Des chats et des pots [Cottage Garden ]

Vous vous apprêtez à lire un article qui va être vu et partagé par des millions d’internautes et connaître une propagation virale sans pareille. Oui, je pense que je vais faire exploser le compteur de vues du site. J’espère que les développeurs du Vox ont prévu le coup… Pourquoi ? Simple.

Il est ttttrrroopppp choupinou

Il est ttttrrroopppp choupinou

 
Il n’est pas mignon ?
 
J’ai reçu ma boîte de Cottage Garden en envoyant mon équipe de choc à Essen, à défaut d’avoir pu y aller moi-même. Ils m’ont donc rapporté une belle boîte de Cottage Garden avec le goodies du chat qui griffe :
 
La carte postale-goodies qui envoie de l'herbe à chat

La carte postale-goodies qui envoie de l’herbe à chat

 
Superbe, n’est-ce pas ? Je lis dans vos yeux la jalousie du chat qui vient de lui voir passer sa croquette sous la truffe.
 
Ils m’ont aussi rapporté une feuille de stickers… de corrections pour le jeu ! En effet, la règle (en anglais et allemand) contient quelques coquilles. Rien de bien dramatique pour moi, vu que je n’avais pas encore lu les règles à ce moment. Il y a des stickers aussi pour le plateau de jeu. En effet, suite à une erreur d’impression, le plateau double face est pour 4 joueurs des deux côtés. Nous avons donc de quoi transformer une des faces en plateau 2/3 joueurs comme c’était prévu au départ.

Cottage Garden est le premier jeu d’un nouvel éditeur allemand Edition Spielwiese (avoir un Rosenberg comme 1er jeu, la classe). On peut donc excuser ces petites erreurs pour un premier jeu, d’autant que la page de stickers corrige bien ces loupés. Par ailleurs, ils ont promis qu’ils ne laisseraient plus de chats dans leurs locaux. Heureusement, ces bévues ne seront pas présentes dans la version française (chez BlackRock le 7 décembre prochain), me miaule-t-on à l’oreille. 

 
On peut maintenant sortir ses gants de jardin, sa truelle et son arrosoir. C’est parti pour…
 
cg-boite
 
 
Un must-have du jeu à 2

Un must-have du jeu à 2

Uwe Rosenberg (dois-je vraiment rappeler qu’il est le papa de jeux de gestion prestigieux particulièrement velus comme Agricola, Ora & Labora, et plus récemment A la gloire d’Odin ?) nous a fait une bonne surprise, il y a quelques mois, avec un petit jeu à deux très bien pensé : Patchwork. Un jeu où il faut assembler des pièces façon puzzle, pour réaliser un patchwork (un assemblage de pièces de tissus). Un thème douillet pour un véritable must-have du jeu à deux. 
 
Pour son nouveau jeu, Uwe a décidé de rester dans le thème « Comment occuper mon dimanche ? » en passant de la couture au jardinage. Et le jardinage cela peut se faire à plusieurs, donc le jeu permettra de jouer de 2 à 4 joueurs.
 
Vous avez donc entre les mains le…
 

Guide du parfait jardinier

Un jardin, c’est beau, c’est fleuri, mais on ne naît pas avec un râteau entre les mains. Le jardinage, c’est un art, et vous allez apprendre tout cela en réalisant les plus beaux jardins. Pour une fois qu’il ne faut pas aller casser du monstre, on ne va pas s’en plaindre. Un peu de douceur dans ce monde si brutal !
 
Le jeu va constituer à planter des massifs de fleurs dans des jardins successifs. Chaque jardinier s’occupera de ses propres jardins. Oui, interdit d’aller mettre des ronces chez le voisin. On se respecte, entre jardiniers.
 
C’est parti pour une petite explication pour apprendre à jardiner.
 
Commençons par ce qu’il faut pour constituer le parfait kit pour remuer la terre : Le matériel de jardin.
 
jardin-francais

Ceci est un jardin « à la française »

Nous aurons besoin d’un petit lopin de terre.
 
