Canyon Cup : une course déjantée dans le désert ! [Proto]

Autant ne pas y aller par quatre chemins : je voudrais partager ici avec vous un énorme coup de cœur pour un prototype que j’ai eu l’occasion de découvrir au salon Ludinord !

Canyon Cup : une pépite dans le désert pour ce jeu de course déglingué. boite proto)

 

Et oui, un proto en bouts d’cartons m’a accroché l’œil tandis que je faisais un rapide tour d’horizon des tables de jeux présentes dans la grande salle des fêtes du Fort de Mons. Hey, je ne serais peut-être pas si superficiel que ça finalement !

Que vois-je ? Une piste de course de voitures où règne la bonne humeur, où le circuit est modulable et où évoluent de ravissantes petites voitures en plastique. Et bien, me voilà appâté !

Pourquoi ? Et bien parce que j’aime les jeux de courses, qu’ils sont relativement rares et que je n’ai jamais vraiment trouvé LE jeu de course qui allierait simplicité, fun et « ergonomie » de jeu.

Bref, il me fallait impérativement m’asseoir à cette table tôt ou tard. Ce que je fis dès que l’occasion se présenta.

Les sympathiques auteurs belges François et Simon Pirson

 

J’ai alors découvert une véritable pépite ludique de course. Les deux auteurs sont belges en plus d’être frères, je ne sais pas l’effet que vous fait l’accent belge mais moi je l’adore ! Alors ce ne fut que du bonus tout au long de la partie. Voyons cela de plus près…

 

Entrez dans la Canyon cup

À mi-chemin entre le trop sérieux Formule Dé et le trop solo Rallyman, ces deux frangins ont eu l’envie et l’idée de ce jeu de course déjanté où quelques crasseux et retors pilotes vont froisser de la caisse dans le désert et même se tirer dessus pour le plus grand plaisir des spectateurs. Car au fond, arriver premier, c’est bien mais faire le show et être le chouchou du public, c’est mieux !

Ici ça sent un peu l’huile cramée, miam !

 

Voila six mois que les frères Pirson se sont lancés dans l’aventure et le tout tourne déjà très bien. L’idée à la base est née de l’envie de passer un bon moment « entre potes » (dixit les auteurs) devant le relatif désert sur ce genre de jeu. L’idée de le faire connaitre au grand public a dû faire son chemin puisque me voici devant !

Qu’avons-nous devant les yeux ?

  • Tout d’abord, des tuiles hexagonales qui combinées entre elles forment un circuit au travers d’un canyon tortueux (petite astuce bienvenue : comptez 10 minutes de course à 4 pour chaque tuile posée, voila qui est vraiment sympa pour déterminer un temps de jeu en fonction de votre temps disponible non ?) avec une piste de score centrale.
  • Votre plateau personnel pour installer votre pilote, poser votre flingue et lister les équipements pour votre voiture, une piste de score pour comptabiliser votre popularité…
  • Des dés spéciaux de gaz, de pilotage et d’attaques, 
  • Et les plus mignonnes bagnoles plastiques que j’ai pu voir sur un jeu de ce type ! Les auteurs y tiennent d’ailleurs beaucoup, j’y reviendrais un peu plus tard …

Intérieur cuir

Dans des canyons poussiéreux, les pilotes les plus retors disputent une course à coup de gaz, de portières et de flingues dans des tas d’ferrailles bricolés pour l’occasion, le tout sous les encouragements d’un public en délire.

Vous mordez un peu l’tournant ? Gare à celui qui frôle le traître rocher, il n’attend qu’un capot !

 

Sous le capot

Après avoir choisi votre pilote, votre arme fétiche (le porte-bonheur des voyous) et les améliorations de votre caisse (blindage, turbo, pare-chocs défonceurs ou jantes à lames…), vous voici sur la piste.

J’aimerais vous détailler les effets des différents équipements mais cela serait fastidieux, sachez simplement que je m’étais équipé d’un pare-chocs défonceur car je suis taquin ! Au cas où la valeur d’avance de mon dé dépassait le nombre de case que je pouvais parcourir en raison de la présence d’un concurrent devant moi, et bien il subissait un dégât sur sa voiture et pas moi, idem pour un de mes adversaires qui s’était équipé de jantes à lames qui permettent lors d’un coup de volant pour quitter sa ligne de ne pas subir de dommage mais d’en infliger s’il poussait « par mégarde » un autre concurrent. Ça fait une longue phrase tout ça mais vous avez saisi l’esprit de la chose !

