Le 7eme Continent : gigantesque bac à sable ou usine à gaz ?

Le 7eme continent est le futur nouveau jeu des Serious poulp. Derrière cette société se cachent Ludovic Roudy et Bruno Sautter qui ont déjà réalisé (c’est-à-dire conçu, illustré, édité) deux jeux notables : Steam Torpedo et 8 Masters Revenge. Pour ma part, je surveille ce projet titanesque depuis un long moment, mais j’avoue que je partais avec un a priori, d’où le titre de cet article. Je vais tout de suite lever ce doute (désolé pour le suspens), mais en ce qui me concerne : non, ce n’est pas une usine à gaz. Certes, le jeu peut faire peur tant la sensation de liberté est grande. On peut tout faire – ou presque – mais comme vous le verrez, ce n’est pas dans notre intérêt de partir dans tous les sens.  

Le jeu est coopératif, jouable en solo mais aussi jusqu’à 3 joueurs, et ils ont intégré un 4éme joueur depuis peu. Une aventure dure 15 à 25 heures. Vous allez me dire, mais comment fait-on ? Il faut programmer une journée continue de jeu ? Non, un système astucieux de sauvegarde permet de s’arrêter quand on le souhaite. Ludovic Roudy m’avait annoncé 30 secondes montre en main pour sauvegarder une partie, je n’y croyais pas, mais force de constater que c’est vrai.

 

Après une brève présentation du background du jeu, je vous expliquerai le fonctionnement de l’ensemble (système d’exploration, de crafting) et pour une meilleure compréhension je disséquerai pour vous les types de cartes plus en détail. Je vous emmènerai ensuite sur l’île maudite. Ne vous inquiétez pas, ce n’est qu’un tutoriel, il ne va pas vous arriver grand chose, au pire une petite malédiction de rien du tout, mais on en guérit, enfin, je crois. 😉 Je finirai cet humble article en vous présentant le système de sauvegarde, et les Xps avant de vous livrer mon impression.

 

Présentation

En ce début de 20ème siècle, vous êtes de retour sur le septième continent pour lever les malédictions qui vous affligent, contractées lors de votre dernière expédition… (j’avais dit brève la présentation !).

1

 

Le cœur du jeu ce sont les cartes. Avant de les disséquer, je vais vous présenter le matériel pour que vous puissiez visualiser.

On a :

  • Un deck action qui comprends les cartes idées ainsi que le matériel que l’on va utiliser (environ 80 cartes). Les cartes que l’on va piocher dans le deck action au fur et a mesure de notre aventure peuvent contenir une ou plusieurs malédictions (selon le choix initial des joueurs s’ils veulent ajuster la difficulté). C’est ici que l’on va piocher pour tenter de réaliser une action, dans le but d’obtenir des succès symbolisés par des étoiles
  • Les cartes explorations que l’on cherche dans un sabot ordonné et qui servira lorsque l’on nous demandera d’aller à la carte xxx au cours de notre exploration, à la manière d’un Livre dont vous êtes le héros. Ces cartes explorations possèdent deux faces (voir photo plus bas). Ici, on aura plus de 500 cartes.
  • Une défausse où l’on va mettre les cartes piochées du deck action (défausse à surveiller pour ne pas mourir, nous le verrons plus tard).

 

Le jeu commence avec une carte terrain sur la table, ensuite vous explorez le continent en mettant en jeu d’autres cartes explorations numérotées. Le continent va s’agrandir petit à petit et former le plateau de jeu.

7continent22

 

C’est parti !

Nous découvrons la carte 054…

7continent24

Recto

 

De l’autre côté, il y a beaucoup d’informations :

7continent07

Verso.

  • Tout d’abord il y a 3 endroits où aller (gauche, droite et en bas : voyez les flèches).

  • Vous remarquez les chiffres romains ? Cela veux dire que je vais déclencher un évènement aléatoire avant de prendre la carte numérotée, qui peut être une énigme ou autre.
  • Ensuite vous voyez le symbole du bois, cela signifie qu’ici fabriquer des objets qui demandent du bois vous coûtera un peu moins cher. Vous êtes dans une forêt, cela semble logique.