Plus exactement deux par jardinier.
Nos jardins seront « à la française », bien organisés en carrés de 5 x 5 cases de terre.
 
Notre petit coin de paradis n’est pas vide, il contient déjà quelques fleurs sous cloche, ainsi que des pots en terre orange.
Ils sont double-face avec des dispositions différentes. Face claire / face sombre, qui ne reflète en rien la qualité de la terre.
 
 
cg-plateaujoueur
 
 
cg-board
Ensuite, il faut des fleurs.  Plein de fleurs.
De beaux massifs bien structurés.
Ça tombe bien, il y a un marché floral à votre disposition. Vous y trouverez toutes sortes de fleurs : myosotis, lilas, pétunias… De quoi ravir vos yeux. C’est pour vous. Elles vont être disponibles sur un bel étalage de 4 x 4 cases, qui constituera le plateau principal.
Comme tout ne pouvait pas tenir là-dedans, le reste des plantes est placé en file indienne et viendra remplir les espaces vides au cours des différentes plantations.
 
Les fleurs, de différentes formes, sont tout à fait adaptées pour rentrer dans votre jardin, pour peu que vous choisissiez la perle rare. On voit très bien venir le positionnement de puzzle. 
 
 
 
La brouette. tellement indispensable au jardinier ... donc au jeu

La brouette. tellement indispensable au jardinier … donc au jeu !

 
 
 
Une brouette.
 
Eh oui, un jardinier sans sa brouette, c’est comme un joueur sans son meeple. Concrètement, dans le jeu, ça ne sert qu’à indiquer la fin de la file de fleurs (et transporter des p’tits chats parce que c’est un endroit trop cool pour dormir). 
 
 
 
 
cg-pions
 
 
Des pots en terre.
Ils sont beaux, ils sont en promo, ils sont orange. Un jardin sans pots en terre, ça n’a aucune saveur.
 
Des chats.
Mais que font ces adorables petites boules de poil dans mon jardin ? Ça y est, ils ont déjà squatté la brouette !
 
 
 
Chaque apprenti-jardinier dispose de son espace de travail, avec 2 pistes de score (orange et bleu). Un bon jardinier est un jardinier bien préparé. Cela explique aussi pourquoi il commence avec deux p’tits chats dans sa réserve.
Et un dé. Quoi, il y a du hasard ? On va planter des fleurs au hasard ? Non, rassurez-vous, cela n’est que le compte-tours. Ouf.
 
La partie de jardinage va consister en une série de tours où les étapes suivantes vont se dérouler pour chaque jardinier, à tour de rôle :
 
  • On remplit le marché aux fleurs ;
  • On sort les gants et on plante ;
  • On gagne du prestige parce qu’on a terminé un jardin et qu’il est trop beau (en plus de sentir bon). 
 

1/ La disponibilité sur le marché aux fleurs

 
C'est Jardiland !

C’est Jardiland !

 
C’est ici que le dé intervient. Le dé (vert pour être dans la thématique) va avancer d’une case autour du marché aux fleurs. Le jardinier dont c’est le tour pourra donc récupérer un massif de fleurs dans la colonne/ligne où se situe le dé. Il est possible que la colonne/ligne en question ait déjà été pillée par des joueurs précédents. Dans ce cas :
 
  • Soit il y a vraiment eu rush, il n’y a plus qu’une plante disponible, voire pas du tout : il faut alors remplir la colonne avec les plantes en file indienne autour du plateau. 
  • Soit il n’y a qu’un ou deux espaces vides. Dans ce cas, le jardinier pourra faire fuir un des chats (se défausser) de sa réserve pour remplir la colonne.

 

 
 
Merci d’utiliser les fleurs les plus proches de la brouette ! Ça sera moins long à transporter (et ne réveillez pas les chats qui dorment dedans s’il vous plait).

