King Of Tokyo revient nous mettre des baffes

King of Tokyo, le fameux jeu de Richard Garfield, va ressortir dans une toute nouvelle version ; la “Dark Edition”. Pour le moment Iello communique surtout sous forme de petits teasings. Quelques visuels sont sortis et il faut reconnaître qu’ils envoient du bois. Exit les couleurs flashy des monstres de la première (et deuxième) version. Cette fois, nos monstres sont plongés dans un décor noir et or, avec un univers plus proche des séries B ou des Pulps (vous savez, ces bandes dessinées des années 50.) Un air rétro très classe signé Paul Mafayon.

 

King Of tokyo dark02

 

King of Tokyo est sorti en 2011 et a permis de distribuer des millions de baffes.

Pour rappel, c’est avant tout un jeu de dés, inspiré du Yams. Vous lancez les 6 dés, pouvez effectuer deux relances et appliquez les résultats. Au menu, principalement de la tarte dans la gueule, le but étant de faire descendre les points de vie des adversaires à zéro ou bien de marquer 20 points de victoire en tenant bon (heureusement il y a du soin aussi !). Le joueur le plus acharné osera occuper Tokyo, et gagnera des points de victoire supplémentaires, mais ce joueur ne peut pas se guérir et doit affronter seul tous les autres monstres ! Les dés donnent aussi des éclairs : il s’agit d’une ressource qui une fois dépensée nous permet de gagner des cartes nous octroyant des super-pouvoirs (pas super pourris comme ceux de la chanson de Aldebert ^^).

Depuis 2011, l’éditeur fait vivre sa licence, et sort parfois une petite boite avec un nouveau monstre et une nouvelle mécanique (le dernier en date étant Cybertooth), quelques goodies sont aussi distribués sur les salons, mais la dernière grosse sortie était une relecture plus complexe du titre, avec King of New York, en 2014. 

 

King Of tokyo dark

Cette Dark Edition reprend les mêmes mécanismes que la version d’origine, au-delà du changement graphique, elle est censée apporter une saveur renouvelée avec de nouvelles cartes et surtout une petite mécanique nouvelle, une jauge de méchanceté. Rien qui ne bouleverse vraiment l’ADN du jeu, mais si vous n’avez jamais joué à KoT, cette nouvelle boîte embossée en édition limitée pourrait peut-être bien vous faire sauter le pas.
On en saura plus en suivant les infos libérées au compte-gouttes du côté de Iello, jusqu’à la sortie, l’année prochaine. 

NewbanniereTipeeeV2

1 Commentaire

  1. Ytrézius il y a 6 jours
    Répondre

    Je n’ai testé la version originale que très récemment. Elle ne m’a pas laissé un souvenir impérissable mais nous avions passé un bon moment entre potes à nous filer des baffes… Bien que le côté cartoon collait très bien à l’ambiance du jeu, je n’accrochais pas spécialement. La DA de cette réédition par contre… Wahou! Selon les petits ajouts apportés à la mécanique, je pourrais peut être me laisser tenter par cette Dark Edition ;).

Laisser un commentaire