Ka-Boom ! ça va péter !

Ka-Boom ! ça va péter !

[générique de début]

Réalisation

Roberto Fraga
Florence Fraga

Photographie

Michael Menzel

Production

HUCH! & friends

présentent…
KA-BOOM !!

Pitch :
Serez vous le constructeur ou le destructeur de tour ? !


Scénario :
[INT/jour]
5 joueurs tous âges confondus positionnent 26 tuiles sur une belle table, en mettant la grande tuile numéro 16 dans le centre de l'aire de jeu et les tuiles restantes placées aléatoirement autour d'elle.
[Zoom caméra 1/ Gros Plan] Chaque tuile désigne un agencement de blocs empilés, ainsi qu'une valeur en points.
[Plan Large] On voit les joueurs frétiller gaiement à l'idée de faire un jeu débile.

[Plan Taille] L'un des joueurs, le plus jeune, âgé de 6 ans, se dit être le "maître d'œuvre" et prend les seize morceaux de tours -autrement dit des blocs-, il retourne le sablier, puis commence la construction selon la tour qu'il souhaite faire, suivant le schéma de la tuile.

[Travelling arrière/Plan de demi-ensemble] On comprend que chaque autre joueur est un "saboteur" : ils ont des dés de "munitions" et cherchent à tirer sur les tours en construction avec leurs "catapultes" ([zoom caméra 2 : catapulte] qui ressemblent plutôt à des petits jeux de bascule).

[Plan rapproché taille sur l’un des saboteurs qui à l’air plus concentré que les autres] Il renverse une tour, c'est parfait, il éclate de joie ! Pas de points pour le maître d'œuvre, mais il a le droit d'utiliser les blocs tombés pour reconstruire s'il lui reste du temps. Si une munition atterrit sur une tuile, le constructeur ne peut pas construire ici, et s'il a commencé à construire sur cette tuile mais n'a pas fini, il doit s'arrêter et aller ailleurs !

[zoom/Gros plan : dés] Si une munition atterrit avec le symbole "Ka-Boom" face vers le haut, rien ne se passe.


[Plan d’ensemble sur tous les joueurs] Toutefois, si un second dé indique ce symbole, le joueur qui a tiré ce dé doit taper son poing sur la table une fois, et si le tremblement de terre qui a suivi renverse des tours, tant pis pour le constructeur ! On le voit qui s'exaspère en agitant ses bras au ciel pendant que les autres rigolent.

[zoom/Gros plan : sablier] Lorsque le sablier s'est écoulé, le maître constructeur revendique les tuiles sur lesquelles il a correctement construit une tour (une tour qui tient toujours). Le joueur suivant (dans le sens horaire) devient le nouveau maître d'œuvre. Dès qu'un joueur atteint 16 points, le jeu se termine et le joueur remporte la partie.

[Panoramique gauche-droite/Plan général] tous les joueurs s'amusent comme des petits fous.

[générique de fin]

dans les rôles principaux, par ordre d'apparition :

26 tours tuiles (25 petite, 1 grande)
16 tours
4 catapultes
10 dés de munitions (9 petite, 1 grande)
Un sablier
1 feuille d'autocollants

Et… les règles du jeu

Crédits
Essen 2013
– Multilingual first edition –
Product Code: 878 274

✄ ✄ ✄ ✄ CUT !

Laisser un commentaire