Codenames, le nouveau Chvátil [Gen Con]

C’est toujours un micro événement de parler du nouveau Chvátil (Through the ages, Galaxy Trucker, Space alert, Dungeon Lords, Dungeon Petz, Tash Kalar, Mage Knight…). Le garçon sait toujours nous surprendre en arrivant par là où s’y attend le moins. Un party game de déduction à base de mots, ça, on ne l’avait pas vu venir. Et pourtant, la chose a l’air fort ludique, comme toujours. Voici Codenames, qui ferra son entrée à la Gen Con. 

Guerre froide

Dans ce jeu, deux équipes d’espions s’affrontent, chacune menée par un capitaine maître-espion qui sait tout sur tout et qui devra donner des indices à ses collègues avec des fortes contraintes (ça vous fait penser à Mysterium ?). Un mot et un chiffre pour faire passer le message, oui mais vous êtes des espions habitués à comprendre entre les lignes, non ? 

pic2598922_md

Sur la table, une grille de 25 cartes qui présentent des noms de code pour 25 agents dont on ignore leur camps. Les capitaines eux connaissent leurs identités et vont tenter de les mettre en contact avec les personnes de leur équipe.

Les deux capitaines se relaient pour donner des indices avec un seul mot (+ un chiffre qui indiquera à combien de cartes ce mot-indice peut être appliqué). Bien sûr les mots sur les cartes ne peuvent pas être prononcés directement, il faudra fonctionner par association d’idées. 

 » Pantoufle.

– Barbecue ?

– Oui !

– … ??? »

Et quoi qu’il arrive dans son équipe le capitaine doit savoir rester impassible.

Les membres de l’équipe (les agents de terrain) essaient de deviner de quelle(s) carte(s) leur capitaine parle. Si un agent touche une carte pour la désigner, le capitaine la révèle : si c’est de la couleur de son équipe, l’agent peut continuer à tenter de deviner d’autres cartes, sinon ils perdent la main au profit de l’autre équipe. La première équipe à contacter tous ses agents gagne la partie. 

pic2598926_md

Il y a aussi une carte assassin… Si vous contactez l’assassin, votre équipe a perdu et la partie se termine ! Enfin, certaines cartes sont neutres, elles incarnent des passants innocents. Si vous en pointez une, vous perdez juste la main. Mais non ça fait pas mal. 

Comment les maître-espions savent-ils tout ?  

Parce que c’est leur métier, non ? 

Bon d’accord. 

Chaque partie a une « carte-clef » (sur la photo, à gauche) qui révèle les identités secrètes des cartes posées sur la table (sur la photo, à droite).  

Sans-titre-1

 

Les capitaines choisisse la carte-clef au hasard en début de partie et la glisse dans son support. La carte-clef correspond à la grille sur la table : Les carrés bleus correspondent à des mots que l’équipe bleue doit deviner, les carrés rouges aux mots que l’équipe rouge doit deviner. Les carrés blancs sont des passants innocents, et le carré noir est l’assassin qui ne doit jamais être contacté. 

Les 4 lumières sur les bords de la carte-clef indiquent quelle équipe commence. Cette équipe doit deviner 9 mots, l’autre équipe que 8 mots. Il y a aussi un agent-double quelque part qui appartient à n’importe quelle équipe, le tourne-casaque. 

« En tout cas, on peut dire que le soviet éponge… »
OSS 117 : Le Caire nid d’espions, OSS 117.

Grouille !

Si un joueur réfléchit trop longtemps, tout joueur peut retourner le sablier et demander au joueur lent de prendre une décision dans le temps imparti.

Et voilà donc Codenames, un jeu de déduction avec une once de stop-ou-encore qui peut se pratiquer jusqu’à 12 personnes. D’après les premiers retours, beaucoup de fun au programme. In Chvátil we trust. 

>> La fiche 

Un jeu de Vlaada Chvatil
Edité par Czech Games Edition
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 09/2015
De 4 à 12 joueurs
Durée d’une partie entre 15 et 20 minutes

3 Commentaires

  1. Photo du profil de Dr. Jacoby
    Dr. Jacoby 24/07/2015
    Répondre

    un jeu qui a l’air assez étonnant et déroutant, impatient d’en savoir un peu plus !!!

  2. Photo du profil de Grovast
    Grovast 24/07/2015
    Répondre

    Pictomania a bien marché par chez nous, donc pas de raison de douter de Maître Vladaa, même en matière de party game. Radarisé !

  3. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 26/07/2015
    Répondre

    C’est un jeu d’ambiance sans ambiance, un peu comme Concept. En tout cas il a très bonne presse.

Laisser un commentaire