Zoom sur Walking dead : All Out War

Imaginez un monde où tout le système actuel est détruit. Vous n’avez plus à payer d’impôts, de loyer, de facture….

Vous voyez une voiture qui vous plaît dans la rue, allez vous servir ! Toutes les règles et les lois ont disparu.

Cependant vous ne pouvez plus faire vos courses aux supermarchés, ne pouvez plus vous rendre à l’hôpital si vous êtes malade, vous ne pouvez plus faire le plein d’essence quand vous êtes à sec… Bref, y a des bons et des mauvais côtés.

Tout a disparu pour une raison simple : les morts reviennent à la vie.
Au premier abord, cela paraît terrifiant mais vous apprendrez vite que la réelle menace n’est en aucun cas les zombis qui se repaissent de votre chair sanguinolente. Le vrai danger se trouve parmi les autres survivants. Les dernières ressources sont très précieuses, assez pour justifier de tuer quiconque vous empêcherait de les acquérir. Ceux qui s’adapteront aux nouvelles règles et seront prêts à tout pourront survivre. Les autres périront…

Voici l’ambiance avec laquelle vous devrez faire face en jouant à The Walking Dead : All Out War (que nous appellerons TWD).

Je précise que le jeu est une adaptation de la bande dessinée et non de la série télévisée (et heureusement… hum…). Le jeu se trouve en français, il y a même un kit de traduction qui devrait sortir pour ceux qui ont la VO ou la version KS.

 

Qu’est-ce donc que ce jeu ?

P1050059

Voilà la bebette, oui il manque les figurines, ça vient 🙂

 

TWD est un jeu d’escarmouche au croisement du jeu de figurines et de plateau. Vous n’avez rien compris ? Pas grave, j’explique :

Un jeu d’escarmouche est un jeu qui simule une bataille entre deux opposants, en général un petit groupe d’unités contre un autre ; par opposition à des batailles entre armées. Dans le cas de TWD, ce seront 2 (ou plus) clans de survivants qui devront s’affronter.

En quoi TWD est-il un mélange de jeu de figurines et de plateau ?

Comme la plupart des jeux de figurines, TWD se joue sous forme de scénarios. Vous aurez également besoin de décors et d’une maquette de jeux. Par exemple une ville en ruine ou un vieux cimetière indien. Vous pourrez créer votre propre clan et acheter des figurines et de l’équipement pour agrémenter votre faction.

Il se rapproche également du jeu de plateau car TWD est accessible. Si vous achetez la boîte de base, vous avez tout pour jouer à deux joueurs, y compris des règles d’introduction très simple pour jouer rapidement. Vous pouvez sans problème vous contenter de cette boîte et jouer uniquement avec celle-ci car elle fournit des décors carton en 2D ainsi qu’un tapis de jeu. Une partie peut se jouer en 30 minutes. On est loin du livre de règle de Warhammer de 400 pages dont il fallait 4 parties d’environ 3h pour appréhender les règles de base.

 

Voici rick et son fils (qui a perdu son chapeau, snif)

Voici Rick et son fils (qui a perdu son chapeau, snif)

 

Il est également bon de savoir qu’il n’y aucun montage à faire au niveau des figurines, vous n’avez rien à coller ou préparer.

TWD est un jeu d’escarmouche dans lequel vous affronterez une bande rivale tout en étant entouré de zombies qui vous attaqueront mais vous pouvez également jouer en mode purement coopératif en affrontant “uniquement” des hordes de zombies. Vous pouvez jouer en solo aussi, ce qui est très utile pour tester vos scénarios.

Si vous avez assez de matériel, vous pouvez jouer à plus que 2 joueurs, à 3, 4, 5,… en équipe ou tous contre tous, bref, tout est possible.

 

Création du terrain et des équipes

Avant de commencer à jouer, vous devez former des équipes de forces égales. Pour éviter que ceci ne soit trop subjectif, les unités valent un certain nombre de points ainsi que l’équipement que nous pouvons leur attribuer. Par exemple Rick Grimes vaut 50 points parce que Rick c’est le meilleur… tandis que Lori Grimes ne vaut que 10 points parce qu’elle ne sait pas faire grand chose.

P1050065

Voici un exemple d’équipements de départ ainsi que leur valeur en points d’achats

 

En fonction des envies (et du temps à disposition) les joueurs choisissent un nombre de points, 100 par exemple, et les utilise pour former leur bande. Vous imaginez bien qu’une partie à 50 points ou à 500 n’a pas la même durée, ni les mêmes enjeux et objectifs.

Si vous avez eu l’occasion de jouer à Warhammer par exemple le système vous sera familier.