  • On note aussi la petite icône herbe qui est le type de terrain sur lequel on se trouve.

 

Une analyse plus poussée de cette carte lieu fera apparaître quelques détails importants. Regardez bien en haut, un animal imposant semble avoir laissé quelques empreintes de pas… Hum, peut-être qu’aller vers la droite la fleur au fusil n’est pas une très bonne idée ! Par contre, il est possible que nous trouvions une source de nourriture. Pour le reste, je vous laisse découvrir (je vais tâcher de ne pas trop spoiler quand même).

L’examen de l’illustration de cette carte vous démontre que dans ce jeu, il faudra prendre son temps : vous allez devoir chercher des indices, rien n’est laissé au hasard.

 

La fabrication d’objets (ou crafting)

7continent08

 

Pour l’instant, cet objet n’est qu’à l’état d’idée. Pour le réaliser, cela nécessite 3 cartes et 0 succès, et notez que cela coûterait 2 cartes de moins si l’on était dans une bambouseraie, et 1 de moins dans un terrain où il y a des lianes (oui bon, une jungle quoi).

Une fois réalisé, son utilisation nous autorise à faire de la musique, ce qui permettra de nous relaxer, ou de sortir d’un état de stress par exemple. Concrètement si l’on fait les 4 actions sous forme d’icônes (dans l’encadré), cela nous permettrait d’obtenir une carte de moins et/ou un succès de plus.

La petite icône en haut à droite avec le dé ne veut pas dire que vous allez utiliser des dés, cela signifie que cet objet a une résistance de 3 : on peut donc l’utiliser 3 fois, même plus si on le couple à un autre objet de la même catégorie.

Chaque fois que l’on va l’utiliser pour, par exemple, avoir un succès de plus, l’objet se détériorera. 

Le couplage des objets

Chaque objet a un mot clé (sur la photo : sérénité musique). Si je trouve une autre carte « sérénité musique », au lieu de créer l’objet associé, je peux la coupler avec un objet que j’ai déjà créé et ainsi augmenter sa durée de vie.

7continent11

Toutes les icônes que vous allez retrouver dans vos explorations, mais ne paniquez pas, vous ne les aurez jamais toutes en même temps.

 

Nous voila lâchés dans le 7 eme continent !

J’ai eu la chance d’essayer le jeu à Parthenay (sous un chapiteau avec une chaleur accablante !), j’ai aussi pu discuter avec les auteurs qui sont passionnés et passionnants.
Comme beaucoup d’auteurs ils ont fait le jeu auquel ils voulaient jouer, et de prime abord, le 7eme continent était un jeu solo, puis petit à petit ils ont l’enrichi… Pour notre plus grand plaisir (en tout cas le mien et celui de mes amis).

Je m’en vais donc vous narrer un peu cette partie, réalisée à trois joueurs. Nous avons d’abord choisi chacun notre personnage : J’ai pris Ferdinand le Français, un as de la survie, mon amie Sylvie a choisi l’anglais plutôt sportif et Christophe était le Russe avec des muscles saillants (j’ai idée que c’est lui qu’il faudra envoyer à la baston). Un 4eme personnage n’était pas jouable dans cette version tutoriel, celui de la botaniste.

7continent13

Ferdinand, le Robinson Crusoé de l’équipe.

 

7continent12

Dimitri n’est pas tibulaire mais presque. En tout cas ça ne donne pas envie d’aller le taquiner.

 

7continent17

Eliott le sportif.

 

Le 4éme personnage pourra apprendre quelques plantes pour nous sortir des états négatifs, enduire les flèches de poison…

7continent15

7continent20

Une plante hallucinogène.

 

Petite précision en qui concerne les personnages, chacun d’eux a une capacité particulière qui se déclenche parfois lorsque l’on pioche.
il y a une carte avec l’illustration d’un personnage, car seul celui-ci peut acquérir cette « compétence ».

Place au jeu

7continent09

Dans le tutoriel nous ne sommes pas encore sur le 7eme continent.

Nous voila lâchés dans un monde à la Cthulhu, une malédiction est sur nous et il va falloir la lever.

7continent21

Nous prenons connaissance de la malédiction avec un plan sensé nous aider.

