Hanabi, un ami qui vous veut du bien

Aujourd’hui, on ne parle pas d’une nouveauté. Et non, mais on parle d’un bon jeu !
Hanabi
est une création de Antoine Bauza datant de 2010 chez les éditeurs 12 singes. Personnellement, je l’avais découvert dans une association il y a fort longtemps, avec une version dans une boîte en plastique, les cartes étaient usées par le nombre de sessions (signe d’un bon jeu, je vous le disais !). À l’époque, je n’étais pas encore ce que l’on appelle un “mordu” [mais plutôt un Moldu ? Ndlr] j’avais été happé par le jeu, mais je préférais une autre création de Mr Bauza, l’incroyable Ghost stories qui m’a choppé à la jugulaire et fait de moi un accroc du j2s. Depuis j’infecte des joueurs par milliers.

Hanabi_jeux_edesociete_Ludovox (3)

Plus tard, un vendeur nous conseilla la petite boîte en métal de Cocktail Games et depuis on l’emporte partout, elle est pratique et ne prend pas de place. On l’a racheté de nombreuses fois. Pour l’offrir à des amis. Pour remplacer le nôtre qui collait, ou parce qu’il avait pris l’eau lors d’une randonnée. Vous avez compris, je ne ferais pas dans le suspense, ce jeu est un ami que l’on emporte partout.

Hanabi-Cocktail Games-Materiel2-Jeu de societe-ludovox

 

Feu d’artifices !

Hanabi est ce que l’on appelle techniquement une réussite, mais une réussite coopérative. Nous avons 5 couleurs qui vont de 1 à 5, pour chaque valeur nous avons 2 cartes, sauf pour les 1 où nous en avons 3 de chaque et les 5 qui n’existent qu’en un seul exemplaire.

Le but du jeu est de composer un feu d’artifice. Pour ce faire, il faudra placer les 1 de chaque couleur, puis les 2, les 3 et enfin les 4 et les 5, cela pour chaque couleur, si vous y arrivez, vous pouvez aller au Japon et prendre la place d’un maître artificier (enfin peut-être).

Là où Hanabi est génial, là où c’est avant tout un jeu de communication, c’est que pour faire tout cela, on va devoir communiquer avec nos camarades selon certaines contraintes précises. On va pouvoir leur donner des informations clefs sur les cartes qu’ils ont en main, mais on sera limités en nombre d’informations que l’on peut donner. « Qu’ils ont en main » dites-vous ? Oui mais attention, c’est le premier twist du jeu : on tient ses cartes à l’envers, on ne voit donc pas ses propres cartes, par contre on a tout un panorama sur le jeu des amis et il faudra leur donner les informations les plus pertinentes pour qu’ils puissent déduire ce qu’ils ont et ce qu’ils doivent jouer.

Hanabi_jeux_edesociete_Ludovox (1)

 

On ne peut donner que deux types d’informations quand on parle : soit un renseignement sur la valeur, soit sur la couleur des cartes.

« Roger, dans ta main ici et ici tu as deux cartes rouges. »

– « Ok tu es gentil, mais je fais quoi de ces informations ? Ah… mais attends… si tu me dis ça maintenant c’est probablement que cette carte, c’est le 2 rouge, sinon tu n’aurais pas perdu un indice pour rien. »

 

Oui car cela coûte des indices et l’on n’en a pas tant que cela (représentés par des jetons que l’on dépense) !

À notre tour, on peut jouer une carte, mais c’est risqué puisqu’une erreur sera sanctionnée. Première conséquence, la carte est perdue (ça risque d’être compliqué pour faire un perfect !), deuxième conséquence, on perd un jeton de vie. Et on n’en a que trois. Trois droits à l’erreur, pas un de plus et pas un de moins.

Dernière conséquence, les regards noirs vont tomber sur vous.

« Mais qu’est ce que t’as foutu ? C’est pas du tout cela que l’on attendait, tu n’as pas compris le message ?