2/ La plantation

Il est temps de se retrousser les manches. N’ayez pas peur de vous salir les mains, c’est aussi ça, le travail de la terre. Choisissez une belle plante sur la colonne du dé et venez la planter dans l’un de vos 2 jardins.
Il faut que cela soit le plus harmonieux possible. 
cg-placement
Je vais vous donner quelques conseils basiques :
 
  • N’écrasez pas les fleurs déjà plantées. 
  • Évitez de planter sur les pots de fleurs (ils sont si beaux). 
  • Planter sur vos fleurs sous cloche n’est pas forcément une bonne pratique non plus.
  • Évidemment, ne dépassez pas de votre jardin, et respectez vos cases. On n’est pas dans un jardin « à l’anglaise », ici, nom d’une truelle.
 
En dehors de ces recommandations, vous pouvez les tourner comme vous le souhaitez. L’idée, c’est que ça rentre. Débrouillez-vous, c’est vous le jardinier ! 
 
 
Bon, si vraiment aucune fleur ne vous convient (vous êtes bien difficile, quand même), vous pouvez poser, à la place, un pot de terre (je vous ai déjà dit qu’ils étaient magnifiques ?) et le mettre sur un de vos jardins. En général, dans un p’tit coin où vous n’aurez pas assez de place pour planter d’autres fleurs.
Vous avez vu qu’il y a des p’tits chats ? Ils sont trop mignons, trop choupinets toussa. Et eux aussi, ils aiment se prélasser dans la terre (à défaut de la brouette). Vous pouvez donc, en plus de votre acquisition de fleurs (ou de ces sublimes pots de terre) placer des chats de votre réserve sur vos jardins.
 
« Cha ché un bon chat à chon jardinier, cha, madame ».
 

3/ La satisfaction du travail bien fait

 
Une fois qu’un de ces jardins est terminé, c’est-à-dire qu’il ne reste plus une seule case vide (soit il y a des fleurs, soit des pots en terre d’un orange resplendissant, soit des chatounets, soit des fleurs sous cloche), il est temps de montrer aux autres que votre jardin, c’est le plus beau des jardins du monde entier. D’abord. Vous allez donc gagner des points pour devenir le jardinier avec la main la plus verte.
 
Il est temps d’introduire la piste de score. Oui madame. 
 
Vous disposez d’une piste de score (votre atelier) permettant de marquer des points de deux manières différentes :
 
  • Grâce à tous ces extraordinaires pots en terre que vous avez mis sur votre jardin. Tout le monde est tellement ébahi de la grâce de votre disposition que vous marquez autant de points que de pots. Pour cela, avancez un cube orange (et un seul, on ne dispatche pas entre les cubes) du nombre en question sur la piste orange.
  • Grâce à ces belles plantes sous cloche qui sont les étoiles de votre jardin. Vous marquez 2 points par fleur sous cloche en utilisant les cubes bleus sur la piste bleue.

 

Les chatounets, aussi mignons soient-ils, ne rapportent rien (mais bouchent un trou sur votre plateau, c’est pas si mal).

Des souris et des points

Des souris et des points

 
Si votre cube (orange ou bleu) traverse la petite ligne rouge de la piste de score, une souris est attirée. Aaahhhhhhh, une souris dans votre jardin ! Sale bestiole ! Elle va tout bouffer. Prenez un chat dans votre réserve que vous pourrez utiliser plus tard.
 
cg-ruches
 
Si votre cube arrive sur la dernière case de sa piste (20 points), alors bravo ! Mais elle n’avancera pas plus. Notez que la dernière étape rapporte un peu plus (5 points pour la piste orange au lieu de 1, et 6 pour la bleue au lieu de 2).
 
Le premier à l’atteindre gagne en bonus cette magnifique ruche d’une valeur de 2 points. Une ruche de 1 point pour le second.
 
 
 
Il est beau, mon pot en terre. Et il est à moi.

Il est beau, mon pot en terre. Et il est à moi.