 

Nous voilà sur une île. Première carte (photo) : nous pouvons choisir d’aller explorer vers la droite, vers la gauche, mais nous avons décidé d’aller en contrebas, car cette croix nous interpelle.

Let’s go!

7continent03

Voici à gauche notre carte de départ, et à droite la carte brouillard de guerre qui va révéler un évènement aléatoire (le 1 en chiffre romain) avant de faire apparaître la nouvelle carte terrain.

 

Le système d’exploration est le même que pour la fabrication des objets, pour aller voir cette croix, regardez le petit pictogramme : il faut piocher 1 carte et avoir 0 succès (autrement dit, on est sûr de réussir, aucune étoile n’est nécessaire). Vous pouvez piocher le nombre de cartes que vous souhaitez, par contre vous n’en garderez qu’une et les autres iront dans la défausse. Nous expliquerons plus tard les risques liés à la défausse : trop de cartes peut finir par vous tuer… 

 

 

7continent05

 

Réussite, échec et conséquences

On explore et deux cas s’ouvrent à nous : soit on réussit et on doit se référer au cartouche blanc, soit on échoue et c’est le cartouche noir que nous allons devoir appliquer.

Nous lisons la carte 002 (photo ci-dessus) et deux choix sont possibles : soit on décide de profaner cette tombe, soit on laisse en l’état. 

Surmontant notre dégout, nous avons décidé de profaner cette tombe. Nous réussissons, nous allons donc chercher la carte numéro 002 jaune et enlevons la carte 002 marron que nous rangeons définitivement. Quand nous reviendrons ici nous n’aurons plus jamais une croix, puisque nous l’avons détruite. Il s’agit bien d’un monde persistant, l’endroit changera à tout jamais : au lieu d’une croix, se trouveront des ossements. Ossements qui nous permettront éventuellement de fabriquer des objets…

Nous lisons la nouvelle carte : il est question de tortues et nous devons en attraper 5. Ha ? Qu’est-ce donc ?

  7continent14

Continuons notre exploration

Nous revenons alors sur nos pas et décidons d’aller vers la droite et piochons la carte 013. Nous tombons nez à bec avec une tortue. Que faire ? Essayons de l’attraper, c’est lent une tortue, ça devrait être facile ! Ou pas… En fait la coquine ne se laisse pas attraper et nous échappe. Tant pis, on continue. Il est important de préciser que nous pouvons tous nous suivre à la queuleuleu bêtement si j’ose dire, ou bien nous séparer.

Mais nous avançons ensemble et ce faisant, nous réalisons que nous sommes sur un îlot et que nous n’avons pas 36 façons de nous en échapper. Visiblement il va falloir aller à la nage sur le 7eme continent, que ce soit par le coté droit ou le coté gauche. Cela va nous coûter X cartes et X succès. Mais peut-être y a-t-il d’autres solutions… Peut-on construire un radeau ? Et ces foutues tortues à quoi servent-elles ? On peut quitter l’île sur leur dos ? 

Certaines actions pourront être réalisées en solitaire, mais pour d’autres, la présence du groupe facilitera la vie, voire sera nécessaire pour avancer. En effet certaines actions peuvent être effectuées à plusieurs, et dans un tel cas, elles coûteront une carte de moins mais un succès de plus.

 

À la nage les amis !

Nous décidons de nous échapper de l’île et pour ce faire nous partons à la nage ! Comme nous sommes dans un tutoriel et que la partie va bientôt prendre fin, on n’a pas trop à s’inquiéter de notre défausse qui augmente dangereusement, donc on décide d’assurer le coup et on pioche 20 cartes pour obtenir au moins 9 succès. Ah oui, là pour le coup c’est une action groupée que nous allons devoir faire. Bilan, on est très forts, on s’échappe tous. Et c’est la fin du tutoriel. Nous laissons nos personnages dans un nouvel état : nous sommes trempés. État que nous pourrions enlever si on savait faire du feu par exemple. Vous vous en doutez, si on reste trempés, on risque quelques petits soucis.

