit les deux bases adverses. Autre option, faire en sorte que l’adversaire ne possède plus que deux unités (ou moins) en jeu. 

Commencez par lancer deux dés afin de savoir quel type de soldats vous pourrez jouer ce tour. À l’aide du propulseur, appuyez sur un des bords du soldat, plus ou moins fort, et avec plus ou moins d’angle, pour tenter de viser un point stratégique ennemi. Autant vous dire qu’il n’est pas inutile de prendre quelques minutes pour s’entraîner avant de débuter.

Vous touchez, même un peu, un soldat adverse ? Bravo, il est retiré du jeu ! Si c’est une base, vous la retournez sur son côté « endommagée » – si vous la retouchez ensuite, elle sera détruite. Un saut de puce pour vous, un grand bon pour l’issue du combat ! 

Certains soldats ont des pouvoirs permanents, d’autres s’activent à des moments particuliers. En deux mots, on pourra : placer ou activer d’autres unités, utiliser un projectile (un autre pion, comme les « missiles » par exemple), rejouer, ou encore activer des pouvoirs de défense. C’est là que vous déployez vos trésors de tacticiens.   

Si les dés indiquent le même soldat et que ce type-là était éradiqué du champ de bataille, vous pourrez désormais appeler du renfort et en reprendre un de ce type en jeu. Chic, oui, mais vous ne pourrez pas faire sauter ce soldat ce tour, faut pas rêver. 

MicroMutant_Boite1

Le jeu, imaginé par Francesco Nepitello et Marco Maggi, illustré par Francesco Mattioli, Marco Alfaroli, Alexey Yakovlev et Régis Torres, est ramené sur le devant de la scène aujourd’hui par Origames (distribué par Iello). Ces derniers prévoient une gamme de quatre boîtes pour huit armées au total. Vous pouvez jouer à quatre avec deux boites identiques, en équipe ou chacun pour soi.

 

MicroMutant_boite2

Comptez 18€ la boîte environ, à partir du 19 mai en boutique ludique. Ça va jumper ce week-end, j’en ai la puce à l’oreille ! 

 

La fiche de jeu c’est ici

 

 

2 Commentaires

  1. morlockbob 19/05/2017
    Répondre

    les boites sont fragiles, c’est terrible, et pourquoi le couvercle se plie -t-il ?

    • Photo du profil de Cormyr
      Cormyr 20/05/2017
      Répondre

      Gros succès auprès du public au festival : essentiellement famille et jeunes.

      En revanche on jouait sur des tapis adaptés. J’espère qu’ils seront proposés à la vente par la suite pour le succès du jeu

Laisser un commentaire