 
Enfin, si le 3ème cube bleu ou orange quitte la zone de départ, vous êtes remarqué pour vos efforts et récompensé en conséquence. Le comité des jardiniers vous offre… un sensationnel pot en terre à placer sur votre autre jardin avant la fin de votre tour. Le monde est bien fait. Mais si. 
 
Une fois vos rétributions obtenues, remettez les fleurs utilisées dans la file, pots et chats dans la réserve commune, retournez votre jardin sur l’autre face (il faut remuer la terre pour la prochaine plantation, c’est mieux) et remettez le dans sous la réserve, puis prenez un nouveau jardin vide, le premier disponible.
 
Et voilà, vous êtes prêt pour vous lancer dans le concours du meilleur jardinier (tous les samedis soir, en prime time sur Ludovox).
 
Enfin presque. Il y a l’étape finale quand même.
 
La partie va continuer durant 5 tours de marché. Comprenez que le dé va avancer d’une case à chaque joueur autour du plateau. Il commence avec la valeur 1. Une fois qu’il fait un tour complet, il augmente de 1 et ce, jusqu’à la valeur 6. 
 
Et c’est le tour final. Le tour où on ne peut pas laisser un jardin inachevé. C’est une faute pour un jardinier.
 
Tous les joueurs vont commencer par se défausser de leur(s) jardin(s) avec 2 fleurs plantées ou moins (les pots en terre ne comptent pas, ils sont au-delà de cette appréciation. Les chats non plus). Puis, comme pour les tours précédents, les apprentis-jardiniers vont compléter leur(s) jardin(s) restants. Ils ne les remplaceront pas une fois terminé.
Seulement, seulement… chaque jardinier perdra 2 points par nouveau tour joué en descendant un des cubes, au choix, sur les pistes de score.
Si vous deviez faire reculer un cube qui avait atteint la case finale de la piste, tant pis pour vous, vous perdrez plus. Un bon jardinier sait anticiper la fin de la saison.
 
Une fois tous les jardins terminés, on cumule les points des différents cubes ainsi que les éventuelles ruches. Celui qui a le score le plus haut gagne ce monumental POT EN TERRE !
Le plus beau pot en terre de l'univers

Le plus beau pot en terre de l’univers

 

A-t-on le best-seller du jardinage ?

Je vais essayer de laisser dans la remise mon côté « Uwe-groupie » pour donner un avis aussi objectif que possible : Cottage Garden  est un très bon jeu. (Eh oh, arrêtez de siffler, hein ?)
Déjà, cela fait plaisir d’avoir un thème nouveau, rafraîchissant. Il attirera surement plus un public familial que si on avait cultivé des champs d’astéroïdes ou de blé pour faire des lembas [NDLR : du pain elfique]. Durant toute la partie, on a cette petite sensation d’avoir la main verte, tout à fait appréciable, moi qui arrive à peine à faire pousser du basilic sur mon balcon. 
 
Le jeu est esthétiquement plutôt chouette et on a de beaux jardins devant nous.
 
Quelques petits détails donnent un petit plus au jeu : un parasol, permettant à n’importe quel joueur de prendre une pièce pour le tester, permettant ainsi de savoir où il a pris la pièce. La brouette en 3D. Ça sert à rien donc c’est indispensable.
 
Et puis il y a des p’tits chats. Et les p’tits chats, ça fait craquer tout le monde. Tout comme les pots en terre, d’ailleurs. À quand des vidéos de pots en terre sur le net ? Pour la peine, je vous remets une image, car je sais que ça vous manquait.
 
cg-roma-115-l
 
 
Les règles sont assez simples à appréhender (même si j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois, mais c’était en anglais). Un petit rappel de certains détails aurait été appréciable (genre le pot en terre gagné au 3ème cube de couleur qui part de la zone de départ).
 