Le moteur  : des dés

Il y a en deux sortes : les dés de pilotage (en orange) qui servent à négocier les coups de volant, virages couillus et autres fantaisies du terrain, et les dés de gaz (beige) qui comportent des chiffres pour avancer.

Pour être plus précis : pour poser les roues ou traverser une case orange, il faut obtenir une face orange sur le dé de pilotage ; normal, les cases orange sont les parties duraille de la piste, un trou, un virage serré, etc. Pour traverser une case brune (boueuse) il faut dépenser deux points de gaz ; pour sortir de votre ligne et donc donner un coup de volant sur la ligne de gauche ou droite, il faut obtenir une face « décalage » sur le dé de pilotage. C’est futé comme tout et ça fonctionne bien, en plus de cela, des pictogrammes de stress ou de tir sont présents sur les faces.

Pour vous la faire courte, les symboles « éclair » influent votre jauge de stress, plus vous en obtenez, plus votre jauge évolue vers la zone de confiance, ce qui vous permettra carrément de choisir un dé et son résultat sans avoir à le lancer ! Avec un tel sang-froid, à vous les coups d’éclat et autres cascades maîtrisées.

À l’inverse, à chaque fois qu’il vous arrive une crasse, un défaut de maîtrise de pilotage ou autre, votre stress en prend un coup, et votre petit marqueur s’en va vers la zone de panique : vous suez tellement de grosses gouttes que vous lancerez pour ce tour 1, 2 ou 3 dés de moins…

 

Voici un petit exemple tiré du livret de règles wip que m’a aimablement fourni François Pirson :

Simon décide de lancer 2 dés de gaz et 2 dés de pilotage et obtient ce résultat :

des expl

Simon commence par déplacer son marqueur de stress de 2 cases vers sa zone de confiance. Les 3 symboles Tir lui permettent d’attaquer 3 fois au cours de son déplacement. Il pourra donc déplacer sa voiture de 3 cases et changer de bande au cours de son déplacement. N’ayant pas obtenu de face de couleur Orange, il ne pourra pas entrer dans une case Orange si l’occasion se présente

 

Les dés rouges ? oh 3 fois rien : on vous rentre dedans ou on vous tire dessus …

 

Seule compte la popularité et le frisson du public. Pour engranger des points, il vaut mieux passer sur des cases marquées d’une étoile, cases qui frôlent bien souvent un piège rocheux ou marquent un tournant réputé faiseur de veuves ! À condition de ne pas être le dernier bien sûr, lui ne marquera pas de point s’il passe dessus, puisque le public s’en fiche du dernier, tout le monde le sait ! On lui jette même des pierres pour lui presser un peu le pare-choc de recoller au autres : ça se traduit d’ailleurs par un bonus de +1 case à jouer sur son résultat de dé…

Murphy (mon chouchou avec sa belle gueule des bons jours)

Sur votre tableau de bord 

C’est votre plateau perso. Vous avez en haut la valeur de résistance de votre voiture, à chaque « accident » (volontaire ou non), vous retranchez 1 point … À 10, vous lancez 1 dé de moins. En dessous se trouvent les points de vie de votre pilote, à chaque agression, vous perdez 1 point de vie, une fois à 0, vous êtes mort ; c’est dur mais vous empochez 2 points de victoire ! Le public aime ça et vous allez faire la Une des journaux et les conversations des vieux tripots du coin. Enfin, en bas, se trouve votre niveau de stress (dans le rouge) ou de sang froid (dans le bleu) qui vont pouvoir influencer vos jet de dés.

 

La petite anecdote sur les voitures 

Au départ, les auteurs ont cherché des voitures plastiques dans le style grosses américaines rouges, bleues et compagnie (aux couleurs vues et revues) mais celles-ci se sont avérées assez chères. Ils ont ensuite trouvé de petites Trabant conçues pour le modélisme ferroviaires à un prix intéressant mais dispo dans des couleurs un peu passées, comme le beige, le vert bouteille, etc.

Au final ça fonctionne à merveille dans un esprit « vieilles caisses rafistolées », et surtout c’est bien assorti dans la charte visuelle « sable » du plateau, et des couleurs qui s’harmonisent au mieux avec le design de l’ensemble. Moi ça m’a fait l’effet d’un aimant et je ne pense qu’à y rejouer lors d’une prochaine occasion. Bien sûr, allez savoir en cas de signature éditeur si ce chouette parti pris graphique pourra rester… mais les deux frères se dirigent vers une solution de financement participatif avec l’intention de proposer un jeu quasiment à prix coûtant !