Et il y a de nombreux états possibles, on peut être (entre autres):

  • Trempés

  • Ensanglantés

  • Blessés

  • Empoisonnés

  • Envoutés

  • Fatigués

 

On ne part pas à l’aventure le ventre creux

Nous l’avons vu, on peut, si on veut, assurer une action et piocher plus de cartes que nécessaire. Quand on a vraiment besoin de réussir une action, alors on y va franco, on peut piocher 30 cartes. Dans l’absolu c’est une bonne idée. Mais en pratique, ces cartes sont défaussées et cela peut être dangereux une fois que la pioche est vidée, car à partir de ce moment on devra ensuite piocher dans la pile de défausse. Si on est tombés précédemment sur une carte malédiction dans la pile de cartes action, ce n’était pas grave, par contre si on tombe dessus maintenant en piochant dans la défausse, la malédiction a pris corps et on rigole moins ! On est morts, ou fous, ou transformés en dindon quoi qu’il en soit, c’est Game over.

Vous avez donc compris qu’il va falloir gérer ses actions, car certes on peut tout faire, mais ce n’est pas recommandé d’en profiter trop allègrement…

 

Manger cru ou cuit ?

Quand on pioche des cartes, on les place dans notre défausse. Si l’on souhaite remettre des cartes dans la pioche il va falloir se nourrir. Et pour se nourrir il faut chasser. 

Mais comment voulez-vous déguster votre viande ? Savez-vous faire du feu ?

 7continent18

 

Un univers persistant

Maintenant que vous avez l’eau à la bouche, imaginez que vous rencontrez un PNJ [NDLR : Personnage non joueur], vous pouvez lui parler, vous en faire un ami, ou l’agresser, mais cela influera à jamais sur votre partie. Si vous l’avez tué, à cet endroit vous verrez désormais un cadavre… En revanche, si vous avez raté votre agression, vous y trouverez un bonhomme pas trop enclin à vous laisser passer. Sinon, vous retrouverez un homme paisible.

Vous imaginez le nombre de possibilités ?

Imaginez aussi que pour sortir d’une zone vous avez plusieurs options et directions, comme ici pour s’échapper de l’îlot.

Imaginez qu’une action bénigne faite à un endroit pourra avoir une répercussion bien plus tard dans l’aventure. Admettons : Vous avez voulu tirer ce levier, et cela a eu pour effet d’enlever la carte 121. Plus tard on vous demandera de regarder la carte 121 : vous allez devoir prendre la deuxième carte 121 (celle avec des bords jaunes) qui présente un tout un autre effet que la première. Peut-être que l’on a ouvert un passage, ou au contraire créé un éboulement. Mais nous le saurons bien plus tard !

7continent19

 

Le système de sauvegarde

7continent06

Vous avez décidé d’arrêter la partie en cours ? Pas de problème, le système de sauvegarde prend 30 secondes. Je vais tenter de vous l’expliquer :

  • Vous prenez une carte de référence défausse et mettez tout le contenu de la défausse dessus.

  • Vous faites de même pour la pioche.

  • Idem pour chaque personnage.

  • Et idem pour chaque objet porté par les personnages – en utilisant une carte à 4 bords numérotés de 1 à 4 pour sa résistance. Vous tournez la carte selon l’obsolescence de l’objet, s’il était à 2, on le tourne à 2.

 

Vous pouvez ranger le jeu et reprendre demain, ou dans une semaine …

 

Les aléas de la vie augmentent votre expérience

Je ne vous ai pas parlé de l’expérience que l’on va acquérir. Oui comme dans un jeu de rôle, on peut monter en expérience. À ce que j’en ai compris, prendre de l’expérience va nous permettre de rajouter de nouvelles idées dans notre deck.

7continent10

 

Conclusion : Réminiscence de mon adolescence où je lisais des Livres dont vous êtes le héros…

Le jeu ayant été testé dans différents salons, désormais il n’y a plus de système de points d’action, et cela rend le gameplay plus fluide (ça vaut parfois le coup d’écouter les doléances des joueurs). Vu que l’on joue en commun, on peut tout à fait jouer chacun son tour, et ça tourne parfaitement. 

