Dungeon Time, le retour de la coopération frénétique

Quatre ans après la sortie d’Escape La malédiction du Temple, voici un nouveau jeu coopératif en temps réel qui va bientôt venir squatter Kickstarter. Dans celui-ci, vous êtes une bande de héros qui tente d’accomplir des missions au coeur d’un donjon. Vous devez piocher des cartes le plus vite possible, et faire défiler de façon frénétique votre deck un peu comme dans Klash qui se prépare lui aussi pour un financement participatif du côté d’Elemon games.

carte

Vous allez ainsi chercher dans votre tas de cartes, celles qui symbolisent l’équipement nécessaire pour compléter la quête en cours. Pour réaliser tout ça, vous avez droit à 5 minutes chrono.

Ensuite vous aurez une phase de résolution plus lente (on pense à Space Alert, ancêtre proclamé), où vous re-dépilez vos cartes pour voir si vous avez bien réussi à remplir les objectifs imposés pour gagner la mission. 

Tu pioches tu pioches tu joues et tu pioches tu pioches et tu joues

Il y a un aspect communication important dans l’équipe, un peu comme dans SpaceTeamcar vous pouvez demander aux autres les cartes qui vous manquent, mais attention, sans non plus vous surcharger, car si vous avez trop d’objets vous n’arriverez juste pas à vous sortir d’ici vivant… 

donjon

Le jeu, imaginé par l’italien Carlo Rossi et illustré par Denis Martynets, se montre actuellement à la convention Origins du côté des stands d’Ares Games. Il se lancera sur plateforme participative dans la foulée, d’ici la fin du mois (le 29 – Edit : c’est en ligne), ce qui est une première pour l’éditeur, qui est d’ailleurs d’habitude plutôt derrière des jeux nettement plus massifs (miam Galaxy defenders).

En attendant, on a un petit trailer :

Dungeon Time

Un jeu de Carlo A. Rossi
Illustré par Denis Martynets
Edité par Ares Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016
De 1 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Durée d’une partie entre 10 et 60 minutes

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 01/07/2016
    Répondre

Laisser un commentaire