Il vous faut ensuite avoir une aire de jeux, la boîte de base met à disposition du matériel mais vous aurez bien plus de plaisir à jouer sur une belle table de maquette en 3D.

Le plateau ainsi que les décors cartons

Le plateau ainsi que les décors carton

 

Vous avez ensuite la liberté d’imaginer tous les scénarios possibles : une simple bataille à mort, une course à la survie, récupérer le plus de ressources, s’enfuir, sauver un groupe allié entouré de zombis, etc. Encore une fois, la boîte de base vous propose des scénarios simples à mettre en place et jouer. Il est donc très facile de commencer pour un novice.

Les personnages

des fiches de personnages

Des fiches de personnages

 

Vous retrouvez les personnages de la bande dessinée. Sachez que la série TV a pris quelques libertés, il y a certaines personnes qui n’existent pas, Daryl notamment.

Vous pourrez incarner Rick, Lori, Carl Grimes, Andrea, Dale, Shane…

Ils ont tous des compétences et statistiques différentes. Ils n’ont pas tous la même force et valeur de points.

Ils existent plusieurs types de personnages : les coureurs, les brutes, les tireurs d’élite, les tacticiens, les supports.

la deuxième faction de la boîte de base... les méchants... bouh..

La deuxième faction de la boîte de base… les méchants… bouh..

 

Si on ouvrait le capot ?

Le jeu se déroulera en plusieurs phases assez classiques :

  • Une phase d’action où les joueurs activeront leurs unités pour les faire se déplacer, tirer, fouiller, se cacher, etc. 
  • Une phase d’événement où tout un tas de choses assez négatives peuvent se dérouler, comme l’apparition de walkers, une alarme qui se déclenche…
  • Une phase de combat au corps à corps.
  • Une phase finale où les rôdeurs pourront se relever d’entre les morts.

 

P1050066

Voici des cartes provisions qui peuvent être ramassées pendant le jeu. Il peut y avoir des effets négatifs comme l’apparition d’un zombi…

Le bruit

Tout comme dans les comics et la série TV, le bruit est très important car il attire les marcheurs. Certaines actions, comme courir ou tirer, génère du bruit et attireront des zombis sur vous. Ceci peut être très pénible mais vous pouvez l’utiliser à votre avantage pour amener les walkers où vous aurez envie, sur un ennemi par exemple ou simplement pour faire diversion tandis qu’un de vos alliés passera discrètement par derrière.

P1050075

Dans ce cas si Rick tire sur son adversaire ou même dans le ciel, il ferait énormément de bruit et ceci attireraient les zombis en ligne droite dans sa direction. Pas de chance pour l’autre, dès que les zombis touchent une figurine, ils doivent s’y arrêter. L’ennemi se retrouverait donc enlisé par 2 walkers.

 

La menace

Ce jeu est très fidèle à la licence Walking Dead. Lorsque plusieurs humains sont au mêmes endroits, ils font du bruit. Il y aura toujours des zombis qui arriveront et finalement tout se terminera mal quoi qu’il arrive. Il y a donc une jauge de menace pour représenter ce phénomène. À chaque tour et après certaines actions, comme utiliser une arme à feu, la menace augmentera, rendant les évènements plus mortels. Lorsqu’elle atteint un seuil critique, la partie s’achève et en fonction du scénario, il peut y avoir un gagnant ou aucun…

 

la jauge de menace, divisé en 4 ennemi, aucune,petite,moyenne et grande menace.

La jauge de menace, divisée en 4, aucune, petite, moyenne et grande menace.

 

Les actions

  • Se déplacer, vous pouvez soit courir soit vous faufiler discrètement. Courir vous permet d’aller plus vite mais comme dit précédemment, cela génère du bruit et peut attirer des zombis. La discrétion étant très importante, vous serez souvent contraint à vous déplacer lentement mais sûrement. Vous pouvez également sauter par dessus des obstacles ou grimper sur des éléments du décors.
  • Tirer. Lorsque vous tirez, il vous faudra avoir une ligne de vue et que l’ennemi soit à portée de tir. Si la cible se trouve derrière des couverts, barricade, épave de voiture, etc, le défenseur aura des dés bonus en défense. Comme dans le comics, tirer n’est jamais une très bonne solution car elle attirera les zombis sur vous. À chaque tir, la menace augmente et tous les walkers dans un rayon de 10 pouces viennent droit sur vous. Si vous êtes comme moi, à savoir fourbe et sans pitié, vous pouvez tirer dans le vide et faire du bruit pour attirer les zombis sur l’ennemi, c’est risqué mais amusant.
  • Fouiller, ceci n’est pas sans rappeler Zombicide et la plupart des dungeon crawlers. Cette action vous permet de trouver du matériel utile mais également de tomber sur un cadavre affamé…
  • Se coucher par terre, ceci ne vous permettra pas de piquer un somme mais plutôt d’être complètement à couvert. Ainsi si vous êtes derrière un abri, vous ne pouvez pas être pris pour cible. Une fois couché, vous pouvez toujours ramper pour vous déplacer.
  • Faire du bruit, ceci permet d’attirer les zombis là où bon vous semble, vous pourrez utiliser cette action pour attirer les rôdeurs sur l’ennemi ou simplement pour faire diversion.
  • Vous calmer, vous pouvez baisser la menace d’un cran pour augmenter la durée de la partie et pour éviter des évènements trop violents.
P1050072