En plus de ces fameux livres qui nous proposaient des enigmes, comme ici celle de la tortue, le 7eme continent me fait penser à un Robinson Crusoé sous amphétamines car on a un sentiment de liberté incroyable, rendue immense par le simple fait de pouvoir s’arrêter quand on veut. Quelques évènements aléatoires peuvent changer notre destin, on peut aussi intégrer un joueur en cours de partie (tiens on a rencontré Bob qui décide de se joindre à nous), on peut (avec l’accord d’un joueur) décider de continuer l’aventure sans lui pour le retrouver plus tard (il a fait une grosse sieste, il était blessé, à vous de le contextualiser selon vos envies).

J’avais peur de l’effet « usine à gaz » notamment pour le crafting, mais le simple fait de pouvoir régénérer les objets avec les cartes de la même famille me semble éviter cet écueil. On s’est cassé les dents sur l’énigme de la tortue, et ce n’est que la première, je nous imagine utiliser nos petits encéphales pour trouver la sortie d’une grotte, ou pour déjouer un mécanisme vicieux… Vous avez compris, je suis complètement motivé par ce jeu ! 

 

Ça sort quand cet OLNI ?

Le jeu va sortir sur KS fin septembre : pour 50, 60 €, vous aurez le jeu de base plus les stretchs goals. Pour 100 € vous avez la totale, avec des extensions, et des malédictions supplémentaires. 

La boite de base avec ces 3 malédictions représentera entre 15 a 20 h de jeu. Avec les extensions, beaucoup plus. Et si le jeu marche bien, il y a a fort à parier qu’il y aura de nouvelles malédictions.

On peut espérer une sortie pour le printemps/été 2016 (si le jeu est financé mais j’ai du mal à imaginer que ça ne soit pas le cas). En tout cas nous l’attendons de pied ferme !

 

NB

  • C’est un prototype donc quelques petites choses ont changé (icônes…) depuis que j’y ai joué.
  • Certaines images viennent du site de l’éditeur, d’autres sont de moi d’où la différence de teinte et je m’en excuse platement.
  • Je vous ai raconté le tutoriel mais vous ai laissé quelques surprises. 😉
  • À suivre bientôt une vidéo sur Ludovox avec un des auteurs !

 

26 Commentaires

  1. Photo du profil de zedzed
    zedzed 17/08/2015
    Répondre

    Ca donne sacrément envie d’y jouer ! A prévoir, crayon, papier et appareil photo pour les « sauvegardes multiples ». J’aurai du mal à ne pas avoir plusieurs parties en cours !

    • Photo du profil de Galuf
      Galuf 17/08/2015
      Répondre

      oui je pense pareille leurs systeme de sauvegarde empeche completement d’avoir plusieurs partie en meme temps, hors c’est totalement impossible de faire que 1 seul partie aussi longue. forcement tu en fera une avec ta femme(famille), une avec ton club, et une pour faire tests a des potes de temps en temps.

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 17/08/2015
    Répondre

    fun 🙂 a voir le contenu mais le principe peut plaire a ma madame

    • Photo du profil de atom
      atom 18/08/2015
      Répondre

      J’avoue que je n’avais pas pensé a cela, perso on a déjà notre groupe de constitué, on est quatre et je pense que l’on se retrouvera le week end quand les enfants seront couchés pour des sessions de plusieurs heures. Et je n’ai pas trop envie d’en faire plusieurs en même temps, j’aurais l’impression de faire du spoil, de tricher puisque je découvrirais peut être des trucs pour l’ autre partie. Le système de sauvegarde est rapide pour pouvoir s’arrêter et reprendre sans  mettre 3 plombes a installer le jeu, mais oui rien n’empêche de s’organiser avec le matériel adéquat.
      Edit : je répondais a @Galuf, message mal placé.

  3. Photo du profil de Caustik
    Caustik 18/08/2015
    Répondre

    Essayé au Brussels Game Festival ce we… Je sais ce que je vais pledger en septembre !

    Le jeu est très bon car très original et immersif. Après, il ne plaira pas à tout le monde car il n’est pas conventionnel  : essayez-le avant si vous en avez la possibilité.

    • Photo du profil de Galuf
      Galuf 18/08/2015
      Répondre

      aucun moyen de le tester, en quoi il n’est pas conventionnel ?