Les voitures en pleine bourre ! ça passe ou ça casse …

 

En tout cas, personnellement, je soutiens complètement ce proto et ces deux sympathiques auteurs. Ce fut vraiment une belle rencontre. 

Pour le moment, il existe deux sources d’infos sur Canyon Cupleur Facebook et un mini-site wordpress : canyoncup.com mais comptez sur moi pour vous faire remonter les infos sur Ludovox 😉 

 

13 Commentaires

  1. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 12/04/2016
    Répondre

    C’est tres joli, apres je vois mal le rapport a Formula D, qui joue sur le passage de vitesse n co. Ici on lance de la brouette de dés, quels sont les choix ?

    J’ai l’impression qu’on est fortement cantonné aux valeurs des dés quand on veut avancer et se faufiler.

    J’imagine qu’on doit souvent etre coincé ??

    Ah mais tout est écrit là ! Fallait le dire ^^

    http://canyoncup.com/?p=21

    On choisit 4 dés parmi 8, on applique l’intégralité du résultat (obligation de se décaler ?) On peut freiner en augmentant son stress

     

    Bref sur leur site on peut participer et c’est tres sympa 🙂

  2. Photo du profil de franpite
    franpite 12/04/2016
    Répondre

    Bonjour à tous, encore merci à Tomfuel pour ce bel article! Ici Franpite, je suis un des 2 auteurs!

    Merci pour ton commentaire TheGoodTheBadAndTheMeeple, le site est en construction, je découvre wordpress donc n’hésitez pas a faire part de vos remarques!

    En ce qui concerne ta question par rapport aux dés, plusieurs choses:

    Primo, merci d’avoir été consulter le site où le système de déplacement est expliqué! Je compte ajouter d’autres éléments de règles dans les jours qui viennent, je pense que nos dés custom représentent la part principale du gameplay donc j’ai commencé par un article sur ceux-ci, mais d’autres articles suivront sur les effets de l’équipement, de la jauge de stress et des points de popularité en général, etc.

    Deuzio, et sans vouloir manquer de respect à ce bon vieux Formule Dé, il y a effectivement assez peu de points communs avec Canyon Cup: en gros on passe beaucoup moins de temps à compter ses cases, on est pas obligé de bloquer une soirée entière pour y jouer, le tracé est modulable et puis surtout on peut s’envoyer des crasses dans la joie et la bonne humeur!

    Tierso, notre ambition était de créer un jeu qui raconte un truc (en l’occurrence une bonne arsouille du désert entre potes qui se font pas de cadeaux) mais surtout de proposer un système original de déplacement qui soit instinctif, fluide, nerveux et facile à prendre en main. Dans Canyon Cup, le joueur doit choisir certains dés à lancer parmi les dés de gaz et les dés de pilotage et ensuite tenir compte de la totalité du résultat pour réaliser le déplacement qui lui convient le mieux. En gros plus on est prudent moins on va vite, mais plus on va vite plus ca fait mal quand on loupe une trajectoire. Sans oublier que l’objectif final reste d’être le pilote le plus populaire (ce qui veut dire pas forcement vainqueur -ni vivant-)

    En bref, Canyon Cup est un jeu d’ambiance et de prise de risque, sur un thème de course du désert entre bagnoles custom, avec un systeme de déplacement original et un tracé modulable.

    Si vous voulez tester, nous sommes (quasi) tous les dimanches apres-midi au café jeu derrière la gare de Namur, ou sur demande on se déplace également dans les cercles de jeux (si dans les îles merci de prendre en charge les frais de déplacement)

  3. Photo du profil de Tomfuel
    Tomfuel 13/04/2016
    Répondre

    >> mea culpa pour le « a mi chemin entre formule dé et rallyman » .. en fait je voulais exprimer le fait qu’il n’y avait pas legion de jeu de course et que Canyoncup pourrait bien être le chainon manquant avec du fun dedans !

    c’est vrai que ces cases et ces lignes font instinctivement penser à Fdé mais j’aurais tout aussi pu parler de Monza .. toujours est il que c’est Fdé qui est revenu  souvent dans la conversation lorsque je me suis assis à la table de Canyoncup, surement car les gens ont besoin de référence, de comparaison, ou que ça leur évoque quelques bons souvenirs… que sais je.

    C’est cool thegoodthebadandthemeeple que tu ais visité leur site (que je mentionne bien dans l’article ;-)), le but n’etant pas de faire un copier-coller d’un livre de regles mais bien de susciter l’interêt en faisant decouvrir un jeu qui pourrait parfaitement animer une bonne soirée !

     

    hey ! bonjour et bienvenu à toi ici Franpite !