l’échelle en pouces, pour les déplacements, en haut la distance de course et en bas de déplacement furtif

 

Les combats

Ils se résolvent par des jets de dés. Le type et le nombre de dés que vous lancez dépend des statistiques de votre personnage, de son équipement et du décor environnant. Les deux combattants lanceront leurs dés et celui obtenant le meilleur score pourra infliger des dégâts à l’autre.

Les joueurs peuvent également choisir de se défendre plutôt que d’attaquer, ils devront prendre en compte leur valeur de défense et non d’attaque, qui est souvent plus élevée. Cependant, la défense permet de bloquer les dégâts mais n’en infligera pas à l’ennemi.

Vous pouvez effectuer des coups critiques. Lorsque ceci se produit contre un zombi, cela signifie un tir dans la tête et comme tout le monde le sait, c’est le seul moyen de venir à bout d’un rôdeur. La figurine du zombi sera donc retiré du plateau tandis que si vous le tuez sans coup critique, il sera simplement couché et pourra se relever plus tard.

Lorsqu’un mort-vivant vous inflige un coup critique, cela signifie qu’il vous a mordu. Si votre culture des films de zombi est bonne, vous savez que ceci n’annonce rien de bon. Lorsqu’un personnage est mordu, il perdra progressivement des points de vie jusqu’à qu’il meurt (ou se fasse amputer …).

Ici rick inflige 3 dégâts et les zombis 1, rick leur inflige donc 2 dégâts. Les 2 zombis sont morts. Il y a eu un coup critique donc un walker est mort d'un coup en pleine tête, il est retiré du jeu tandis que l'autre est couché et pourra se relever plus tard

Ici Rick inflige 3 dégâts et les zombis 1, Rick leur inflige donc 2 dégâts. Les 2 zombis sont morts. Il y a eu un coup critique donc un walker est mort d’un coup en pleine tête, il est retiré du jeu tandis que l’autre est couché et pourra se relever plus tard

 

Certaines armes, notamment la hache, vous permettent d’amputer un membre, si vous y survivez, vous n’êtes plus contaminé. J’avoue que cette règle m’a fait beaucoup rire et est très fun à jouer car vous avez bien plus de chances d’achever votre personnage que de le sauver. Oui j’aime l’humour noir.

Lorsqu’un personnage meurt, il reviendra plus tard en zombie sauf s’il a été tué par un tir dans la tête.

Vous pouvez facilement vous représenter que le jeu est très tendu car vous pouvez aisément vous retrouvez enseveli de zombis que vous pensiez morts mais qui finissent par se relever au moment le moins opportun.

Les combats peuvent par contre être très brouillons car il arrive souvent qu’il y ait beaucoup d’unités prises dans un affrontement, par exemple 2 personnages du joueur A contre 3 du B ainsi que 2 zombis. Il existe plusieurs règles pour définir qui combat qui, elles sont cependant assez lourdes à comprendre et il m’a fallu quelques parties pour tout assimiler.

 

Le moral

Chaque unité possède une jauge de moral en fonction de sa capacité à supporter voir ses amis se faire zigouiller. Lorsque la menace dépasse son morale, l’unité devient très imprévisible. Elle peut commencer à crier, courir partout, se cacher en boule quelque part ou même devenir fou furieux et vouloir attaquer tout le monde.

les 3 dés de gauches sont ceux de combats, le noir celui des tests et le jaune celui de moral

Les 3 dés de gauche sont ceux de combat, le noir celui des tests et le jaune celui du moral

L’avenir

Pour l’instant seulement la saison 1 est disponible, c’est-à-dire la boîte de base qui fournit 6 figurines dont 2 faisant partie du clan d’Atlanta (le clan de Rick, le protagoniste principal).

Il existe des boosters de personnages dans lesquels vous trouverez 2-3 nouvelles figurines à jouer et à intégrer dans vos parties.