      • Photo du profil de atom
        atom 18/08/2015
        Répondre

        Si tu aimes les jeux qui te racontent une histoire, qui ne sont pas dirigistes, alors le jeu est pour toi. Cette sensation de liberté ça peut ne pas plaire a tout le monde (sans préjugé, ça se discute pas). Ce qui me plait dans le jeu c’est l’idée de pouvoir avoir plusieurs solutions possibles a un même problème, du coup j’y ressens une sorte de rejouabilité, peut être pas immédiate, mais une fois l’aventure finie, j’aurais envie de tester d’autres chemins.

        As tu déjà lu un livre dont tu est le héros ? n’ a tu jamais tenté des trucs complètements stupides juste pour voir ce qu’il se passe ?

        Pour finir je pense aussi que l’aspect Role playing peut bien profiter au jeu si on essaie de s’y astreindre. et de rentrer dans le personnage car ils sont tous assez différents et haut en couleur. (en amoureux des plantes je pense que je prendrais la botaniste).

      • Photo du profil de Caustik
        Caustik 18/08/2015
        Répondre

        Il est non conventionnel pour moi car il se rapproche plus de la collection des BD dont vous êtes le héros car l’aspect visuel des cartes est très important.

        De plus, le groupe fait autant d’actions qu’il veut, sans que ce soit obligatoirement 1 action par joueur : ca peut être bouger, chercher des indices… mais les actions « coûtent » un certain nombre de cartes.

        Si on épuise le tas de cartes, pas de souci, on pioche dans la défausse mais si on tombe sur une malédiction, c’est perdu, finito !

        On doit donc discuter si on explore toutes les possibilités d’un lieu pour obtenir des objets / capacités ou si on réduit les actions pour garder le plus de cartes pour la suite de la campagne.

        Très bon jeu en tout cas !

        J’imagine déjà ce type de jeux dans d’autres univers (Lovecraft( bine sûr mais pas que !).

  4. Photo du profil de M3th
    M3th 19/08/2015
    Répondre

    Vraiment très alléchant. Je vais KS pour pouvoir retrouver la saveur de ma jeunesse.

  5. Photo du profil de TSR
    TSR 21/08/2015
    Répondre

    Le jeu a l’air absolument incroyable et follement intéressant. Pour autant, je pense que le choix (courageux, voire téméraire en ces temps de tendance au jeu court) me fait reculer : vu la structure de mon groupe de jeu et mes habitudes de jeu (j’ai en permanence une pile de jeux à tester) je doute qu’on arrive à le sortir comme il le mériterait.

    Je m’en porterai probablement acquéreur à l’occasion d’un gros week end JDP si j’ai réussi à convaincre mes potes de le consacrer à ce jeu

    • Photo du profil de atom
      atom 24/08/2015
      Répondre

      Toi qui est un fan de Mage Knight, je pense que le 7éme continent ne va pas te poser ce genre de problème. tu peux jouer toute la nuit ou jouer une heure et faire autre chose. la sauvegarde prends vraiment 30 secondes. C’est courageux, mais en même temps je pense que si ça cartonne bien et que le buzz suit, ils peuvent le faire tenir des années, a coups de scénario malédictions tout les ans. Et rien n’empêche les fans de faire des scénarios, il suffirait qu’ils donnent les fichiers a la communauté. a l’inverse tout les jeux a la tendance minimaliste (pour être gentil) ne sont pas fait pour durer ils se font éliminer par un autre plus nouveau. Ils sont vite périmés.

  6. Photo du profil de Fritz the Cat
    Fritz the Cat 23/08/2015
    Répondre

    L’idée a l’air pas mal, même si le thème d’exploration de l’île ne m’inspire pas spécialement, mais j’ai un doute sur la re-jouabilité et le niveau de difficulté en voyant la carte Pris au Piège de l’exemple, le principe y est intéressant, mais il semble trop simple pour un adulte (un peu comme pour la gamme Labyrinthe de Ravensburger, un bref temps de réflexion et la solution saute quand même au yeux), et j’ai peur que les énigmes plus complexes ne se mémorisent trop facilement…