D’un point de vue ludique, Cottage Garden se situe bien loin d’un Agricola. Il ressemble en fait assez à Patchwork. La mécanique y est sensiblement la même, donc plutôt facilement abordable.
Il rajoute une dimension stratégique, dans le sens où l’on peut anticiper les pièces que nous aurons aux prochains tours. En effet, le dé avançant d’une colonne par tour, autour du plateau (plus les extrémités à 4 joueurs), on sait sur quelle ligne sera le dé à notre prochain tour, donc grosso modo les tuiles fleurs qui seront mises à notre disposition. 
 
Par contre, le jeu trébuche un peu sur l’aspect interactivité entre joueurs. En effet, un bon jardinier se focalise sur son jardin. Ceux des autres, il s’en fiche comme de sa première pelle. On pourra dire qu’on peut piquer une tuile fleur sur le plateau principal, qui peut intéresser un autre joueur, mais au final, ça ne le bloque pas tant que ça. Voir la tuile peut ne pas être intéressant du tout pour le joueur. Donc chacun son jardin.
 
Bref, à deux joueurs, on va retrouver le même genre de sensations que dans Patchwork. Le jeu est rapide (une trentaine de minutes). À 4 joueurs, ça pêche un peu par le manque d’interactivité et des parties un peu longues (une heure).

 

Roonnnnnrrronnnnnnn

Roonnnnnrrronnnnnnn

ça, c'est une photo de mon chat. Et hop, + 100 vues sur l'article.

ça, c’est une photo de mon chat. Et hop, + 100 vues sur l’article.

Je veux un câlin. Je suis trop mignon

Je veux un câlin. Je suis trop mignon aimez-moi

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On se retrouve donc avec un très bon successeur à Patchwork, mais il manque un p’tit truc pour franchir la barre du 2 joueurs avec plus de succès à mon sens. Mais il y a des pots en terre et des p’tits chats et ça…
 
Voyez, vous êtes déjà en train de lorgner sur la date de sortie française (7 décembre chez Blackrock mais je l’ai déjà dit).
Suggestion de goodies pour eux : des tuiles « Herbes à chat ». 
 
Un jeu de Uwe Rosenberg
Illustré par Andrea Boekhoff
Edité par Edition Spielwiese
Pays d’origine : Allemagne
Langue et traductions : Allemand, français
Date de sortie VO : Essen 2016
Date de sortie VF : décembre 2016
De 1 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
 

9 Commentaires

  1. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 09/11/2016
    Répondre

    Ahahah..mais si j ai bien compris, je garde mon patchwork.

  2. Photo du profil de Meeple_Cam
    Meeple_Cam 09/11/2016
    Répondre

    Les 2 sont biens, mais assez proches, c’est vrai. Donc garde ton patchwork (s’en débarrasser serait pure hérésie) mais essaye Cottage Garden 🙂

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 09/11/2016
    Répondre

    Le vrai problème dans cette histoire, c’est que des chats dans un jardin, en vrai c’est mignon mais ça fait ses besoins partout 🙁

  4. Photo du profil de Dr. Jacoby
    Dr. Jacoby 09/11/2016
    Répondre

    Autant la formule marche à la perfection sur Patchwork  autant là c’est inutilement long, pénible et répétitif à 4 joueurs, grosse déception en ce qui me concerne

    • Photo du profil de Meeple_Cam
      Meeple_Cam 09/11/2016
      Répondre

      A 4 joueurs, je suis d’accord. A 2, c’est très plaisant. Je n’ai pas essayé la config à 3

  5. MoKo 09/11/2016
    Répondre

    Moi qui commence à tourner un peu en rond avec Patchwork, ca a l’air pas mal du tout cette V2 !

    Et encore un article long mais pas barbant une seconde, bravo Cam 😉

    • Photo du profil de Meeple_Cam
      Meeple_Cam 09/11/2016
      Répondre

      C’est une très bonne alternative à Patchwork. J’y joue régulièrement avec ma moitié (on alterne avec Bubblee pop, en ce moment 🙂 ). Mon article est un peu long, c’est vrai.

Laisser un commentaire