Il y a 2 grosses extensions :

  • Le prélude de Woodbury qui retrace les début du gouverneur pour ceux qui connaissent the walking dead. Cette extension est un stand alone qui peut être joué sans la boîte de base mais uniquement en solo. Vous pouvez également l’ajouter à la boîte de base pour agrémenter vos factions.
  • Days gone bye qui comprend des personnages tel que Dale, Donna, etc, ainsi qu’une campagne de scénarios. Cette extension ajoutent également des règles gérant le feu et la lumière.

 

Dans l’avenir, Mantic a déjà prévu de sortir une saison 2 (sûrement 3, 4… plus tard) qui intégreront de nouveaux personnages, des règles, des factions, des décors, des scénarios…

Mantic a également annoncé sortir des règles de tournoi pour les joueurs qui s’intéresseraient à de la compétition. 

 

Pour conclure

TWD n’est pas un énième jeu de zombis pour adolescents boutonneux. Vous jouez des survivants combattant d’autres survivants. Les zombis sont une menace secondaire, certes, il ne faut pas la négliger mais vous pouvez apprendre à la dompter à votre avantage. Quel bonheur de contourner discrètement les lignes ennemies pour tirer un coup de semonce et attirer une horde de rôdeurs sur vos ennemis !

Le jeu est vraiment immersif. Je suis un fan des comics et je vous assure que vous aurez l’impression de revivre les meilleurs (pires ?) moments de l’histoire de Rick Grimes. Vous avez aimé les débuts du campements d’Atlanta ? Vous préférez la ferme d’Hershel ou encore l’affrontement contre la bande de Negan ? Vous pouvez revivre tous ces évènements. Selon moi TWD est une excellente adaptation, les règles de bruit et de menace retranscrivent à merveille le sentiment que l’on a en lisant/regardant la série. Tous les personnages clés sont présents.

Le jeu est dynamique et fluide. Chaque joueur active chacun son tour une figurine, les tours de jeu s’enchaînent donc assez rapidement.

Le tout est relativement accessible par comparaison à d’autres jeux de figurines actuels, cependant TWD reste un jeu contenant beaucoup de règles et de subtilités. N’espérez pas faire découvrir le jeu de société à vos amis avec The Walking Dead : All Out War car le jeu est quand même compliqué à prendre en main pour un novice.

À l’instar de la série, le jeu est assez chaotique et comprend beaucoup de facteurs hasardeux. J’ai joué certaines parties où je pensais être devant et avoir réalisé de belles actions. Au tour suivant, 3 zombis sont apparus de nul part car j’avais baissé ma garde et j’ai perdu la moitié de mon groupe. Personnellement j’adore ça car je trouve que c’est assez “réaliste” (je mets des guillemets car il est dur de parler de réalisme concernant un jeu de zombis tout de même…). Imaginez vous en plein guérilla contre des ennemis au milieu de ruines et de morts-vivants. Il est évident que vous ne contrôlez pas tellement la situation et que les événements ne peuvent que partir en cacahuètes. Mais disons-le, allergiques aux dés et au hasard, passez votre chemin.

Si vous ne connaissez pas trop l’univers des jeux de figurines, The Walking Dead : All Out War est une excellente entrée en matière. La boîte de base vous offrira de belles parties et plusieurs heures ludiques. Sachez cependant que si vous désirez vous immerger plus en profondeur dans cet univers, il faudra passer à la caisse et acheter d’autres personnages et extension. La boîte de base ne suffira pas à étancher votre soif de massacrage de zombis.

En bref, ce Walking Dead est pour moi un excellent jeu, une adaptation fidèle et surtout une franche réussite !

 

une belle mise en situation

Une belle mise en situation

 

Vers la fiche du jeu

Un jeu de Mark Latham
Illustré par Charlie Adlard
Edité & distribué par Mantic Games
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 12.2016
De 1 à 2 joueurs – possibilité de jouer à plus avec d’autres boîtes
A partir de 14 ans
Durée de partie 60 – 120 minutes

 

   

2 Commentaires

  1. Nyana 28/04/2017
    Répondre

    Merci pour cet article! J’ai acquis le jeu pendant la campagne Kickstarter. Les règles sont décortiquées et mes aides de jeu prêtes. Plus qu’à y jouer! En tout cas les figurines sont top. C’est juste le plateau (comme dans Mars Attacks) qui n’est pas du tout utilisable avec les plis. Mais avec les tapis de jeu, c’est parfait!

  2. TheGoodTheBadAndTheMeeple 28/04/2017
    Répondre

    intéressant concept ! Ca fait un peu Left 4 Dead aussi ^^

Laisser un commentaire