    • Photo du profil de atom
      atom 24/08/2015
      Répondre

      Pour ce qui concerne la rejouabilité, il est difficile de te répondre avec le peu que j’en ai vu, cependant si déja tu as 20 heures de jeu avec la boite de base, ça va ça reste correct, ensuite si tu peux prendre des chemins différents ça rajoute a la durée de vie. Niveau rejouabilité je pense qu’il se défends mieux que Time stories (la aussi sans avoir plus qu’un teaser dans les pattes). Pour les énigmes selon les auteurs il y en a des plus corsés. A  suivre puisque le KS est programmé pour fin septembre. J’attends de voir ce qu’ils ont prévus comme surprise.

  7. Photo du profil de Alstar
    Alstar 24/08/2015
    Répondre

    Moi qui me fait une petite spécialité de tester et si possible posséder tous les jeux jouables en solo, celui-là fera sans aucun doute partie de ma collection…
    Maintenant c’est vrai que l’énigme des rouages est simple à moins de mettre un chrono pour la résoudre manière de mettre un peu la pression. Question rejouabilité on est proche de zéro dans ce cas précis mais je pense que le côté bac à sable peut le faire. À voir si tout le reste est du même acabit ou pas…

    • Photo du profil de Manoiris
      Manoiris 24/08/2015
      Répondre

      On a testé le jeu à PEL. Je ne vais pas spoiler mais disons que je suis tombée sur cet événement et je n’ai pas tiré le levier du bon côté 😉 (et apparemment je suis loin d’être la seule dans ce cas). De ce que j’ai compris il y a beaucoup d’événements aléatoires dans le jeu et les mini-jeux sont minoritaires. L’auteur nous a indiqué qu’ils prévoient de mettre les événements dans ce genre en plusieurs exemplaires pour « piéger » (c’est le cas de le dire) les ptits malins qui pensent connaître la combine. Bref. En tout état de cause on a fait 3 tuiles terrains en 1h15 donc j’ai pas de grosse crainte pour la rejouabilité vu la durée d’une partie!

  8. Photo du profil de atom
    atom 31/08/2015
    Répondre

    On a une date pour le lancement du Ks : 29 septembre 2015 il y a même une image de la boite : https://pbs.twimg.com/media/CNvIJntWUAA9uDq.jpg:large

  9. Photo du profil de atom
    atom 23/09/2015
    Répondre

    On en sait plus sur le lancement et le prix :  le lancement c’est le 29 septembre a 21 heure heure française.
    SURVIVOR pledge : Boîte de base (700 cartes, 3 malédictions) 59€
    EXPLORER pledge : Boîte de base + 3 extensions (1000+ cartes, 6 malédictions) 89€
    Apparemment il y aura une malédiction Exclu KS

  10. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 29/09/2015
    Répondre

    Qui sera sur KS ce soir à 21 H ? 😉

    • Photo du profil de M3th
      M3th 29/09/2015
      Répondre

      Moi c’est obligé, sauf si mon travail m’en empêche !

    • Photo du profil de Cormyr
      Cormyr 29/09/2015
      Répondre

      J’aurais bien aimé mais je ne serai pas dispo… du coup je vais suivre l’évolution de la campagne. Peut-être arriverais-je ainsi à être raisonnable ?

    • Photo du profil de atom
      atom 29/09/2015
      Répondre

      j’y serais évidemment. Après je ne sais pas quelle version je vais prendre.

  11. Photo du profil de atom
    atom 29/09/2015
    Répondre

    Les régles en version Alpha : http://www.the7thcontinent.com/fr/documents/The7thContinent_regle_KS.pdf
    Au moins les régles sont dispos avant le lancement.

    • Photo du profil de M3th
      M3th 29/09/2015
      Répondre

      Yes merci , de saines lectures pour mettre l’eau à la bouche.

  12. Photo du profil de atom
    atom 29/09/2015
    Répondre

    7éme continent financé en 2 mn ouch

    • Photo du profil de M3th
      M3th 29/09/2015
      Répondre

      Yes. Ça fait plaisir d’en être. Bon pas de early bird mais craquage sur l explorer. Vais faire un discoveries avec madame pr fêter ça 🙂

Laisser un commentaire