Kiwara, le retour des drôles de zèbres

Vous vous en souvenez peut-être, Drôles de Zèbres, un jeu à deux sorti initialement en 2004 chez Asmodée. Bonne nouvelle ! Ce titre un peu oublié de Bruno Cathala revient sur le devant de la scène (distribué chez Paille) pour Cannes, fin février, avec un tout nouveau look et quelques ajouts, grâce à Ôz Editions.  

La savane, un paysage apparemment paisible, charmant, mais au sein duquel deux bandes rivales d’animaux sauvages se livrent une lutte sans merci pour la conquête des territoires les plus attractifs.

gazelle & elephant

 

Comment ça se joue ? 

Nous avons un plateau qui représentent 6 territoires de la savane, constitués de cases.
Avant d’entrer dans le feu de l’action, le 1er joueur place le pion totem en face de la rangée (ligne ou colonne) de son choix.

Puis quand ça sera à votre tour de jouer, vous poserez un jeton animal sur une case vide parmi celles présentes sur la rangée faisant face au totem..
C’est une action obligatoire, vous ne pourrez pas y couper. 

 

KIWARA_3D_board

 

Après cela, vous déplacerez le totem de 1, 2 ou 3 cases, choisissant ainsi les futurs territoires accessibles pour votre adversaire.   

Lorsqu’un premier territoire est totalement rempli, la carte Okapi rejoint le camp du joueur ayant posé le dernier animal dans ce territoire. Cette carte rapporte 5 points de bonus en fin de partie.

Capture7

Chaque jeton animal a son petit caractère !
Le Zèbre vaut le plus de points (6), sauf si le lion se pointe (sur une case voisine) auquel cas il ne vaut plus rien. La gazelle ne fait pas la fière non plus, si le lion débarque elle prend la fuite (le joueur récupère sa gazelle pour la rejouer plus tard). Le lion, lui, ne vaut qu’un seul point, mais vous l’aurez compris, il est tout de même très redouté !

L’éléphant est une espèce précieuse (5 points) et rare : vous n’en avez qu’un. Il n’a pas du tout peur du lion, alors utilisez-le au bon moment ! Reste le croco. Au moment où il est posé sur le plateau, si une gazelle est présente de l’autre côté d’une rivière bordant la case du crocodile, le joueur actif peut échanger la position de la gazelle et du crocodile (on considère qu’il se jette sur elle, mais comme elle est rapide, elle réussit à lui échapper…).

Capture1

La partie prend fin lorsque toutes les cases du plateau sont occupées. Il y a 6 territoires et pour chacun d’eux on regarde qui est majoritaire (quel joueur possède le plus de jetons à sa couleur). C’est vous ? Félicitations ! Non seulement vous marquez les points des animaux à votre couleur mais aussi ceux des animaux adverses !

Capture6

Dans cette nouvelle édition préparée la mécanique reste intacte, mais des petites améliorations notables ont été apportées au jeu, notamment d’ordre esthétique. 

J’ai découvert le jeu en 2016, après l’avoir acheté d’occasion, et j’ai adoré le jeu. Par contre, j’étais un peu déçu par le matériel (2004 est déjà une vieille époque dans le monde ludique ;-))

Après avoir joué au jeu à plusieurs reprises, j’ai contacté Bruno pour savoir si une réédition l’intéressait. Il a été partant tout de suite, sous les mêmes conditions que moi : une refonte graphique ainsi que matérielle. Bruno m’a orienté vers Franck Drevon pour illustrer le jeu et gérer la partie graphique. Nous avons pu travailler tous les trois en étroite collaboration.” raconte Florian, la tête de Oz Editions.

 

zebre - Edited

Le matériel a donc augmenté en taille (plateau, jetons) pour améliorer le confort du joueur. 10 cartes Renforts apparaissent qui ont pour objectif de lisser les chances d’un débutant face à un joueur rôdé (ou un enfant face à un adulte).
On connaissait l’Okapi, qui apporte 5 points à la fin, il y aura aussi le boa (après avoir déplacé le totem, vous imposez à votre adversaire la case sur laquelle il doit jouer dans la rangée indiquée par le totem), le phacochère (après avoir déplacé le totem, votre adversaire ne peut poser aucun animal ce tour-ci !) ou encore la girafe (piochez 3 Renforts pour en choisir un).

 

Par ailleurs, le plateau devient recto-verso. Si le recto reste un plateau classique, le verso devient un plateau libre sur lequel les joueurs définissent eux-mêmes les territoires avec des bâtonnets “rivière” (en bois).

Des plateaux individuels sont également intégrés sur le plateau afin de faciliter le stockage des jetons animaux et le décompte des points en fin de partie.  

KIWARA_3D_all_transparent (1)

Voici don un jeu à deux de placement et de majorité très interactif et sans hasard et un thème qui rend le tout accessible aux plus jeunes. En deux mots, on est bien contents de le retrouver avec un look plus moderne 14 ans après sa première édition !

 

Fiche de jeu

Un jeu de Bruno Cathala
Illustré par Franck Drevon
Edité par Ôz Editions
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 02-2018
 2 joueurs
A partir de 8 ans 
Durée moyenne d’une partie : 30 minutes 

 

Laisser un commentaire