  4. Photo du profil de franpite
    franpite 16/04/2016
    Répondre

    Avis à tous les joueurs de la région qui voudraient pouvoir jouer à Canyon Cup: nous serons au Festival Dés Jeux de Reims le week-end du 30 avril. Mais oui! http://reimsdesjeux.fr/festival-des-jeux/

  5. Photo du profil de franpite
    franpite 16/04/2016
    Répondre

    Nous ne pourrons malheureusement pas garder tous les pilotes dans la version finale de Canyon Cup 🙁 C’est pourquoi nous tenons compte du choix des joueurs lors de chaque partie afin de savoir lesquels sont les plus populaires. Vous pouvez aussi voter directement pour votre pilote favori !

  6. franpite 11/08/2016
    Répondre

    Avis à tous les joueurs des environs et d’ailleurs: Canyon Cup sera au Brussels Game Festival du 27 au 28 aout! Si vous voulez tester un jeu de course pas comme les autres, n’hésitez pas à passer nous voir!Un tracé au milieu des rochers toujours différent, des pilotes suicid… courageux au volant de bolides customisés, un public qui ne veut voir qu’une seule chose: du spectacle. Bienvenue à la Canyon Cup!Et comme dit Gus, l’organisateur principal: « Je pense qu’une course de voitures est une évasion de la société des symboles et de la perception, mais bon, moi si j’organise la Canyon Cup, c’est surtout pour voir des crashs et vendre de la bière! »

  7. alstar 14/08/2016
    Répondre

    Si ce Jeu vient à Toulouse pour l’alchimie du jeu l’année prochaine, c’est certain que je le teste. Je me croirai dans une version plateau d’un des jeux vidéo auquel j’ai beaucoup joué à une époque à savoir Trackmania et son univers Canyon.

    Je parie que les auteurs y ont passé quelques soirées aussi…

  8. franpite 14/08/2016
    Répondre

    De fait, on a passé quelques soirées sur Trackmania (plutot l’edition stadium en ce qui me concerne) mais notre principale source d’inspiration est plutôt Death Rally, un autre jeu que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre 🙂

    • alstar 15/08/2016
      Répondre

      Death Rally excellent ça aussi ! Oui je sais j’ai plus de vingt ans… Pas la peine de la faire remarquer aussi clairement…

  9. Photo du profil de franpite
    franpite 26/08/2016
    Répondre

    Vous voulez admirer le travail d’un jeune et talentueux illustrateur? C’est par ici!Il nous a fallu du temps pour le trouver, mais on est vraiment satisfaits de notre choix! Un jeune illustrateur fraichement diplômé, réactif, compétent et ouvert à toutes sortes d’univers différents, ça pourrait peut-être intéresser d’autres auteurs?N’hésitez pas à passer nous dire bonjour au BGF

  10. Photo du profil de franpite
    franpite 29/08/2016
    Répondre

    Retour au bercail après un weekend intensif au Brussels Games Festival! Beaucoup de rencontres et de retrouvailles, un bon paquet de parties avec des joueurs tous plus sympas les uns que les autres, le plaisir de pouvoir faire découvrir Canyon Cup à Mr Guillaume et la satisfaction de voir des gens se marrer en jouant à notre jeu… on ferait bien ça toutes les semaines!Merci à tous les membres qui sont passés nous voir et au plaisir d’une revanche!Prochain rendez-vous: retour aux sources car l’édition 2015 était le premier festival auquel nous avons participé, vous pourrez nous retrouver au Festival Fol’enjeux de Verviers le 18 septembre. 

  11. franpite 17/10/2016
    Répondre

    Notre proto est sélectionné pour le concours du festival Enjeux 2016! Nous serons donc à Court-St-Etienne du 11 au 13 novembre. Si vous passez dans le coin, n’hésitez pas à venir tester Canyon Cup!

  12. franpite 22/01/2017
    Répondre

    Bruxelles nous voilà! Après avoir écumé les bars à jeu et clubs de Namur et Liège, on monte à la capitale! Nous serons présents lors de l’inauguration des soirées jeux du Dynamo Bar de Soif ce mercredi 25 janvier à partir de 19h. Au programme: plusieurs tables avec plein de jeux en démo, des versions géantes, de l’occasion, une bourse au goodies, des invités de prestige et plein de bonnes bières artisanales à découvrir! Nous testerons pour la première fois Canyon Cup en version 5 joueurs, ça risque de bouchonner dans certains virages 🙂

    Au plaisir de vous rencontrer mercredi!

Laisser un commentaire