– Ah mais je croyais que j’avais un 2… »

 

On peut aussi défausser une carte pour gagner un indice.

Hanabi_jeux_edesociete_Ludovox (2)

Ça fait un feu d’artifice dans ma tête

Petit à petit, on a des informations plus complètes et cela devient jouissif quand on se comprend dans les non-dits. Parfois on est étonné des indices donnés par les autres joueurs, on reste dans l’incompréhension et on finit par en rire.

Il vient de lui dire qu’il avait un 3 alors qu’il nous faut d’abord un 2, mais pourquoi diable a-t-il fait cela, ça n’a aucun sens. Oh, mais peut-être parce que la carte que j’ai en main c’est justement le 2 qui nous manquait… [lumière divine] Ooooh les amis j’ose un truc m’en voulez pas… Yes, j’avais raison !

Et quand la communication est parfaite alors tout s’enchaîne, tout s’imbrique. Mais pour cela il faudra quelques parties ! Cela tombe bien, parce que généralement, on les enchaîne et on s’améliore vite. Au début réaliser un perfect semble quelque chose d’inaccessible et on finit par rajouter la couleur supplémentaire qui complexifie le jeu.

On s’invente parfois des codes, on organise sa main. Par exemple, cette carte vous ne m’avez jamais donné d’indice dessus, donc j’en déduis qu’elle n’est pas utile et je la défausse. Parfois ça passe, parfois ça casse.

Il existe des experts, et des compétiteurs qui ont imaginé des codes bien organisés et bien structurés pour aller jusqu’à la finale. Vous pouvez d’ailleurs jouer au jeu avec Beri dans sa version online sur boardgame arena.

À deux joueurs, cela fonctionne très bien, mais l’ensemble devient vite assez facile, c’est vraiment à 3 et à 4 joueurs que le jeu prend toute son ampleur car on va tenter de déduire et surtout enchaîner les cartes parfois en aveugle.

Hanabi élimine de fait l’effet leader, mais il n’annule pas l’effet sale con [c’est le terme technique – Ndlr] l’effet où vous vous faites pourrir par un joueur trop pris dans le jeu et qui a oublié qu’on ne jouait pas sa vie (notez que parfois vous pouvez être ce joueur et dans ce cas il est temps de prendre un peu de recul avec respiration abdominale ^^).

A l’heure où The Mind propose le tour de force de faire une réussite ensemble sans même parler, Hanabi reste un titre qui mérite de ne pas être oublié. Il reste le jeu facile à transporter, idéal pour briser la glace avec des inconnus quand vous devez faire un long trajet ou attendre chez le docteur, ou pendant que votre dernier est à son cours de piscine. Oui, c’est du vécu. 

Pour la petite anecdote : pendant 6 mois, ma femme et moi avons accompagné notre fils à sa session natation tous les mercredis et le temps du cours, on jouait avec une mamie qui attendait sa petite fille. Elle avait été intriguée et on l’a vite invité à jouer. (Oui, ça a parfois du bon de pas avoir de smartphone ^^). Et croyez-moi j’ai pu mesurer les progrès accomplis ! Pas par mon fils, mais bien par nous !

 

hanabi-deluxe

 

Si vous aimez les coopératifs, que vous n’avez pas peur de lire entre les lignes, je vous conseille ce très grand jeu dans une toute petit boite. Si Hanabi a eu un Spiel et qu’il a dépassé le milliard d’exemplaires vendus (on me dit dans l’oreille que c’est un million) ce n’est pas pour rien.

Et vous aurez l’embarras du choix tant on trouve de versions, il existe même une édition en bois avec des tuiles type Mah-jong, mais elle coûte un bras. À noter : Les dernières versions sont compatibles pour les daltoniens.

Pour en savoir plus :

Comment est né Hanabi ?

Les vidéos stratégiques de Beri

 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

 

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Angie
    Angie 07/05/2018
    Répondre

    Et bien, je trouve ça vraiment chouette qu’on ressorte des petitsp pépites. Merci pour ce choix d’articles

Laisser un commentaire